Dormez bien, mes petits Princes.

Dormez bien, mes petits Princes.

En cette nuit d’automne, la bise hivernale les a emportés.

Brise

Mes petits Princes, au moment d’enfiler vos blousons en ce soir si doux, vous doutiez-vous que c’était là la dernière fois que vous claqueriez la porte de votre appartement? Plus tard, vous êtes-vous jetés dans les bras au moment de vous retrouver? Avez-vous ri à gorge déployée comme à votre habitude? Avez-vous laissé éclater votre joie quand il vous a annoncé la bonne nouvelle? Étiez-vous déjà ivres? Trépigniez-vous d’impatience? Faisiez-vous les débiles dans la rue?

Et Toi, t’es-tu plaint de ton supérieur comme tous les vendredis soirs? Faisais-tu les cent pas devant le restaurant? T’étais-tu dit : « Allez, demain, je diminue ma consommation de clopes »? Trop fier d’être à ce concert, envoyais-tu des selfies à tes collègues? Étais-tu parti complètement à la bourre? as-tu pesté lorsque le RER s’est arrêté entre deux stations? Lui as-tu souhaité un merveilleux anniversaire par texto? As-tu claqué des mains avec le public? Lui as-tu enfin avoué tes sentiments?

Et Toi, as-tu beuglé quand les musiciens sont arrivés sur scène? Avais-tu passé une bonne semaine? T’étais-tu offusquée du prix des consos? T’étais-tu chaudement couverte? T’a-t-il pris la main sans mot dire? As-tu ri quand tu t’es aperçue que sa braguette était ouverte? As-tu prévenu tes parents que tu ferais le mur ce soir? As-tu sauté dans tous les recoins de la fosse? L’as-tu embrassé(e) fougueusement dans ce bain de bonheur?

Bourrasque

Mes petits Princes, au milieu des cris et des larmes, avez-vous vu le temps s’arrêter et le décor se figer? Avez-vous eu le temps de comprendre ce qui vous arrivait? Étiez-vous en train d’écrire à vos enfants? Avez-vous eu le temps de trinquer à l’amitié?

Et Toi, as-tu trébuché dans ta fuite sur des personnes? As-tu étouffé tes sanglots pour ne pas te faire repérer? As-tu fait marche arrière quand tu as vu que tes amis manquaient à l’appel? T’es-tu couchée sur le corps froid de ton ami pour qu’il n’ait plus jamais peur? T’es-tu dit que la douleur qui te cisaillait la jambe n’était rien comparée à la terreur de ne pas savoir où il se trouvait?

Et Toi, as-tu ressenti l’enfer sur Terre, et l’insouciance d’une jeunesse se briser sur le pavé? As-tu hurlé son nom quand la foule vous a séparés? L’as-tu protégée des coups de feu en faisant barrage avec ton corps? T’es-tu senti incroyablement perdu sans tes amis? L’as-tu portée sur ton dos en criant « Ferme les yeux! » ne sachant pas sur qui tu as bien pu marcher, suppliant pour que cesse cette cacophonie de tirs, de cris et de pleurs? Mais tu sais que très bien que tu ne l’abandonnerais jamais… Tu trembles de tout ton corps, à vrai dire tu n’as jamais eu aussi peur de toute ta vie. 

Tempête

Mes petits Princes, est-ce que vous avez pu vous regarder dans le blanc des yeux avant de les fermer? Avez-vous retenu votre souffle pendant ces interminables heures? Avez-vous prié ce dieu si cruel de toute votre âme? Vous êtes-vous enlacés avec la plus grande des délicatesses? Votre esprit ne fut-il plus que tendresse pour ceux que vous aimiez? Vous êtes-vous écroulés l’un dans l’autre?

Et Toi, est-ce que tu as hurlé au ciel ta détresse? L’as-tu prise en charge et caressée maternellement, elle que tu ne connaissais pourtant pas? As-tu risqué ta vie pour en secourir d’autres? As-tu couvert de baisers et de mots doux cette parfaite inconnue en larmes? As-tu ressenti la culpabilité de l’avoir invité à prendre ce verre? As-tu fait des blagues de merde parce qu’il n’était pas non plus question que l’on te vole ce privilège? T’es-tu serrée contre ta pote de toujours en lui mentant pieusement? As-tu eu dans la bouche ce mélange de sang et de poudre?

Et Toi, t’étais-tu imaginé qu’un jour tu jouerais dans une pièce macabre où il te faudrait geindre et sangloter puisque que ton cœur ne serait plus qu’une chaudière de locomotive que tu verrais les gens tomber face contre terre « putain enlace-moi de toutes tes forces au moins une dernière fois… » avant ce que cette piqûre de guêpe ne t’atteigne? Puisant dans tes dernières forces, t’as-t-il entendu te dire : Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime… tandis que ta voix faiblissait… Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime Je T’aime De tout mon cœur, mon amour…

Trémolos

Mes petits Princes, est-ce que vous que vous aussi, aviez l’habitude de mettre des chaussettes dépareillées? Est-ce que vous que vous aussi, vous grattiez les fesses en regardant fonctionner la cafetière? Est-ce que vous aussi, vous énerviez contre ces jeux smartphone où il faut payer pour progresser? Est-ce que vous aussi aviez l’habitude de ponctuer vos phrases par une moue prononcée du menton? Est-ce que vous aussi, espionniez le profil de vos ex? Est-ce que vous aussi, catapultiez de l’index vos crottes de nez? Est-ce que vous aussi, inventiez en privé des ricanements agaçants? Est-ce que vous aussi, les trouviez trop cons vos enfants, mais tellement mignons? Est-ce que vous aussi, regrettiez de ne pas avoir assez dit à vos proches que vous les aimiez? Est-ce que vous aussi, sautiez dans toute la pièce en mettant du System of a Down à fond? Est-ce vous aussi, avez tenté d’imiter le moonwalk au moins une fois dans votre vie? Est-ce que vous aussi, vous sentiez comme Boris Vian à prendre des notes dans ce troquet? Est-ce que vous aussi, refusiez catégoriquement de manger les petits pois (« Lapidez-moi avec, je n’y consentirai pas! »)? Est-ce que vous aussi, ce que vous préfériez dans la rupture sentimentale, c’était la grosse semaine de cuite avec vos potes qui s’ensuivait? Est-ce que vous aussi, laissiez tomber ce que vous aviez sous la main pour voler au secours d’un ami? Est-ce que vous aussi, faisiez pipi en louzedé dans la mer? Est-ce que vous aussi, vous êtes effondré en larmes à la maternité? Est-ce que vous aussi, n’assumiez pas les selfies que vous faisiez? Est-ce que vous aussi, faisiez des risettes aux bébés dans le métro? Est-ce que vous aussi, vous aimiez vivre

Requiem

Mes petits Princes, saviez-vous que vous manqueriez à des millions de gens que vous ne connaissiez pas? Étiez-vous conscients que vous étiez des personnes irremplaçables? Imaginiez-vous que des torrents de larmes couvriraient les traces de vos pas, et que nombre d’entre nous voudraient tant voir votre souvenir recouvrir entièrement les murs de la ville plutôt que de voir placarder la tronche de ces fils de pute sur la une des journaux? Saviez-vous qu’après-vous des masses entières se lèveraient pour hisser les voiles de leur joie de vivre? Pensiez-vous qu’on aurait tous les jours aussi mal en notre France? Saviez-vous que nous recouvririons la République des ornements les plus touchants afin qu’elle devienne la plus lumineuse de toutes les places de l’univers?

Dormez bien, mes petits Princes. On pleurera en silence.

Je ne vous connais pas mais je veux vous dire que je pense à vous Stéphane Nick Jean-Jacques Jorge Anne Laure Thomas Halima Hodda Chloé Emmanuel Maxime Quentin Macathéo Ludovic Élodie Ciprian Lacramioara Claire Nicolas Baptiste Nicolas Anne Precilia Cécile Marie-Aimée Guillaume Nicolas Elsa Lucie Asta Manuel Alban Vincent Romain Elif Fabrice Romain Thomas Mathias Germain Romain Grégory Christophe Julien Mayeul Cédric Juan Alberto Suzon Véronique Matthieu Cédric Nohemi Pierre-Yves.Stéphane Thierry Olivier Frédéric Pierre-Antoine Raphaël Mathieu Djamila Mohamed Pierri Nathalie Marion Milko Jean-Jacques Hyacinthe Marie Nathalie Guillaume Renaud Gilles Christophe Antoine Cédric Charlotte Emilie Isabelle Lamia Fanny Yannick Cécile Marie Justine Quentin Christophe Hélène Lola Romain Christopher Bertrand David Manu Sven Anna Marion Franck Lacramioara Caroline François-Xavier Sébastien Armelle Richard Valentin Matthieu Estelle Thibault Raphaël Madeleine Kheireddine Lola Patricia Hugo Claire Maud Valeria Fabian Madeleine Ariane Eric Olivier Vernadal Stella Luis Felipe Stéphane ceux qui ne sont pas cités et tous ceux qui restent.

NB : Papier largement inspiré de ce texte que l’on vous recommande vivement tant il dégouline de talent.

http://antigonexxi.com/2015/11/14/est-ce-que-tu-sais-paris/

Laisse nous ton commentaire

commentaires

SHARE
Docteur ès toutologie, je distille perfidement mes idées interlopes à travers des articles de prime abord, anodins, mais secrètement prosélytes afin de convaincre mes lecteurs de se lever pour suivre la lutte armée des vendeurs de roses ambulants pakistanais contre le diktat des amants insensibles et radins. Pour me vomir sur la raie, m'envoyer des fleurs, de l'argent ou vos menaces, une seule adresse : anasajabar@gmail.com