Impact de Montréal – Chivas USA : les notes des Montréalais

Face à l’une des pires équipes de la ligue, Impact de Montréal n’a pas su prendre les 3 points dans un stade qui devient de moins en moins une forteresse. L’IMFC continue cette spirale plus ou moins négative.

Troy Perkins: 6.5/10
Il n’a pas su garder sa cage inviolée face à l’une des pires attaques de la ligue. Ne peut rien sur le but.

Matteo Ferrari: 6.5/10
Sur le seul but de Chivas, il a fait ce qu’il a pu pour intercepter la passe initiale de Correa mais n’a pu empêcher le but. Un match acceptable pour sa première titularisation en tant que capitaine.

Alessandro Nesta: 6.5/10
N’a pas eu un gros travail à faire et n’a pas vraiment été mis en difficulté. N’a pas paniqué lorsque la défense était sous pression.

Jeb Brovsky: 7/10
A beaucoup apporté offensivement comme à son habitude et a été solide sur son côté.

Hassoun Camara: 6/10
De très bonnes phases offensives, surtout en première mi-temps mais a commis une grosse erreur sur le seul but des Chivas.

Colleen Warner: 7/10
Il avait une carte à jouer et je pense qu’il a bien utilisé. A récupéré beaucoup de ballons et été discipliné au niveau du positionnement. Il mérite de jouer plus de minutes.

Felipe Martins.: 5.5/10
Malheureusement pour Felipe les matchs se suivent et se ressemblent. Encore décevant et irrégulier. Une grosse occasion gâchée en première mi temps. Logiquement remplacé en seconde mi temps.

Andrès Romero: 5/10
Mis à part un super dribble en début de match. Romero a été encore une fois Casper le Fantôme. Avec le retour imminent de Mapp, il lui reste de moins en moins de jokers.

Sanna Nyassi: 8.5/10
Assurément l’homme du match du côté de l’Impact. Remuant, disponible, percutant. Tous les superlatifs sont bons pour décrire sa performance. Il est à l’origine de tous les bons coups offensifs de l’IMFC y compris le pénalty.

Daniele Paponi: 6.5/10
A proposé des solutions mais a été légèrement brouillon dans le dernier geste. Le 3ème match en 9 jours était visible dans les jambes de l’attaquant italien.

Marco Di Vaio: 6.5/10
A manqué de lucidité ans le dernier geste. Moins tranchant qu’à son habitude, le meilleur buteur du championnat n’a pu faire trembler les filets malgré plusieurs

occasions

 franches.

Patrice Bernier: 7.5/10
Très bonne rentrée de Bernier. Très lucide dans sa distribution, il a tranquillement transformé le penalty. A offert un chèque à Andrew Wenger dans les derniers instants du match que l’attaquant n’avait qu’à encaisser.

Andrew Wenger: 6/10
Comme d’habitude, il s’est créé des occasions franches mais n’a pas su les transformer. La pire hantise de l’attaquant, être en manque de confiance.

Blake Smith: 6.5/10
Une entrée intéressante, a montré plus que Romero en moins de temps. Il devrait sous peu obtenir un départ. À chaque prise de balle, on sent l’envie et la volonté de créer quelque chose.

Crédit photo : Impact de Montréal


Cet article a été rédigé par Reginald Joseph du show Soccer Sans Frontières
Bio de Regge : Arsenal Fan in Montreal. Thierry Henry Fan. Co-host @SoccerSansF. Once a Gooner Always a Gooner.
Suivez-le sur Twitter : @henregge
Ajoutez-le à votre cercle Google Plus : Reginald Joseph

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here