Google honore Dorothy Height la marraine des droits civils

Aujourd’hui , lorsque vous vous connectez sur Google vous allez voir un Doodle qui honore Dorothy Height.

height doodle

En 1963, Dorothy Height était la seule femme sur la plate-forme des haut-parleur lorsque Martin Luther King Jr. a donné son discours I Have a Dream . Mais elle n’était pas sur le programme de la Marche sur Washington, même si elle était le noyau des réunions tenues par les hommes qui ont planifié l’événement.

Elle est à l’origine du National’s Women’s Political Caucus avec Gloria Steinem et Betty Friedman. Sur Heavy.com , on apprend que Height a été rejeté de Barnard College en raison de sa race avant sa première année de collège ,  l’administration de l’université  lui disant qu’ils ont rempli leur quota d’étudiants afro-américaine.

dorothy height

Dorothy Height est diplômée de l’ Université de New York et a obtenu un baccalauréat en éducation et une maîtrise en psychologie . Elle a été membre de la Divine Nine une sonorité Delta Sigma Theta et notamment se tenait aux côtés du Dr Martin Luther King , lorsqu’ il livra son discours  I Have A Dream .

«Être assise là avait un sens très spécial parce que les femmes avaient essayé d’obtenir qu’une femme puisse parler ce jour-ci. » déclarait Height, « mais les planificateurs affirmait que les femmes sont représentées dans tous les différents groupes, dans les églises, dans les synagogues, dans les syndicats, les organisations, etc. Donc, la seule voix féminine que nous avons pu entendre était celle de Mahalia Jackson ».

Bien que n’étant pas une conférencière prévue au programme, Daisy Bates a finalement été autorisé à dire quelques mots à l’événement. Dr Dorothy Height dit que les femmes du mouvement civique se sont rencontrés le lendemain pour discuter des moyens de faire face aux problèmes de racisme et de sexisme.

Surnommée la « marraine de droits civils » par le président Obama , Dorothy Height est l’une des figures les plus importantes du mouvement féministe et pour les droits civils pour les femmes afro-américaines. Pour son travail, rapporte Entertainment Weekly, Dr Dorothy Height a notamment reçu la Médaille présidentielle de la liberté (1994 ) et la Médaille d’or du Congrès dix ans plus tard , en 2004.

« Tout cela était pour dire comment pouvons-nous rassembler toutes les personnes qui ont besoin de comprendre le rôle que les femmes ont joué, mais aussi les situations difficiles auxquelles des femmes sont confrontés, et surtout nous qui sommes des femmes de couleur, où nous avons eu à la fois le sexe et la discrimination raciale comme facteur de nos vies » déclairait-elle.

Ci-dessous, le président Obama a présenté l’éloge du Dr Dorothy Height.

Laisse nous ton commentaire

commentaires