8 choses que vous ignorez au sujet des Orisha les divinités d’Afrique

8 choses que vous ignorez au sujet des Orisha les divinités d’Afrique

orisha yoruba

Un Orisha (également orthographié Orisa ou Orixa) est un esprit ou une divinité qui reflète l’une des manifestations de Olodumare (Dieu) dans le système religieux Yoruba. Olodumare est également connu sous d’autres noms, y compris Olorun, Eledumare, Eleda et Olofin-Orun.

La mythologie yoruba comprenait quelque 600 esprits surnaturels, dont environ 400 Irun Imole et 200 Igbá Imole, les premiers étant ceux de Orun (« le Ciel ») et les seconds ceux de Aiye (« la Terre »).

La croyance des Yorubas dans les orishas (qui correspondent aux différents éléments ou forces naturelles) vise à renforcer, et non à contester celle adressée à Olódùmarè. Les fidèles de la religion s’adressent aux différentes manifestations de la puissance d’Olódùmarè sous la forme des Orishas.

Les ancêtres et les héros traditionnels que l’on vénère sont également mis à contribution pour résoudre les problèmes quotidiens. Les Orihsa seraient donc l’équivalent des Saints ou des Anges de la religion chrétienne.

Parmi les esprits les plus importants, on compte Olorun (dieu du Ciel), Ellegua, ou Exu, (« celui qui ouvre la route »), Ogun (dieu du Fer), Obatala (esprit de la Justice), Yemonja/Yamaya (esprit de la fertilité et des eaux salées ; sirène), Ọya (gardien des morts et des cimetières), Orunmila (esprit de la divination, destin), Ibeji (esprit des jumeaux), Ọsanyin (esprit des médecines et de la guérison), Ọsun (esprit de l’amour, protecteur des enfants et des mères, maître des eaux douces), Sango (esprit du tonnerre et des éclairs), et Ochosi (esprit de la chasse, et protecteur de ceux qui ont des problèmes judiciaires).

Cette religion a retrouvé sa place dans le monde et est désormais exprimée dans diverses croyances telle que  Candomblé, Lucumí, Santería, Shango, Anago, Oyotunji, ainsi que dans certains aspects de l’Umbanda, Winti, vaudou, Obeah et une foule d’autres.

Des variétés ou lignées spirituelles de cette religion sont pratiquées dans les régions du Nigeria, la République du Bénin, le Togo, le Brésil, Cuba, République dominicaine, Guyana, Haïti, Jamaïque, Porto Rico, Suriname, Trinité-et-Tobago, les États-Unis, l’Uruguay et le Venezuela, entre autres.

Villages Yoruba
Villages Yoruba

Une tradition spirituelle qui est devenue une partie de la diaspora africaine, et reflète leurs différentes interprétations culturelles. Bien que les estimations varient, certains chercheurs pensent qu’il pourrait y avoir plus de 150 millions d’adeptes de cette tradition spirituelle à travers le monde. L’intérêt dans le système de la religion Yoruba s’est tellement développée que des communautés Orisha peuvent être trouvées dans certaines parties de l’Europe et l’Asie.

Un récent travail artistique de James C. Lewis honore l’origine africaine de la tradition Orisha et Ifa. Les illustrations de James C. Lewis mettent à l’honneur les divinités antiques Yorùbá du Nigeria et du Bénin. Le maquillage, par exemple, représente l’ancien art traditionnel du visage scarification pratiquée dans tout le royaume yoruba en Afrique.  Par cet exercice, l’artiste a voulu favoriser la communauté, le dialogue, la recherche et l’appréciation de l’Orisha et Ifa tradition spirituelle.

[slider_pro id=”11″]

Crédit photo : James C. Lewis (http://www.noire3000studios.com/)

Traduit de l’anglais de Ty_nok☥

Source : Wikipedia

Laisse nous ton commentaire

commentaires