Championnats européens : Tour d’horizon à la trève

La Valse dans les Championnats européens ?

Tous les grands championnats européens ont repris leur droit il y a maintenant un peu plus d’un mois et demi. Nous arrivons presque au 1er tiers de la saison et une constante commence à pointer le bout son nez de façon persistante : nous aurons des nouveaux champions dans les 5 grands championnats européens. Certains sont devenus des clubs richissimes, d’autres ont amené un nouveau style de jeu ou encore certains qui renaissent de leurs cendres. Tour d’horizon des « futurs » champions en puissance.

Ligue 1 : Quand la principauté paye CASH

En France nous connaissons depuis peu l’ère qatarie que ce soit dans le football, dans le handball voire dans le basketball il faudra maintenant apprendre le russe. En effet, le richissime président russe du club de la Principauté de Monaco voulait également sa part du gâteau. Cette fameuse part lui aura couté la bagatelle de 166 millions € avec en tête de gondole Falcao, Moutinho, Rodriguez, Abidal, Carvalho… Alors même si l’argent ne fait pas le bonheur en dirait qu’il y contribue grandement. Le Tsar veut gagner vite et il paye comptant. Cependant, son adversaire n’a pas cédé le moindre bout de terre et il a répliqué avec Cavani et Marquinhos. Le 1er duel entre le PSG et Monaco s’est soldé sur un match nul 1-1 au Parc des Princes. La seule question qu’on se pose est de savoir qui aura dépensé au mieux ses économies. Réponse fin mai.

Liga : Un Madrid peut en cacher un autre

Voilà la plus grosse côte de tous les futurs champions potentiels et cette équipe se nomme L’Atlético Madrid. Je sais ce que vous vous dites : « L’Atlético va lâcher ! C’est toujours pareil ». ATTENTION, chers amis, cette fois l’Atlético Madrid a battu son rival madrilène au Barnabeu, ils comptent 2 victoires en 2 matchs en Ligue des Champions et surtout 7 victoires en 7 matchs en Liga. Mais ce n’est pas tout, il y a à la tête de l’Atlético un coach qui fera parler de lui dans les années à venir en la personne de Diego Simeone. Il a su insuffler sa rage de vaincre à ses joueurs et imposer une touche technique que seuls les Argentins possèdent. Enfin, ce groupe vit ensemble depuis 2 ans et il a très bien pallié le départ de Radamel Falcao grâce à leur nouveau Goleador Diego Costa. Toujours pas convaincu ? On en reparlera au soir de la 38e journée.

Premier League : Les Reds de retour

« You Never Walk Alone » est un chant qu’entonnent souvent les supporters des Reds de Liverpool même quand les résultats ne correspondaient pas à leurs attentes. Il faut le dire, Liverpool n’était plus que l’ombre de lui-même, ce géant des années 80 et 90 s’était fait manger par les Manchester, Arsenal et autre Chelsea. Mais aujourd’hui la donne à changer. Après des transferts intelligents Sturridge, Sacko, le retour en grâce de Luis Suarez et l’envie de Gerrard, Liverpool est aujourd’hui un favori en puissance. Privé de toutes coupes d’Europe cette saison, les Reds ont un seul objectif renouer avec leur glorieux passé.

en série A : quand la Louve rugit de nouveau

Un capitaine emblématique, avec plus 230 buts en série A, un nouvel entraineur avec une philosophie de jeu tourné vers le jeu rapide et en mouvement et surtout deux ou trois transferts très pertinents, voici le cocktail explosif qui fait de l’AS ROMA un candidat plus que sérieux pour le scudetto cette année. Mais plus encore que les 7 victoires en 7 matchs qui viennent appuyer mes propos ils ont à leur tableau de chasse le derby romain et une écrasante victoire sur le terrain de l’Inter de Milan. L’AS ROMA est en train de survoler la Série A et pour le moment on ne voit pas qui pourra stopper les hommes du Rudi Garcia surtout que leur monsieur plus, Francesco Totti, vient de signer une année de plus. Tous les voyants sont au vert pour la Roma.

Bundesliga : L’exception bavaroise

Voici l’exception qui confirme la règle. Voici le seul championnat qui selon moi est le moins indécis tellement la puissance du Bayern Munich est impressionnante. Vous me direz que le Bayern a déjà été tenu en échec deux fois cette année, je vous répondrai de retourner voir les statistiques de ces rencontres et vous vous rendrez compte que le manque de réussite ne se répète jamais deux fois de suite pour les Bavarois. De plus, l’effectif du Bayern Munich est riche et complet avec un stratège à sa tête, le Bayern ne risque pas grand-chose. Affaire à suivre…

Chers lecteurs et lectrices je vous donne rendez-vous au début de l’été pour voir si la hiérarchie des championnats européens a été chamboulée.

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here