a.k.o.

a.k.o

Au sujet de la cover de l’album qui présente un prêtre entouré d’objets peu commun pour sa position. Expliquez nous ce que vous avez-voulu exprimer par cette représentation ?

En réalité, l’image n’est pas la cover de l’album. Elle fait partie d’une série de visuels qu’on a développé avec mon équipe pour illustrer le personnage de l’âme innocente tourmenté par les vices de la vie. Tu sais, on a très souvent peur que les gens nous découvrent tel que nous sommes réellement. On se cache de tout, même de Dieu, on croit qu’il va prendre un bâton et nous taper sur les doigts chaque fois qu’on croit pécher. Je ne crois pas qu’il soit comme ça. Un père rempli d’amour pour ses enfants ne voit même pas leurs fautes. La sincérité c’est ce qui nous manque à tous. Je ne fais pas l’apologie de la violence ni du sexe encore moins de l’alcool, mais en tant qu’artiste, je peins la société dans laquelle on vit. On ne peut pas guérir une blessure qu’on ne voit pas. Il faut la montrer. Montrons à Dieu qui nous sommes Il nous aimera encore plus, montrons au monde qui nous sommes, qu’ils aiment ou pas, beh… Tant pis. At least, we’ll be free.

Le projet 1K est original il consiste en la distribution de 1000 copies de votre projet. Pourquoi cette idée ?

Au Cameroun, le niveau et les aléas de la vie ne permettent pas aux jeunes de s’offrir le luxe d’acheter un disque, même s’il sont profondément fans de l’artiste. Nous, artistes avons, de ce fait, peur de mettre des projets sur le marché. Tu vendras difficilement 200 Cds au Cameroun, au pire des cas, les pirates auront tôt fait de te piquer tes ventes. De plus, les jeunes manquent de repères musicaux. Ce qui font bien sont inaccessible. Il est tant d’aller vers le public. Ce sera difficile, compte tenu des sommes folles qu’on dépense dans ce projet, mais le label et moi avons décidé de vraiment » offrir » de la musique de qualité au public. Nous tiendrons parole. Il le mérite.

Que pensez-vous de l’évolution de la musique urbaine au Cameroun ?

J’aime l’énergie qui se dégage de nos œuvres. On est en phase de prise de conscience. Les jeunes loups prennent leur place. Ce n’est pas encore très structuré, mais on y croit.

Est-ce que tu trouves de l’inspiration dans tes origines ?

Un peu moins avant, beaucoup plus maintenant. Il faut savoir comment s’inspirer de ses racines, non pas piller, mais magnifier notre patrimoine. C’est à ça que je m’attelle ces temps-ci. 

Vous parlez souvent de rêve dans vos lyrics, à quoi ressemblerait le cameroonian dream selon vous ?

Oh moi je suis un gros rêveur ! (Rires), Mais je suis heureux de vivre la vie réelle quand même. Le Cameroonian Dream serait que les gens aient une mentalité plus portée vers l’expression de leur créativité.  Si les jeunes pouvaient vivre de leur passion, ce serait le must.

De quoi êtes-vous le plus fier depuis que tu as commencé à faire de la musique ?

Fier… Fier de savoir que je peux rencontrer des gens aux pensées positives et avant-gardistes. Fier de savoir que je peux partager ma vision avec des communautés fortes comme celle d’AfrokanLife. La musique m’a ouvert des portes et fermé d’autres. Mais grâce à elle, je vois les choses avec plus de recul et de maturité.

Que prévoit le label KGX1 pour les prochains mois ?

Pour l’instant, il est question de défendre le projet. On va laisser couler jusqu’en fin d’année et puis attaquer 2014 avec des shows et des passages radio. Il est question de s’étendre aussi dans le merchandising et peut-être de signer un nouvel artiste.

Bon quelques questions courtes pour mieux vous connaitre. 3 objets dont vous ne pouvez pas vous passer ?

Mon I-Pod
Mes nouvelles baskets (Rires)
Et ma Bible

Votre plat préféré ?

Eru (avec plein de viandes et de crevettes fumées) et couscous de tapioca.

Un pays africain que vous aimeriez visiter ?

Le Ghana

Cette entrevue tire à sa fin, un message pour nos lecteurs ?

Afrokan People, Nous sommes tous capables de créer, créer tout à partir de rien. La pauvreté n’est pas un alibi. La sortie du EP” Kings Generation » est prévu pour Janvier 2014 si tout se passe bien, on aura besoin de vous. Restez fidèles à AfrokanLife. May God bless you!

Enfin si je vous dit Afro Inspiration vous me répondez ?

« Aliko Dangote »


Pour aller plus loin :

Site  : http://kgx1corporate.wix.com/kgx1

Facebook : https://www.facebook.com/AKOWORLDWIDE/info

Twitter : https://twitter.com/ako_i_am

Soundcloud : https://soundcloud.com/kgx1