Dossier spécial Film Black de Montreal 2012

Le Festival International du Film Black de Montréal qui s’est tenu en fin septembre dernier a fait la lumière sur un cinéma autre, d’ici ou d’ailleurs pour le plus grand bonheur des Montréalais.

C’est le projet de Jamel Ben Mahammed qui a été choisi comme affiche. « Pour la création de l’affiche du 8e Festival International du Film Black de Montréal, j’ai voulu illustrer le fait que cette manifestation posait un regard nouveau sur les réalités noires des 4 coins du monde ».

La suite ici : Festival International du Film Black de Montréal – L’affiche 2012 !

C’est Sonia Benezra qui a été choisie porte-parole  du Festival International du Film Black de Montréal :

 « J’aime beaucoup la vision du Festival International du Film Black de Montréal qui incite à mieux se connaitre afin de mieux se comprendre. Le FIFBM nous permet de partir à la découverte de nouvelles réalités à travers une belle sélection de films et une brochette d’invités de marque. Quelle excellente façon de comprendre ce qui nous échappe dans le quotidien! J’ai très hâte de prendre part aux festivités et de partager la belle programmation que nous réserve le festival. »

La suite ici : Sonia Benezra porte-parole 2012 Festival International du Film Black de Montréal

La programmation de la 8e édition du Festival International du Film Black de Montréal a du 19 au 30 septembre 2012 a réservé de belles surprises.

Voici un aperçu de films à l’affiche  : Sing your song, Le Bonheur d’Elza, Lucky, How to Steal Two Million, LUV, Othelo Burning, Sonny Boy, Winnie, Dear Mandela, Alaskaland, From Zimbazwe to Santa Fe, Hotel Haiti, Ithemba, Slavery by another name, Surfing Soweto, The Carrier, The Central Park Five, The Girls in the band, The Fourth World, The Three way, Hopelessly in June, On the Wings of men, MacPherson et plusieurs autres.

Voici la conférence de presse en video :

La suite ici : Les surprises de la 8e édition du Festival International du Film Black de Montréal

19 septembre au Cinéma Impérial : Film d’ouverture – WINNIE et hommage à HARRY BELAFONTE

Adapté de la biographie d’Anne Marie du Preez Bezdrob « Winnie Mandela : A Life », Winnie est un film intimiste, profond et impartial, qui permettra au public de comprendre le parcours remarquable de Winnie Mandela, l’une des plus célèbres femmes activistes au monde,en explorant à la fois sa vie personnelle et politique. Winnie Mandela est une figure historique complexe, appréciée pour son rôle dans le combat contre l’apartheid mené par son mari, mais dont les accointances obscures en font une personnalité tout aussi controversée.

Nous avons recueilli les propos de la Présidente du Jury courts et moyens métrages, Jenny Salgado, ainsi que de festivaliers qui étaient présents à la soirée d’ouverture.

Voir le récapitulatif vidéo :

Avant la projection a eu lieu la cérémonie d’ouverture grandiose qui rendait hommage à Harry Belafonte.

Voir le récapitulatif vidéo :

La suite ici : Festival International du Film Black de Montréal – “Winnie” en ouverture

Le 20 septembre à l’Université Concordia (salle H-110) : Le film Sing Your Song a été projeté devant une salle comble suivi d’une causerie avec HARRY BELAFONTE



 

Parmi les films proposés, il ne fallait pas manquer la première projection du film Le Bonheur d’Elza en présence de la réalisatrice Mariette Monpierre.

Voir l’entrevue vidéo :

La suite ici : Festival International du Film Black de Montreal – Le Bonheur d’Elza

Nous avons eu la chance de rencontrer les actrices Karmia Berry et Sofia Rodriguez du film ” The Three Way ” qui racontent leur expérience à Montréal :

Un autre personnage qui a marqué l’attention des festivaliers est Fatou Mandiang Diatta, pionnière du rap au Sénégal sous le nom de Sister Fa, qui mène une campagne contre l’excision dans son village d’origine.

Voici les réactions en vidéo :

La suite ici : Festival Film Black Montreal 2012 – Sarabah Documentary

 

De plus, plusieurs grands événements ont ponctué le festival :

  • Le 26 septembre, les films NOIRS DE FRANCE un sujet que nous avons déjà évoqué a été présenté dans le cadre du festival à la Cinématèque Québecoise.
  • Le 7 septembre à l’Hôtel Hyatt Regency a eu lieu une Conférence et un hommage à STEDMAN GRAHAM

Auteur Best-seller, Éducateur et Entrepreneur, Stedman Graham recevra également le Prix d’Excellence en Carrière 2012 pour l’ensemble de son parcours professionnel. Le Festival souligne ainsi son apport extraordinaire tant à des corporations qu’à des organismes sans but lucratif à travers la formation en développement identitaire, en leadership, en sensibilisation à la diversité, au mieux-être et en image de marque personnelle ou professionnelle.

La suite ici : STEDMAN GRAHAM, conférencier à la 8e édition du Festival International Black de Montréal (FIFBM)

En conclusion de ce festival, une remise de prix et une projection très spéciale le 30 septembre au Cinéma Impérial du THE CENTRAL PARK FIVE

 « C’est un honneur d’avoir ce film en première québécoise au FIFBM. Nous clôturons toujours le festival avec un film percutant et THE CENTRAL PARK FIVE est incontestablement un film à vous faire frémir, qui vous emmène jusqu’au bout de la méchanceté humaine et qui nous pousse au-delà de la réflexion »,

a déclaré Fabienne Colas, présidente-fondatrice du Festival.

Voici une photo de Fabienne Colas en compagnie de Raymond Santana jr Yusef Salaam et la réalisatrice du docu Sarah Burns :

En 1989, cinq jeunes noirs et hispaniques de Harlem furent arrêtés et condamnés pour le viol d’une femme blanche dans Central Park, à New York. Ils passèrent entre six et treize ans de prison avant qu’un violeur en série ne confesse être le seul auteur du crime, conduisant à l’exonération des charges qui pesaient contre eux. Avec en toile de fond une ville en déclin, dans un climat de violence et tension raciale, le film décrit l’histoire de ce crime horrible, de l’empressement des conclusions de la police, des médias en quête de sensationnalisme, du public outré, et des cinq vies brisées par cette erreur judiciaire.

Voici un résumé du film en vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=aIGBUXuZGyQ

La suite ici : THE CENTRAL PARK FIVE, le film que New-York refuse de voir

Laisse nous ton commentaire

commentaires