Il existe divers moyens de combattre le racisme. Alberto Filipe a décidé de parcourir le monde avec un simple message :

BLACK IS BEAUTIFUL MAIS LES BUTS D’ETO’O
SONT ENCORE PLUS BEAUX.
ET C’EST CELA QUI COMPTE

Si le message surprend, il faut savoir que l’initiative d’Alberto Filipe débute à Cadix, ville d’Andalousie, dans le sud de l’Espagne lorsque Samuel Eto’o, à l’époque joueur de football du Barcelone, fut, au cours d’un match, l’objet d’actes de racisme :

Depuis, ce parisien parcourt les rédactions et les institutions à la recherche d’ambassadeurs de son message. Diffuser un message de et de tolérance et de lutte contre le racisme n’est pas aisé : “La bataille sera longue, très longue et je n’en verrai pas la fin. Mais je garde l’espoir que d’autres la verront” peut on lire sur son site.

Alberto Filipe soutient que ce qui compte c’est ce que l’homme, ou la femme, est capable d’apporter aux autres sans que la couleur de la peau nous importe. Alberto a pris l’exemple de Samuel Eto’o qui donne beaucoup de plaisir avec son jeu et ses buts. “La personne la plus humble, de par son travail, apporte son petit grain de sable pour que toute la société fonctionne. Elle a rempli sa tâche. Et c’est cela qui compte. Nous n’avons plus rien à lui demander.” déclare Alberto.

Depuis, le combat s’est élargi avec la lutte contre la faim dans le monde. Alberto déclare “si les pays d’Occident et autres consacraient 10% de leurs budgets de l’armée (c’est à dire de l’argent destiné à nous entretuer) à lutter contre la mort par la faim dans le monde, personne ne mourrait.” Pour d’autres informations sur son projet et voir l’ensemble des personnes photographiées, consulter le site : Black & White

Laisse nous ton commentaire

commentaires

3 COMMENTS

Comments are closed.