Francis Molasoko, un frenchie en NCAA

Francis Molasoko dit le Frenchie a de l’ambition. Jeune étudiant d’origine congolaise parti à la conquête de l’ouest, il déposa en premier lieu ses affaires à Montréal avant de poursuivre sa chevauchée aux Etats-Unis.

Après deux saisons chez les Citadins de l’Université du Québec à Montréal, il fait désormais les beaux jours des Mountaineers de l’Université de West Virginia. Pour en savoir plus, sur la vie de compétition, la vie sur le campus et toutes les péripéties de Francis Molasoko, nous vous invitons à consulter son carnet de bord dont nous vous livrons les premières lignes :

Ça y est, on est à moins d’une semaine de la reprise, « the pre-season » comme on dit ici. Alors que je viens juste (hier) de terminer le cours de maths que je suivais depuis fin Juin, alors que le coach viens juste de nous donner nos crampons pour la saison, alors que dans quelques jours mes meilleurs amis bougent en Espagne pour deux semaines de folies, je me retrouve à Morgantown, dans l’état de West Virginia.

Mais attention, je ne suis pas en train de me plaindre, loin de là, car si j’ai la chance de ne pas partir en vacances avec mes potes cet été, c’est pour pouvoir vivre pleinement un de mes rêves de gosse: représenter mon université dans la prestigieuse National Collegiate Athletic Association.

Il s’en est écoulé du temps entre ce soir de Juillet 2002, lorsque ce reportage sur ESPN Classic a créé (ou réveillé) un fort désir d’aller là-bas. « The season », c’est comme ça que l’émission s’appelait, et il s’agissait de reportages inside des équipes universitaires américaine. L’épisode en question suivait l’équipe masculine de basket de Gonzaga University, avec un certain Ronny Turiaf, inconnu à l’époque. Du haut de mes 13 piges, et avec un œil de français, je voyais ça comme une équipe professionnel, un genre de « Les Yeux dans les bleus », donc comme quelque chose de presque inaccessible, presque…

Aujourd’hui, Août 2011, presque ten years later, et après un apéritif de trois années à Montréal, me voilà au bout de mes rêves, student-athlete à West Virginia University, home of the Mountaineers. Finalement (ou enfin?) c’est moi qui suit dans le reportage, bon, en réalité il n’y a personne qui nous filme, mais je vous jure que c’est comme dans le reportage!

Lisez la suite vous ne serez pas déçu : http://mola6ko.blogspot.ca !

Laisse nous ton commentaire

commentaires

1 COMMENT

Comments are closed.