Qui sera champion de la Coupe MLS ?

Alors que nous sommes rentrés dans la dernière ligne droite et que les dernières places qualificatives se jouent, on peut tout de même dresser le tableau des favoris de la Coupe MLS. Cependant, gardez en tête que les séries nous ont toujours réservée des surprises et que souvent l’expérience de ces grands rendez-vous prévaut sur la qualité de l’effectif.

Kansas : stabilité et sérénité

Sporting Kansas City

Aucun club dans le monde n’incarne aussi bien le mot stabilité que le champion en titre Kansas City. Encore une fois cette année, la ligne directrice a été de garder ses meilleurs éléments qui sont la depuis de nombreuses années comme Aurélien Collin et une ou deux arrivées pour venir ajouter de la force à ce collectif déjà bien rodé. En effet, Kansas City se montre très serein et caracole en tête du classement à l’Est et peut maintenant se concentrer sur les play-offs.

Toronto FC : la folie des grandeurs

Toronto FC

Après des saisons catastrophiques tant sur le plan des résultats que du jeu, les dirigeants du Toronto FC ont décidé de casser la tirelire on s’offrant les services de Michael Bradley, Jermaine Defoe et Dominic Oduro. Alors on ne sait pas si l’argent fait le bonheur, mais en tout cas il va certainement permettre à Toronto d’aller en play-off. En revanche, son manque d’expérience à ce niveau la de la compétition lui sera peut-être préjudiciable.

New York et Los Angeles en danger

LA Galaxy

Pour ces deux clubs phares de la MLS, cette saison n’aura pas été de tout repos. Même si pour LA Galaxy cela ne devrait pas être difficile de se qualifier (au moment de la rédaction de l’article LA est 4è avec 2 matchs en moins), la concurrence à l’Est pourrait ne pas profiter aux New York Redbulls de Thierry Henry. En effet, cette saison, les résultats en dent de scie de la formation new-yorkaise ne laissent rien présager de bon. Cependant, New York est toujours arrivé à bloc aux séries sans jamais passer les demi-finales de conférence. Sans certitude sur leur jeu et avant l’arrivée de leur rival New York City FC pourront-ils créer la surprise ?

Seattle porté par Dempsey

Seattle Sounders FC

Le retour en MLS de Clint Dempsey fut remarqué et remarquable. En effet, ce meneur de jeu n’arrête pas d’enchaîner les prestations de haut vol depuis le début du championnat en étant à la fois buteur et passeur. Mais ce n’est pas tout, les Seattle Sounders peuvent également se reposer sur un autre joueur venu d’Europe il s’agit du Nigérian Obafemi Martins qui réalise sa meilleure saison en MLS. Avec cette doublette Seattle peut rêver du titre en espérant que Dempsey ne ressente pas la fatigue du Mondial qui a rendu sa saison extrêmement longue.

DC United, Vancouver et Real Salt Lake : Les Outsiders

Comme toute série éliminatoire qui se respecte, il faut s’attendre à voir des équipes surprises. Cette année DC United de Davy Arnaud, l’ancien capitaine de l’Impact de Montréal, est redevenue l’équipe qui savait gagner des matchs et surtout des titres MLS. Nous avons Vancouver Whitecaps qui avec un effectif très jeune fait déjà des miracles. Cette équipe propose un jeu attrayant et rapide, mais la jeunesse de l’effectif pourrait être un frein pour décrocher le titre dès cette année. Le Real Salt Lake a un effectif de qualité basé sur une grande solidarité et quelques individualités qui font la différence. Et un public, n’oublions jamais le public.

Laisse nous ton commentaire

commentaires