Ballou Tabla et les sirènes du mercato

Le prodige canado-ivoirien était dans la mire de clubs européens depuis quelques années

Sans surprise, une énième rumeur liait Ballou Jean-Yves Tabla à un club européen. Mais cette fois-ci, une offre concrète aurait été déposée par cedit club européen, refusé par l’Impact de Montréal.

Le jeune ailier, mécontent de la situation et de la décision de l’Impact, rate volontairement l’entraînement du Mardi 8 Juillet 2017, en plus de la séance de gym programmée du Lundi.

La rumeur Ballou devient la saga Ballou.

Le forcing avorté de Ballou

Le joueur veut vivre l’expérience “footballistique” européenne le plus vite possible. Attiré par les sirènes des clubs européens, via ses agents et représentants, le jeune dit-prodige n’a jamais caché ses ambitions.

Et c’est normal.

Le hic est que le timing est loin d’être propice pour le joueur par rapport à son club courant, l’Impact, qui n’est pas du tout en mode vente. En plus du fait que le Bleu-Blanc-Noir est loin d’être assuré de faire les séries MLS, l’instabilité créée par un forcing du clan Ballou n’est pas un geste qui catalyse un environnement sain et calme autour des joueurs.

Après un début de saison très intéressant, une blessure lui cause une certaine méforme et le “hype train” Ballou s’est arrêté à la gare Nutrilait pour maintenance. Un Ballou en forme est bon pour Ballou, l’Impact de Montréal et ses agents. La Trinité serait plus que satisfaite dans le sportif (jeu, performances, victoires, séries MLS, Coupe) et le côté pécunier viendra tout seul.

Braz : “On est ouvert à des offres sérieuses”

Comme le dit Adam Braz, l’Impact est loin d’être contre l’idée de vendre Ballou, mais pas à n’importe quel prix, pas n’importe comment. Sportivement, Ballou est important pour le club. Le joueur et son entourage le savent, sinon ce forcing avorté n’aurait jamais eu lieu.

Mais l’Impact en tant qu’entreprise ne peut tout simplement pas céder aux humeurs d’agents qui veulent le bien du joueur, mais aussi maximiser sa valeur le plus vite possible. Aller en Europe pourrait accélérer cette valorisation, sortant aussi des restrictions salariales imposées par le plafond salarial de la MLS.

Si le contrat de Ballou finit en fin 2018, l’Impact détient une option exclusive de 3 ans en termes de prolongation. Ayant le plus grand bout du bâton, le club se protège ainsi que son capital le plus important : le joueur.

Les excuses de Ballou

La fin de la saga est officiellement terminée et l’attention du club se porte maintenant sur le court-terme, dès ce week-end : l’Union de Philadelphie et le début la fin du 400m haies vers les séries MLS 2017.

Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles – Candide de voltaire


Et si on parlait foot ?

Prenez part au débat sur Twitter : @KanFootClub ou sur la page Facebook de la communauté du Kan Football Club. Contactez nous par courriel à kanfc@afrokanlife.com. Tous nos podcasts, chroniques et exclusivités sur le soccer montréalais sont disponibles sur Stitcher, Player FM, Google Play Music, RZO, iTunes et sur la page kanfootballclub. Merci à notre partenaire miseojeu.

Laisse nous ton commentaire

commentaires