Africa Yoga Project : Pour la pratique du Yoga au Kenya

Africa Yoga Project utilise la puissance transformatrice de yoga à renforcer les communautés et changer des vies.

Africa Yoga Project oeuvre principalement à travers les communautés d’Afrique de l’Est. Aujourd’hui l’organisation compte 70 professeurs, offre 300 classes gratuitement et rejoint 5000 personnes chaque semaine.

C’est dans le Africa Yoga Project Shine Center que sont dispensés la plupart des classes. Le Shine Center agit comme une école de formation et une entreprise sociale au coeur de Nairobi.

Les programmes offerts ont pour but de favoriser la paix, l’amélioration physique, l’émotion et le bien-être mental. De plus la pratique du yoga en communauté pour faciliter l’autosuffisance et de créer des occasions d’apprendre et de contribuer à la prospérité. (Lire : Se sculpter des fesses de rêve avec la gym suédoise)

Le Yoga au Kenya

Initialement, le concept du yoga était assez étranger aux Kenyans. “Il était difficile d’introduire le yoga comme un concept aux Kenyans principalement en raison de la religion. La plupart de nos étudiants, y compris moi, a donné un visage indien au yoga et pensait que c’était de l’hindouisme “, explique Billy Sadia le directeur de développement de Africa Yoga Project, qui est né et a grandi à Kibera, l’un des plus grands bidonvilles d’Afrique. “Bien que nous n’ayons pas complètement relevé le défi, il est devenu plus facile à surmonter. Notamment car nous avons su donner un visage kenyan au yoga. Il est enseigné par des gens des communautés qui se transforment grâce à lui. Quand un jeune Kenyan changé par la pratique s’approche de sa communauté avec le yoga, ils l’adorent, l’écoutent et le suivent encore. Je peux dire avec confiance que notre pays adopte cette pratique saine. Cela me fait chaud au coeur. “

africa yoga

Le yoga serait donc plus grand et plus important que vous ne le pensez. L’association nous apprend que le yoga a permis à des millions de personnes à travers le monde de maintenir la santé physique, mentale et émotionnelle, de faciliter l’expression personnelle et de bâtir des communautés actives.

Au-delà de Nairobi

Mais le yoga n’est pas seulement un phénomène urbain. Le projet travaille également avec les Maasai dans les zones rurales. Un professeur de yoga Maasai, Jacob Parit, expliquait à CNN que “le Yoga fera partie de la tradition massaï parce que les jeunes ont besoin pour être des guerriers forts. C’est une chose paisible et il rassemble les gens. “

Les professeurs de yoga travaillent aussi dans des centres ayant des besoins spéciaux, les groupes de soutien contre le VIH / sida, les écoles sourds, les villages ruraux et même dans les prisons.

Stretching Boundaries

Ce documentaire disponible sur la chaine de LuluLemon suit 3 professeurs de Yoga au Kenya sur leurs rôles, leur impact et leurs ambitions.


Pour aller plus loin

Site web http://www.africayogaproject.org

Facebook : https://www.facebook.com/africayogaproject

Laisse nous ton commentaire

commentaires