Entrevue de Mélanie Joly candidate à la mairie de Montréal

Rencontre avec Mélanie Joly, candidate à la mairie de Montréal lors des jeudis 5 à 7 de Apollo l’Agence au Club Le Cin5 : Le Paris de Montréal.

Mélanie Joly au Jeudi APOLLO au CINQ 26 sept 2013
Mélanie Joly au Jeudi APOLLO au CINQ 26 sept 2013

Bonjour Mélanie, pourriez-vous vous présenter brièvement pour nos lecteurs ?

Je suis une amoureuse de Montréal, j’ai grandi et vécu ici. J’ai fait mon baccalauréat à l’Université de Montréal en droit et ensuite ma maitrise en droit européen comparé à Oxford. J’ai décidé de revenir à Montréal. Par la suite, j’ai pratiqué en droit et dirigé l’une des compagnies de la famille Molson. Je suis donc également une entrepreneure.

Est-ce qu’il y a eu un déclic pour devenir politicien ?

Cela fait des années que je suis impliquée en tant que citoyenne de Montréal. J’étais au conseil d’administration du musée des arts contemporains, de la fondation du CHUM, de la fondation de l’ITHQ, de la régie des rentes du Québec, du conseil supérieur de la langue française. J’étais très impliqué dans la communauté. J’ai créé également un groupe de réflexion qui s’appelle génération d’idées. Un groupe qui se réunissait toutes les deux semaines pour trouver des solutions dans le but d’améliorer Montréal. Et c’est dans ce contexte-là que je me suis lancée.

En tant que un nouvel arrivant, le « vrai changement » ça veut dire quoi  ?

Le vrai changement c’est que votre qualité de vie puisse vraiment être améliorée par rapport à la qualité de vie des nouveaux arrivants et de tous les Montréalais. Montréal est une ville où il y’a énormément de corruption et d’inefficacité. Cela fait en sorte que l’on se retrouve à payer beaucoup trop cher pour des infrastructures de mauvaises qualités. Dans le même temps, les services aux citoyens ont diminué. Alors comment changer la donne ? Comment améliorer votre qualité de vie ? On s’assure d’adopter de nouvelles façons de faire pour la ville. Ce sont nos 10 mesures. (NDLR : Lire les 10 actions pour Montréal sur le site de Mélanie Joly

En tant que noir, le « vrai changement » ça veut dire quoi  ?

Pour nous, l’action politique et la représentation des différentes cultures passent par le fait que les gens s’impliquent et deviennent des conseillers de ville ou d’arrondissement. Nous avons beaucoup de gens dans notre équipe qui viennent du Congo, de la Côte d’Ivoire et de différents pays en Afrique. Ils s’impliquent avec nous pour représenter leur communauté, mais également leurs concitoyens montréalais.

En tant qu’étudiant, le « vrai changement » ça veut dire quoi  ?

On s’est engagé à faire que tous les étudiants universitaires à temps plein, peu importe leur âge, aient droit au tarif étudiant de la STM. Nous allons aussi développer un grand système rapide par bus (SRV) à travers la ville de Montréal pour réunir l’est et l’ouest de Montréal.  Les habitants de Rivière-des-Prairies, LaSalle, Lachine, Pierrefonds vont pouvoir se diriger vers le centre de Montréal. Et en même temps les gens qui résident à Rosemont–La Petite-Patrie ou au Plateau vont pouvoir se rendre à Anjou ou bien à Saint-Laurent là où y’a beaucoup de compagnies et des pôles d’emploi importants. Dans ce contexte-là, les étudiants auront accès à plus de transports en commun. Cela va leur coûter moins cher de se mouvoir.  Ils ne seront plus obligés d’acheter une voiture particulièrement pour ceux qui restent loin du centre.  Aussi nous allons créer des nouveaux quartiers, on va amener le SRV jusqu’à Turcot ou Blue Bonnets. Ces nouveaux quartiers que l’on va créer sont présentement des terrains contaminés que l’on va décontaminer. On va pouvoir développer une nouvelle offre résidentielle et également des résidences pour étudiants. On ne pense pas que les résidences pour étudiants doivent nécessairement être à côté à des universités. On ne veut pas créer de ghetto, les résidences peuvent être présentes à travers la ville pourvu que l’on offre un transport commun adapté.

En tant que jeune parent, le « vrai changement » ça veut dire quoi  ?

C’est important qu’un Montréalais puisse vivre toute sa vie à Montréal. Nous avons constaté chaque année que 22 000 résidants quittaient la ville de Montréal et surtout des jeunes familles. Dans ces circonstances, nous sommes arrivés avec une idée pour une opération 30 000 familles dans les nouveaux quartiers dont je vous parlais. Nous allons décontaminer les terrains aux frais du gouvernement provincial et fédéral. Cela va faire en sorte que le foncier va coûter moins cher. Et nous allons pouvoir construire à des prix raisonnables des maisons ou des grands logements avec 3 ou 4 quatre chambres. Dans ces circonstances, nous allons pouvoir offrir un choix raisonnable aux familles et faire en sorte qu’elles ne quittent pas vers la banlieue. Deux autres choses importantes nous allons offrir des congés de taxes de bienvenue pour les jeunes familles et le programme Accès Condos, pour les premiers propriétaires, sera étendu aux jeunes familles. 

Petit portrait pour mieux connaitre la Montréalaise que vous êtes. Si vous étiez…

Une station de métro  ? Champ de Mars
Un restaurant ? Kazu
Une équipe de sport ? Les Canadiens
Une salle de concert ? Le Corona et la Maison symphonique 
Une boutique ? Mousseline sur Laurier
Un festival ? L’exposition papier
Une boite de nuit ? La buvette
Une rue ? Camillien Houde

Et si je vous dis Afro Inspiration que me répondez-vous ?

Fier Montréalais.

Mélanie Joly, candidate à la mairie, merci beaucoup pour cette entrevue !

Merci à vous AfrokanLife.

Tenus régulièrement autour d’une thématique différente, les JEUDIS D’APOLLO, rendez-vous d’échanges pour professionnels inspirés, sont l’opportunité pour APOLLO L’AGENCE, SICOTTE Recrutement et le Journal La Métropole de divertir et de surprendre Montréal dans un cadre convivial, propice au réseautage. Plus d’info : www.agenceapollo.ca

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here