L’Impact de Montréal en 2016: All-In ! Il y’a un coup à jouer

Une fenêtre est ouverte cette saison pour l’Impact à plusieurs niveaux.

Fenêtre marketing!

Sur le plan du marketing, le onze Montréalais a une chance inouïe de maximiser sa visibilité avec (probablement) la dernière saison de Didier Drogba. La beauté des rumeurs, durant la période des fêtes, a donné un gros buzz, mais il y avait un aspect négatif. Mais en même temps, c’est votre dernière chance d’aller voir jouer la légende ivoirienne au Stade Saputo. On pourrait aussi perdre Ignacio Piatti qui retournerait chez lui, en Argentine, pour être proche de son père.

La stratégie marketing de l’Impact s’est exprimée avec différents événements comme l’assemblée des membres, la soirée de lancement du nouveau maillot et le mois des membres avec des séances d’autographes. On peut ajouter les publicités à la télévision qui sont de plus en plus nombreuses ainsi que les soirées de visionnement au Corona, ce qui permettra de rassembler ses partisans et d’en ramasser quelques-uns au passage.

Aussi, il faudrait penser à ramener du soccer européen ou des matchs amicaux à  saveur internationale à la maison, au Stade Saputo. L’expérience avec le match PSG-OL était excellente tout comme le camp d’entraînement de Chelsea qui s’est déroulé à Montréal.

Peut-être qu’on réussira à convertir certains bars et resto-bar sportifs à faire des promotions pour les matchs de l’Impact si ça fait vendre de la bière. On le sait, il y a les sportifs de salon, mais aussi les sportifs de bar. Ceux qui veulent une raison d’aller en boire une frette en regardant un bon événement sportif.

On crée un événement que les gens aiment de plus en plus. Le public se sent plus proche de son club, et on s’identifie. On va chercher la demande pour les sièges.

Fenêtre partisane!

La fenêtre est donc aussi ouverte sur le plan des abonnements et partisans avec la saison des Canadiens de Montréal. Eux qui, un peu comme la marmotte, ont vu leur ombre vivront leur printemps (Golf) plus tôt que prévu. C’est donc une occasion en or pour l’Impact d’aller chercher de nouveaux partisans parmi les nombreux amateurs de sport d’ici.

Comme le dit mon titre : All-in! Le coup est à jouer! Joey Saputo, Nick De Santis, Adam Braz et Mauro Biello ont un coup à jouer dès cette année et ce n’est pas la MLS Cup nécessairement. Le coup c’est de s’intégrer dans le cœur des sportifs. Il faut tout donner cette année. Un troisième joueur désigné, un autre joueur à la Ontivero (jeune DP) ou une simple acquisition.

Il y a aussi le besoin de gagner, gagner et gagner. Mais ça, c’est plus à Mauro de s’en assurer car oui à Montréal on veut une équipe qui performe. Une équipe qui donne un bon spectacle. Une équipe qui nous fait rêver. Une équipe qui nous représente. Une équipe gagnante.

Fenêtre médiatique!

Le 91,9 présente une émission dédiée au soccer. Le 98,5 va diffuser plusieurs matchs du bleu blanc-noir cette saison. RDS et TVA Sports vont se battre pour voir qui aura le plus de cotes d’écoute. Puisque le contrat avec le diffuseur officiel, TVA Sports, se termine à la fin de la saison, il faudra renouveler.

La meilleure raison de changer : l’argent et les cotes d’écoute. Quebecor et Bell Média, les deux entreprises maîtres des chaînes sportives vont sûrement se la jouer féroce en coulisses.

D’ailleurs, RDS semble décider d’aller chercher ces droits. Aller voir ce vidéo promotionnel, ou revoir si c’est déjà fait.

Fenêtre Vertueuse !

Si le marketing du côté de l’Impact est présent aussi ça donne encore plus de visibilité. Si on attire les partisans, les joueurs seront heureux ici, et se sentiront soutenus. Si les joueurs se sentent bien et veulent défendre la ville, ils se dédieront à la cause et les résultats viendront.

Et là c’est l’Impact qui est gagnant!


Cet article a été rédigé par Nicolas Coallier

Bio de Nicolas: Fan et à l’Impact de Montreal ! Fan des #Habs ! Fan des #Patriots!

Suivez-le sur twitter: @NCoallier

Laisse nous ton commentaire

commentaires