Daba Modibo Keita est un athlète de Taekwondo malien qui a participé à des compétitions internationales depuis 1996. Il est devenu la division poids lourds 2007 Champion du Monde de Taekwondo à Pékin et 2009 Champion du Monde de Taekwondo à Copenhague. Daba vit en États-Unis et nous le rencontrons pour une interview…

Il ya de nombreux sports de combat, comment allez-vous commencer en taekwondo et ce que cela vous apporte?

Quand je étais jeune, je jouais au football dans la rue tous les jours comme la plupart des enfants africains, mais il ne est que lorsque l'école ne était pas en session. Au cours de l'école, je ne ai pas eu beaucoup de temps pour jouer au football, donc je ai dû trouver un autre sport à participer à après l'école. Frère cadet de mon père était sérieux au sujet de Taekwondo et il a suggéré que je prends Taekwondo. Il a dit à mon père que je voudrais apprendre l'auto-défense et de Taekwondo étais tellement plus que des combats: Tae signifie "coup de pied", Kwon signifie «poinçonnage» et «Do est« le chemin de la vie. "Ce est la« composante de Taekwondo Do "qui rend cet art martial si puissant pour les jeunes.

Vivre selon les principes de Taekwondo (courtoisie, intégrité, persévérance, la maîtrise de soi et l'esprit indomptable) sont ce qui rend une jeune personne à devenir un modèle de leader et rôle important. Alors mon père a mes frères et sœurs et moi à la dojang nous inscrire; ce est ainsi que je ai commencé sur le plus beau voyage de ma vie. Sans Taekwondo, je ne serais pas devenu l'homme que je suis. Outre la sagesse que je reçois de mes parents, la connaissance que je reçois de Taekwondo a été l'élément le plus important dans mon développement global en tant qu'être humain. Je irais même jusqu'à dire que le taekwondo m'a sauvé la vie.

Comment vous préparez-vous avant une compétition? Quel est votre régime?

Comme la plupart des athlètes de haut niveau, je dois me entraîner trois fois par jour pour se préparer à la concurrence internationale. Mes entraîneurs, Fernando Georges Ramos and Patrice Remarck, mandater un régime strict qui comprend la formation croisée avec des poids, courir pour le cardio, sprints pour la vitesse, sac et HOGU exercices pour l'endurance, pliométrie et d'explosion ... et beaucoup d'étirements! Mes entraîneurs ont conçu un système de formation de pointe qui améliore l'athlétisme et l'agilité tout en développant la technique de classe mondiale, donc je me sens très chanceux de les avoir.

Je suis un poids lourd, qui est la dernière division (sur 87 kg) et je suis un gros mangeur. En d'autres termes, Je mange à peu près tout [rires], mais sérieusement, se approcher de la concurrence, Je regarde un peu ma cause de régime, ce ne est pas bon d'être trop lourd en Taekwondo parce que vous sacrifiez vitesse et qui vous rend lent qui est mauvais. Je pèse 105 kilos et je suis assez rapide pour ma division.

Concernant le Taekwondo au Mali, comment est-il développés? Que pourriez-vous faire pour influencer la situation en tant que deux fois champion du monde?

Taekwondo ne est pas bien développé au Mali par rapport à la Corée, Iran, Espagne, Etats-Unis, et le Mexique ... Mais parce que je suis un temps deux Champion du Monde, gens dans mon pays sont devenus de plus en plus attiré par les arts martiaux et ils sont coller avec elle. Ce est excitant pour moi de regarder parce que beaucoup de jeunes veulent maintenant avoir la chance d'être comme moi ou même être mieux que moi, ce qui est excellent.

Ce est une leçon d'humilité et me rappelle toujours que les enfants regardent ce que je fais et ils peuvent essayer de me imiter, donc je dois être responsable pour ne pas les conduire sur le mauvais chemin. En tant que champion du monde, Je apporte toute une nation de gens à Taekwondo, donnant beaucoup l'espoir qu'ils puissent eux aussi accomplir ce que je ai accompli. Aujourd'hui Taekwondo occupe le troisième rang dans mon pays en popularité, juste derrière le football et le basket-ball ... et je suis extrêmement fier de ce que.

Après 2009, vous ne avez pas en compétition pendant plusieurs mois, Etait-ce difficile d'être de retour sur l'action?

Il est toujours difficile pour un athlète d'être forcé de se absenter; en fait, il est navrant, surtout quand ce est pour cause de blessure parce que vous vous sentez tellement vulnérable et faible. Ce est comme votre monde entier se est effondré et vous essayez juste de le construire à nouveau, mais il ya tellement de facteurs qui sont hors de votre contrôle. Aussi, vous perdez de la flexibilité, La mémoire de muscle, force, et l'endurance donc il peut faire revenir exceptionnellement difficile.

Mon genou a été gravement blessé en combattant pour le deuxième titre mondial en 2009 et de jouer également basket. Après, Je ai eu la chirurgie, mais a ensuite perdu toute la force de ma jambe et je ai dû complètement reconstruire ma jambe; Un peu comme quand un bébé commence à marcher pour la première fois. Ce ajoutée tension psychologique parce que je avais une peur primordiale que mon corps serait jamais revenir au niveau où il était avant la chirurgie. Mais par la foi en Dieu et en travaillant dur, Je ai appris à gérer la douleur et de travailler à mon meilleur étant à nouveau. Lorsque vous définissez un objectif fermement dans votre esprit, votre potentiel devient illimité et vous faire ce qu'il faut pour y arriver.

Parlez-nous de votre fondation?

Bien, ce ne est pas encore tout à fait une fondation, mais il est une association sous mon nom, ADMK (Association Daba Modibo Keita). Je l'ai créé en Octobre 2008 avec le soutien de ma famille, notamment mon frère aîné Alou Keita, avec quelques amis proches et la bonne volonté de nombreuses personnes. Notre mission est d'aider les jeunes à atteindre des objectifs à travers le sport en utilisant leurs talents individuels à offrir une possibilité semblable comme celui que je avais.

Vous savez, Le Mali est un petit pays pauvres en Afrique et tant d'enfants ont des talents, mais ils ne ont pas l'occasion d'être en meilleure condition de se lever ... je ai eu cette chance, provoquer le Comité International Olympique CIO, m'a donné une bourse afin d'être en état de faire de mon sport et ce est pourquoi je suis deux fois champion du monde de temps aujourd'hui, Je remercie le CIO pour cela et je vais les encourager à faire plus, Parce que ce est très utile pour nous, Athlètes africains en provenance de ces pays similaires ...

Il ne est pas seulement à propos de Taekwondo. L'Association Daba Modibo Keita croit que tous les sports peuvent fournir un exutoire positif pour les jeunes à exceller. Nous avons un centre de soccer avec de jeunes joueurs talentueux qui participent à des championnats nationaux Mali, et aussi une équipe de basket-ball, Troupe artistique et bien sûr une équipe de taekwondo ainsi faire des choses étonnantes. Association Daba Modibo Keita se emploie à aider les jeunes talents se lèvent comme des étoiles. Je passe du temps l'organisation d'événements et de soutenir de multiples lieux parce que ce est mon devoir ... Une façon pour moi de redonner et aider à construire la communauté, qui à son tour au fil du temps pourrait aider, reconstruire une nation entière.

Quel est votre message pour les lecteurs Afrokanlife?

Un grand merci à Afrokanlife pour me donner cette occasion! Je encourage tous les lecteurs Afrokanlife de continuer à soutenir Afrokanlife. Grâce à une collaboration constante évolution, nous pouvons apprendre à connaître l'autre et faire de l'Afrique et du monde un meilleur endroit. Ensemble, nous pouvons planter des graines, une à la fois.

Je demande gracieusement chaque lecteur de prier pour mon pays, Mali, et d'autres pays africains qui souffrent de troubles civils. Puissent ces nations élever au-dessus de la violence et apprendre à éradiquer les luttes de pouvoir. Que l'Afrique un jour entraîner le monde entier dans les droits humains et la compassion pour tous les citoyens, indépendamment de la tribu ou l'appartenance ethnique.

Je prépare également pour la 2012 Jeux Olympiques de Londres, donc je serais très reconnaissant si Afrokanlife lecteurs prieraient pour moi de représenter le Mali et toute l'Afrique, avec honneur et dignité. Je tiens à remercier ma famille pour leur soutien, mon père Mamadou Keita et ma mère Alimatou Tounkara, Frères et Sœurs, mon beau pays Mali, le CIO, mes entraîneurs, mes amis, mes coéquipiers et tous les gens qui me ont aidé devenir ce que je suis aujourd'hui.

Merci Afrokanlife et Dieu vous bénisse tous.

Réalisations

  • 1996 : Médaille d'or au Championnat ouest-africaine en Abidjan
  • 1997 : Médaille d'or au Championnat ouest-africaine en Bamako
  • 1999 : Médaille de Bronze au Championnat Afrique de l'Ouest dans Accra
  • 2002, 2004 : champion of Mali
  • 2004 : Médaille d'Or au Paris Ouvrir Championnat, à l'Open Championship internationale ouverte de Nantes et l'Open Championship de Picardie
  • 2005 : Médaille d'Or au Paris Ouvrir Championnat
  • 2005 : Sportivité trophée dans la 17e Championnats du Monde de Taekwondo en Madrid
  • 2005 : Médaille d'or au Championnat d'Afrique Madagascar
  • 2005 : Gold Medal at the Coupe du monde francophone in Niamey (Niger).
  • 2007 : Médaille d'or à la 18e Championnats du Monde de Taekwondo en Pékin (84 kg) ainsi que le trophée de MVP (Samsung Blue Passion Award).
  • 2009: Médaille d'or aux Championnats du Monde de Taekwondo 19e à Copenhague (87 kg).

Daba Modibo Keita est un athlète de taekwondo malien qui participe à des compétitions internationales depuis 1996. Il est devenu le champion du monde 2007 de la division poids lourd Taekwondo à Beijing et Champion du Monde de Taekwondo à Copenhague en 2009. Daba vit aux États-Unis et nous l’avons rencontré pour une entrevue.

Daba Modibo Keita

Il existe de nombreux sports de combat, pourquoi avoir choisi le taekwondo ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?

Quand j’étais jeune, j’ai joué au football dans la rue tous les jours comme la plupart des enfants africains, mais ce n’était que lorsque nous étions en vacances. Durant la période scolaire, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour jouer au football, j’ai donc dû trouver un autre sport. Le frère cadet de mon père était impliqué dans le Taekwondo et il a suggéré que je prenne Taekwondo. Il a dit à mon père que je pourrais apprendre l’auto-défense et que le Taekwondo réprésentait tellement plus que de se battre : Tae signifie « coup de pied », Kwon signifie « poing » et « Do est « le chemin de la vie ». C’est le « Do » du Taekwondo qui rend cet art martial si puissant pour les jeunes.

Vivre selon les principes de Taekwondo (courtoisie, intégrité, persévérance, maîtrise de soi et l’esprit indomptable) permet à une jeune personne de devenir un leader fort et un modèle. Alors mon père nous a emmené avec mes frères et sœurs au dojang pour nous inscrire, c’est comme ça que je me suis lancé dans le meilleur voyage de ma vie. Sans Taekwondo, je ne serais pas devenu l’homme que je suis. En plus de la sagesse que je reçois de mes parents, la connaissance que j’ai reçu du Taekwondo a été l’élément le plus important dans mon développement global en tant qu’être humain. J’irais même jusqu’à dire que le Taekwondo a sauvé ma vie.

Comment te prépares-tu avant une compétition? Quel est votre régime?

Comme la plupart des athlètes d’élite je dois m’entraîner trois fois par jour pour me préparer à la concurrence internationale. Mes entraîneurs, Fernando Ramos et Patrice Georges Remarck, m’ont mandaté un régime strict qui comprend le cross training avec des poids, la course de de cardio, les sprints de vitesse, le sac et les exercices Hogu pour l’endurance, la pilométrie pour l’explosivité… Et beaucoup d’étirements! Mes entraîneurs ont conçu un système de formation de pointe qui améliore la forme physique et l’agilité tout en développant une technique de classe mondiale et je me sens très chanceux de les avoir.

Je suis un poids lourd, qui est la dernière division (plus de 87 kg) et je suis un gros mangeur. En d’autres termes, je mange à peu près tout [rires], mais sérieusement, à l’approche de la compétition, je fais attention à mon régime, car il n’est pas bon d’être trop lourd en Taekwondo, on perd en vitesse. Je pèse 105 kilos et je suis assez rapide pour ma division.

Concernant le Taekwondo au Mali, qu’en est-il de sa pratique ? Que pourriez-vous faire pour influencer la situation en tant que double champion du monde ?

Le Taekwondo n’est pas très développé au Mali par rapport à la Corée, l’Iran, l’Espagne, les États-Unis et le Mexique … Mais comme je suis un champion du monde à deux reprises, les gens de mon pays sont devenus de plus en plus attiré par les arts martiaux et ils s’impliquent plus. C’est excitant pour moi de les regarder parce que ces jeunes veulent être comme moi et bien plus, ce qui est génial.

C’est une leçon d’humilité et me rappelle toujours que les enfants regardent ce que je fais et ils peuvent essayer de me reproduire, donc je dois être responsable pour ne pas les conduire sur le mauvais chemin. En tant que champion du monde, j’ai apporté le Taekwondo à toute une nation, ce qui donne beaucoup plus d’espoir qu’eux aussi puissent eux aussi accomplir ce que j’ai accompli. Aujourd’hui le Taekwondo est 3ème sport en popularité, juste derrière le football et le basket … et je suis très fier de cela.

Après 2009, tu n’as pas pris part aux compétitions pendant plusieurs mois pour cause de blessure, comment s’est fait le retour à l’action ?

Il est toujours difficile pour un athlète d’être forcé de prendre des congés, en fait il est navrant, surtout quand c’est pour cause de blessure, car vous vous sentez tellement vulnérable et faible. C’est comme si votre monde entier s’effondre et que vous devez e construire à nouveau. De plus il y’a tellement de facteurs qui sont hors de votre contrôle. Vous perdez de la flexibilité, de la mémoire musculaire, de la force et de l’endurance et faire revenir tout cela est extrêmement difficile.

Mon genou a été grièvement blessé en combattant pour le deuxième titre mondial en 2009 et jouant également au basket. Par la suite, j’ai eu une chirurgie mais j’ai ensuite perdu toute la force de ma jambe. J’ai donc dû reconstruire complètement ma jambe; un peu comme quand un bébé commence à marcher pour la première fois. Cela a ajouté une tension psychologique car alors j’avais une peur absolue que mon corps ne revienne jamais au niveau où il était avant l’opération. Mais par la foi en Dieu et en travaillant dur, j’ai appris à gérer la douleur et à travailler de nouveau pour être le meilleur. Lorsque vous vous définissez un objectif ferme dans votre esprit, votre potentiel devient illimité et vous faites tout ce qu’il faut pour y arriver.

Parlez-nous de votre fondation?

Eh bien, c’est pas tout à fait une fondation encore mais c’est une association sous mon nom, ADMK (Association Daba Modibo Keita). Je l’ai créé en Octobre 2008 avec le soutien de ma famille, plus particulièrement mon frère Alou Keita, avec quelques amis proches et la bonne volonté de beaucoup de gens. Notre mission est d’aider les jeunes à atteindre des objectifs à travers le sport en utilisant leurs talents individuels afin de se voir offrir une occasion semblable à celle que j’ai eu.

Vous savez, le Mali est un petit pays en développement en Afrique et de nombreux enfants ont des talents, mais ils n’ont pas cette chance d’être en meilleure condition de s’épanouir… J’ai eu cette chance, car le Comité international olympique CIO, m’a donné une bourse afin d’être en mesure de faire mon sport et c’est pour cela que je suis deux fois champion du monde d’aujourd’hui, je dois remercier le CIO pour cela et je les encourage à en faire plus, parce que c’est très utile pour nous, les athlètes africains de pays similaires …

La fondation n’est pas seulement à propos de Taekwondo. L’Association Daba Modibo Keita croit que tous les sports peuvent fournir un exutoire positif aux jeunes pour exceller. Nous avons un centre de soccer avec jeunes joueurs talentueux qui participent au Championnat national du Mali, et aussi une équipe de basket-ball, une troupe d’art et bien entendu une équipe de taekwondo. L’Association Daba Modibo Keita travaille à aider les jeunes talents à s’élever comme des étoiles. Je passe du temps dans l’organisation d’événements et le soutien de multiples endroits parce que c’est mon devoir … Une façon pour moi de donner en retour et aider à construire la communauté, qui à son tour au fil du temps pourrait aider, de reconstruire une nation entière.

Quel est votre message pour les lecteurs Afrokanlife?

Un grand merci à Afrokanlife de m’avoir donné cette opportunité! J’encourage tous les lecteurs Afrokanlife de continuer à soutenir Afrokanlife. Grâce à une collaboration constante évolution, nous pouvons apprendre à nous connaître les uns les autres et de faire de l’Afrique et du monde un endroit meilleur. Ensemble, nous pouvons planter des graines, une à la fois.

J’aimerais demander à tous les lecteurs de prier pour mon pays, le Mali et d’autres pays africains qui souffrent de troubles civils. Que ces nations puissent s’élever au-dessus de la violence et apprendre à éliminer les luttes de pouvoir. Que l’Afrique un jour guide le monde en matière de droits de l’homme et de la compassion pour tous les citoyens, indépendamment de la tribu ou de leur appartenance ethnique.

Je suis également la préparation des Jeux olympiques de 2012 à Londres, donc je vous serais très reconnaissante si les lecteurs Afrokanlife prierait pour moi de représenter le Mali et l’Afrique tout entière, avec honneur et dignité. Je tiens à remercier ma famille pour leur soutien, mon père Mamadou Keita et ma mère Alimatou Tounkara, frères et sœurs, mon beau pays le Mali, le CIO, mes entraîneurs, mes amis, mes coéquipiers et tous les gens qui m’ont aidé à devenir la personne je suis aujourd’hui.

Merci Afrokanlife et Dieu vous bénisse tous.

Réalisations

1996: Médaille d’or au Championnat Afrique de l’Ouest à Abidjan
1997: Médaille d’or au Championnat ouest-africain à Bamako
1999: Médaille de Bronze au Championnat Afrique de l’Ouest à Accra
2002, 2004: champion du Mali
2004: Médaille d’Or au Championnat Open de Paris, dans le Championnat Ouvert Ouvert internationale de Nantes et au Championnat Open de Picardie
2005: Médaille d’Or au Championnat Open de Paris
2005: trophée sportif aux Championnats du Monde de Taekwondo 17e à Madrid
2005: Médaille d’or au Championnat d’Afrique Madagascar
2005: Médaille d’Or au francophone Coupe du monde à Niamey (Niger).
2007: Médaille d’or aux Championnats du Monde de Taekwondo 18e à Pékin (84 kg) ainsi que le trophée de MVP (Prix Samsung Blue Passion).
2009: Médaille d’or aux Championnats du Monde de Taekwondo 19ème à Copenhague (87 kg).

Comment as-tu fait pour arriver sur le site ? Laisse nous un commentaire.

champion daba games,champion taekwondo,daba modibo Keita,Kelly 2009 daba Coulibaly,photos Modibo keita,

Commentaires

  1. What a tremendous champ you are Daba. The way you act and perform is a great example for our generation. We hope the best for you in Olympics and may God bless your journey there.

  2. Olá! :) I have been looking for my old friend Fernando Jorge Ramos, master of taekwondo, for years. I lost his contact many years ago. By googling his name I came across this post/article that clearly mentions him ("Fernando Georges Ramos"). Can you help sending him my contact? Tnak you and I apologize for the intrusion and offtopic comment, of course. Thank you again.