Projecteur sur les C-Tizens par DILLMATIC

La semaine dernière nous avons eu le plaisir d’interviewer Mcfly et Ahms Beatz, deux membres du groupe cosmopolite The C-tizens dont la première mixtape. The C-tizenship Vol.1 est sorti le 14 février dernier.

coup-projecteur-sur-tizens-dillmatic-L-Fs60s1


La mixtape est disponible en téléchargement comme à l’achat sur le bandcamp du groupe. Les liens sont dispos à la fin de l’interview. 
J’espère que celle ci vous plaira autant qu’à moi car discuter pendant presque une heure avec ces deux bonhommes aura vraiment été un plaisir.

Pouvez-vous présenter votre groupe pour nos lecteurs qui ne vous connaissent pas déjà ?

Beatz : Alors je suis beatmaker dans le groupe, cela fait 3-4 ans que je fais des beats et en plus de bosser sur les projets de C-tizen. Je prépare d’ailleurs une mixtape d’instrumentals qui devrait sortir pour le mois de mars.

coup-projecteur-sur-tizens-dillmatic-L-TELFpJ
Ahms Beatz

McFly: Je tiens à ajouter que de tous les membres du groupes Beatz est celui qui a le plus progressé ! On a aussi Dj Safir comme Beatmaker, plus spécialisé sample, il est aussi notre Dj attitré. Ensuite vient Asap, il est fort, il est vraiment très très fort !

coup-projecteur-sur-tizens-dillmatic-L-OF8n0_
McFly

Vous vous êtes présentés, vous avez un peu parlé des autres membres du groupes, mais pouvez-vous mieux expliquer ce qu’est Citizen, quelle est votre approche, votre concept, qu’est-ce que c’est Citizen en fait ?

Beatz : Citizen c’est plutôt simple en réalité; c’est un collectif de jeunes passionnés de la musique qui se réunissent pour faire ce qu’ils aiment. On travaille et on va tous dans la même direction, tu vois par exemple il y a d’autres crews qui travaillent ensemble difficilement car les membres n’ont pas les mêmes idées, y a des divergences et tout mais nous, rarement on a eu ce genre de problèmes.

Fly: Je rajouterai qu’on est assez ouvert en fait, un gars comme Ahms va nous ramener par exemple de la musique tropicale, on a un gars comme Asap aime plus les mélodies un peu lovers, ou je peux prendre un autre exemple avec Bad qui est plus nu-soul… On a tous notre propre univers mais on aime aussi ce que les autres aiment, ça nous permet de nous compléter.

Un groupe composé de 6 membres un peu éparpillés sur le globe, comment est ce que ça impact votre manière de travailler ? D’ailleurs quel est votre processus créatif ?

Beatz: Alors, il y a 3 membres qui sont en France : Asap, Bad et Safir. Ces 3 ont déjà travaillé ensemble, donc ils ont déjà cette expérience de sessions freestyles et de projets communs. La même est valable pour McFly et moi au Canada. On a déjà travaillé ensemble sur divers projets et musicalement, on a une vision commune. Le seul c’est K-Style mais il arrive à bien s’adapter. 

coup-projecteur-sur-tizens-dillmatic-L-2dpLFA
Asap
coup-projecteur-sur-tizens-dillmatic-L-U3D5Zk
k-stylz

Mcfly: Il faut dire aussi qu’internet réduit réellement les distances ! Dropbox nous aide beaucoup à rester constamment connecté ! Pour les sons il suffit juste de les déposer dans la boîte pour que les reste les ait. Il y a aussi des gens qui nous ont aidé notamment un mec qui s’appelle Mathias Beranger, que j’aimerais big up parce que c’est un gars qui nous a fait notre mastering et notre mix, tout ça gratuitement dans un studio professionnel, ça nous a beaucoup aidé. En fait avec C-tizens on veut dire que la musique est internationale. Peu importe d’où tu viens ta culture, ta religion tu peux être touché par la musique donc c’est vraiment commun à tous !

On constate que chaque ville à son identité musicale, le son qui est fait à L.A par exemple est clairement différent de celui de NYC par exemple, donc ma question est, est ce que la ville où vous habitez, la région, influence votre style, votre flow, votre identité musicale ?

Beatz : Moi perso je suis presque dans un désert so, je pense pas vraiment être influencé par la musique que les gens d’ici consomment (ndlr : Beatz vit à Moncton dans le Nouveau-Brunswick) mais ça doit être vrai pour une ville comme Montréal. Par contre c’est vrai ce que tu dis et je le constate lorsque je dois bosser avec des artistes qui sont en Afrique et d’autres qui sont par là. Tu leur envois des vibes par exemple qui ne sont pas tendances la-bas et ça marche pas. Puis pour te mettre dans leurs vibes à eux c’est assez difficile. Mais à mon niveau non j’ai pas ce problème.

Mcfly : Je pense que la localité va plus influencer ce que j’écoute plutôt que ce que je fais. Par exemple j’ai grandi en France et avant d’arriver à Montréal j’écoutais beaucoup de rap Fr et peu de US. Une fois arrivé ici le ratio s’est inversé mais par contre à cause de l’identité de Montréal, j’écoutais pas beaucoup de mainstream, so oui je pense qu’il y a quand même une influence.

En tant que rappeur/beatmaker , quelles sont vos influences ? Pouvez vous m’en citer 5 ?

Fly: Hum j’ai pas vraiment une personne qui m’a influencé tellement que j’ai eu envie de rapper. Alors oui j’ai écouté les classiques, Big, Pac, Jay etc mais pas au point de me dire que je voulais faire comme eux. Par contre j’ai des artistes que j’écoute en boucle, J Cole, Kendrick Lamar, Method Man, argh c’est dur ! Alors attend 5 c’est difficile, disons en rap français y a un mec que je viens de découvrir, Joke ! Le petit est grave bon ! Sinon t’as 3010, 1995…

Je vais transformer un peu la question pour toi, y a t il quelqu’un qui, lorsque tu l’a écouté t a dit: « Yo, je veux faire la même chose ! » ?

Fly: Alors tu vas rigoler mais c’est un de mes potes. En fait j’ai commencé à rapper tard j’avais 20 piges donc y avait ce gars avec qui je jouais au basket et qui après un playground me dit “yo vas y viens on va à la maison on va écouter des sons”. Donc il me faisait écouter des sons de rap français et là il me dit “vas y écrit un truc on fait quelques lignes”. Et de fil en aiguille on a enregistré, j’ai rejoins son groupe et puis voilà quoi.

Et toi Beatz ?

Beatz: Si tu veux moi c’est classique hein, Scott Storch, Timbaland, Dr Dre, peut être aussi un prodo de mon pays Bob Dynan et en 5 je mettrais Pharrell.

Fly: En même temps il y a aussi un gros manque d’artistes à la hauteur du sens créatif de grosses pointures comme Timbaland ou Dre. Par exemple Timbo on l’attend sur les albums de Jay z et Justin Timberlake.

Quels sont les Emcees que vous trouvez Hot/Not en ce moment ?

Beatz: En hot je dirai Kendrick a cause de son album que je trouve osé vu les tendances du moment, J Cole aussi. Je dirai aussi Meek Mill, ceux que je kiffe pas du tout y a French Montana, Trinidad James, Wacka Floca, je valide pas du tout ça je peux pas (rires).

Mcfly: C’est un peu comme moi, mon top du top c’est vraiment Kendrick, matin midi soir. Comme j’ai dit précédemment j’aime beaucoup J Cole aussi a cause de ce qu’il est, et il est bon beatmaker. Je le trouve complet. Dans les not je met direct 2 chains.

Ca ne te surprend pas d’ailleurs qu’il n’ait pas un peu plus le soutien de Jay z ?

Fly: Non pas du tout ! De Jay z ça ne me surprend pas, c est un gars qui veut que tu avances tout seul, il te pousse un peu au tout début mais après il veut que tu fasse toi même tes preuves. Y a plusieurs exemples, Bienie Siegel, les Youg Gunz dont par exemple le second album n’a pas fonctionné malgré le buzz de fou qu’ils avaient. Jay ne va pas te pousser comme un Rick Ross le ferait par exemple en étant la à tous tes concerts, toutes tes mixtapes etc. tandis que Mr carter est plus le genre à donner une plateforme et te regarder faire. Ça fait ressortir de la qualité intrinsèque de chacun.

On va recentrer les choses un peu sur vous, votre mixtape est sorti le 14 février une signification derriere le choix de la date ?

McFly: Non pas vraiment, quand la mixtape a été terminée, on regardait les dates marquantes sur le calendrier, ce qui venait c’était la Saint-Valentin donc on s’est dit que pour tous les amoureux du hip hop ce serait une bonne chose d’avoir notre tape à télécharger ce jour là.

Qu’est ce qu’on peut attendre de the Citizens pour 2013 ? un nouvel Ep ? Des projets solo ?

Fly: On a chacun nos projets, comme Beats l’a dit sa Tape sort bientôt, de mon côté j’ai une mixtape aussi de track produites que par lui. Pour le groupe on va tenter aussi de faire des hard copies histoire de revenir aussi un peu à la base.

Il y a quoi dans le lecteur Mp3 de Fly ? De Beatz ?

Fly : Juste avant l’interview j’étais sur Cruisin’ de TI sur son dernier album.

Beatz : Pour ma part j’ai une playlist bizarre, mais en ce moment cette semaine je suis pas mal sur Salif Keita. D’ailleurs il est en promo en ce moment pour son nouvel album.

Avec qui aimeriez-vous bosser par exemple dans la scène française ?

Beatz : dans la scène française il y a LECK, je le trouve plutôt diversifié, il a un album dehors qui est vraiment bon et gagnerait vraiment à étre connu.

Fly : Je dirai 3010 directement je le trouve balaise.

coup-projecteur-sur-tizens-dillmatic-L-cN1Tat

Maintenant une tradition chez AfrokanLife, l’interview façon Bernard Pivot:

Quel est votre Mot préféré ?

Beatz: “Musique” car c’est ce qui me soulage, c’est ce dont je vis, c’est ce que j’aime.

Fly: “Shit ” j’adore ça tu peux le sortir dans toute situation !

Le mot que vous détestez ?

Beatz: “Impossible” ! Car quand tu veux tu peux !

McFly: hum c’est un mot anglais, “schedule” je parle pourtant anglais couramment mais je sais pas pourquoi j’ai du mal en plus au Québec ils en font un verbe alors …

Votre drogue favorite ?

Beatz: Hum je ne consomme pas mais bon je vais choisir la boisson Arizona, je dors presque avec une cannette dans le lit !

McFly: Les femmes ! Je sais que ça risque de me causer des problèmes cette réponse mais j’assume, c’est une drogue.

Le son ou le bruit que vous préférez ?

Mcfly: Franchement je ne me suis jamais posé la question mais bon je vais dire le son de la sonnerie de mon téléphone lorsque ma copine m’appelle.

Beatz: et si tu change de copine comment tu fais ?

Le son ou le bruit que vous détestez ?

Mcfly: Le son qui me réveil le matin peu importe d’où vient ce son.

Votre insulte, blasphème ou gros mot favoris ?

Beatz: C’est dans ma langue « angaïa », c’est une manière de dire « putain » !

McFly: Facile celui j ai déjà dit, c’est « Shit »

Quel métier vous n’auriez vraiment pas pu faire ?

Beatz: Professeur des écoles ou enseignant non je ne pourrais pas ! Ma mère est enseignante et je vois la manière dont ce métier la stresse donc je pense pas que je pourrai le faire.

La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel tu aimerais te réincarner ?

Beatz: Un lion ! À cause de sa prestance, du charisme qu’il dégage, l’autorité, bref tu vois quoi.

Le métier que tu n’auras pu faire ?

Mcfly: Homme politique parce que bon mentir toute la journée et après se regarder sans etat d’âme nan c’est pas pour moi ça.

Si vous veniez à mourir demain, et rencontriez Dieu, qu’aimeriez-vous qu’il vous dise ?

Beatz: Elle est facile celle la, qu’il me dise yo mec t’as ta place au paradis sans procédure.

Mcfly: Toutes les choses que j’ai pu mal faire dans ma vie.

Est-ce que vous avez quelque chose à dire à ceux qui comme vous veulent se lancer dans une carrière musicale ?

Beatz: Hum je dirais qu’avant de rentrer dans la musique il faut essayer de la comprendre. La musique il en passe partout, à la radio, à la tv, sur internet, c’est commun d’écouter de la musique ça fait partie de la vie de tous les jours même sans que l’on s’en rende compte. Mais il faut prendre son temps pour la comprendre, prendre ton temps pour comprendre ce qu’est le rap, le rnb, comprendre pour s’adapter aussi. Il y en a beaucoup qui aujourd’hui font de la musique sans la comprendre et ça tu le sens dans leur rap ou dans leurs prods. Donc avant de se lancer dans une carriere musicale il faut comprendre ce qu’est la musique.

Mcfly: Soyez patient et surtout faite ce que vous aimez. Quand tu te lance dans la musique il faut savoir exactement dans quelle direction il faut aller, il faut avoir de la patience et de la persévérance !

Enjoy ! 

[bandcamp album=2513603986  bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=grande2]

Soundcloud : soundcloud.com/the-c-tizens
Facebook Page : www.facebook.com/CTizens
Twitter Page : twitter.com/CTizens


Cet article a été rédigé par DILLMATIC du blog DILLMATIC.
Bio de DILLMATIC : Créateur du blog musical et culturel dillmatic dont le but est de faire la promotion d’un “hip hop léché et classieux “, je vous partage mes découvertes à travers clips, documentaires et autres capsules vidéos.
Suivez le sur Twitter : @BowTie_TilliDie
Écoutez son soundcloud : http://soundcloud.com/dillmatic

 

 

 

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here