Afro Inspiration : Dr. MaD, BeatMaker montréalais

Hip Hop is Dead ! Le hip hop c’était mieux avant ! etc etc…

Autant de T-Shirts que de statuts facebook faisant le constat de la décrépitude de la qualité de notre genre adoré et moi même le premier. Force est de constater que je ne savais simplement pas où ni comment chercher, car le Hip Hop n’est pas mort, loin s’en faut !

La relève est là, elle a bien fait ses classes, est particulièrement active, mais pas assez médiatisée c’est pourquoi nous avons rencontré, alors que commence ce mois-ci le premier festival de hip-hop de Montréal du 6 au 13 avril, le beatmaker Dr. MaD, à mon sens une des meilleurs images de la scène hip-hop de Montréal. Le Doc nous a accordé une interview où ils nous parle à la fois de sa musique, son crew, ses influences, un vrai moment de partage.

Dr Mad

Peux-tu te présenter pour nos lecteurs ?

Dr. MaD, de la faction Alaiz, j’ai commencé à faire de la musique il y a 5 ans maintenant j’avais 16 ans quand j’ai débuté. Hip-hop particulièrement, mais j’ai toujours aimé la musique en général, suivi les cours de musique au secondaire, même à l’époque des cadets la musique a vraiment été quelque chose sur laquelle je me suis jeté tout de suite.

Avec quoi est-ce que tu travailles ?

Je n’ai pas besoin de grand chose, juste un Ordi avec FL Studio V.9, j’ai longtemps roulé avec la 6 par contre, un clavier midi, turn table, basically c’est ce dont on a besoin aujourd’hui quoi.

Turn Table ? Tu as fait un peu de “Djaying” ?

hum (Rires) c’est marrant que tu dise ça car, je ne peux pas vraiment dire que je suis dj là car je ne bosse pas sur des platines, mais avec virtual dj je te fais des scratch à la primo à rendre les gens malades ! Donc dire dj c’est peut-être un peu trop fort mais y a des gens qui m’appellent Mp3 Jockey genre Mp3J ou ce nouveau slogan qu’on m’a sorti la semaine dernière, “Dr. MaD on the 1 and 0, digital quoi. J’ai fait mes propres scratches aussi sur certains morceaux mais c’est virtual Dj aussi, du moins c’est ce que j’utilise comme logiciel pour le moment en tout cas.

(Il revient sur la question précédente) J’ai eu une MPC 2000 par exemple, mais bon je l’ai revendu 1 mois après au prix d’achat, elle rendait ma mère folle avec les cables partout !

La Mpc est le premier “instrument” avec lequel tu as commencé à faire de la musique ? Je dis instrument car je pense qu’il faudrait arrêter de faire passer la Mpc pour un instrument de seconde zone alors que nous sommes aussi dans l’air de la M.A.O (musique assistée par ordinateur).

Well j’ai joué un peu de piano, de trompette mais j’ai réellement commencé a produire sur ordinateur/mpc.

Peux tu me donner le nom de 5 artistes qui t’ont influencé ?

Alors là je dis J. Dilla ! Incontestable ! Tout le monde va parler de lui mais moi aussi, je me rappelle quand je découvrais ce qu’était le sample tout passait par J. Dilla, Dj Premier, pour moi c’est un pionnier c’est le gars qui encore en 2012 représente le mieux la culture Hip-Hop, je l’ai rencontré personnellement et voir comment il serre la main de chacun de ses fans et les regarde dans les yeux, il a pas essayé d’aller à droite ou à gauche sous prétexte d’être un artiste, il est resté le même from day one.

Tu penses à quelqu’un en particulier ?

Peut être Pete rock, car c’est quelqu’un qui m’a beaucoup inspiré mais peut-être ce qu’il faisait avant 2000, mais regarde Primo, il utilise la même Mpc 60 depuis les années 80 ! Pour revenir à mes influences y’a aussi MadLib, son style, ce qu’il cherche comme inspiration, jazz hollandais etc… Mais c’est quelqu’un qui par exemple n’écoute pas de hip-hop, 5 influences c’est un peu court mais je vais ajouter “Think Twice”, c’est un prodo de Vancouver hip-hop Jazz dont je partage les influences.

Où est ce que tu te situes par rapport à la scène de Montréal ?

Comme la relève, du moins on appelle ma génération celle de la relève, par exemple dans Alaiz nous sommes tous jeune, ça va de 17 à 22, mais comme Lou de Nomadic Massive dit, il faut faire ses devoirs, j’ai fait les miens, je connais l’histoire du hip hop, je l’ai étudié.

D’ailleurs peux-tu présenter le crew Alaiz ?

Avec plaisir, ça à commencé à Laval avec Musoni et High Klassified , J.U.D, Dr. MaD, .nox, BB-Boy, Louie-P, Mus Vic, Costa Joe, Grey Heart, Kaytradamus, Heatliff Starks, Smooth Silver; ChristopherRT, High-Klassified, Green Hypnotic, Da-P Da Beatrapist, et le tout est très versatile il y a des producers et des rappeurs dans le crew, mais check notre BandCamp il y a tous les free Ep et People Tape servez-vous !

J’ai vu que tu partageais la scène avec Nomadic Massive lors du concert de soutien aux manifestations des étudiants envers l’augmentation des frais, comment ça s’est fait ?

Nomadic est un groupe que j’ai connu à 16 ans au secondaire lors de ma première performance sur scène car deux des membres du groupe étaient profs et je bosse avec Lou dans un centre de jeunes à Côte-des-neiges. Et disons que là, le groupe a voulu tenter un nouveau concept au Metropolis et aussi pour le show de Mos Def pour lequel je les accompagne le 15 juin, donc ce qu’ils ont fait, c’est de remixer leurs chansons sur scène avec ma musique.

Tu fais donc la première partie de Mos Def le 15 juin ? C’est pas rien !

Je savais que Nomadic faisait la première de Mos, mais ce n’était pas une surprise, ils ont ouvert pour KRS1, Wyclef Jean, c’est la crème de Montréal ! Donc quand Lou m’a vu sur mes nouveaux joujoux la Mpd et Ableton Live à ArtBeat, il s’est dit que ça pourrait donner une vibe live creation à leur set musical. Donc oui c’est énorme mais je me demande ce qu’il y aura après!

Tu me donnes une bonne transition, qu’est ce qu’on peut attendre de Dr. MaD en 2012 ?

Les gens me connaissent surtout pour mes People Tape,concept ou je dédis une track à une personne, je te dirais aussi que pas mal de choses ont bougé pour moi cette année et meme l’année dernière, une people Tape 3 éventuellement, un album du collectif Alaiz à la production, peut être MaD au microphone en anglais ou français, car j’ai remarqué que j’ai la chance d’avoir baigné aussi dans la culture rap français aussi, les grands classiques et les moins gros aussi. Un autre projet avec un membre du groupe dont je ne parle pas trop mais vous verrez. Et enfin pour changer des albums instru que j’ai sorti, cette fois-ci ce sera un vrai album pas simplement des instrumentals.

Quel a été ton dernier projet ? Peux-tu le présenter à nos lecteurs ?

Il s’appelle “Circuit Emotionnel”, c’est sorti en Décembre, le jour de ma fête, c’est encore des instru influencées par le Piu Piu, et le premier album auquel je donne un nom français, pour rappeler comme je t’ai dis mes influences musicales rap français, si je fais de la musique en français à part le Quebec et quelques pays européens francophone, sauf que comme je fais des instrumentals, ce qui joue beaucoup c’est le nom des tracks. Donc “C.E” c’est un album qui sample beaucoup de son issue de l’emission Inspecteur Gadget, d’ailleurs je tiens à le préciser je ne tire pas mon nom de la mais plutôt de ma passion pour Doc Dre, la manière dont je criais sur les playground et mon prénom Madhi.

Passons donc maintenant à l’interview façon Bernard Pivot, Alors :

Quel est ton Mot Préféré ? 

“Bouffe”, parce que je suis gourmand, mais je dis pas nourriture, je dis bouffe car c’est un plaisir qu’on doit prendre à la légère mais qui en même temps est une des choses les plus jouissives.

Le mot que tu détestes ?

“Arrogance”, nan je n’aime pas ce mot.

Ta drogue favorite ?

“La musique” no doubt ! C’est une chose intergénérationnelle dans la famille, ça remonte à mon grand-père, ma mère jusqu’à moi.

Le son ou le bruit que tu préfères ?

Le son du vinyl, tu sais quand l’aiguille cherche la piste, ce petit grésillement, c’est fou de se dire que le vinyl a la meilleure qualité sonore.

Le son ou le bruit que tu détestes ?

Les gémissements je déteste ça, de douleur hein, ou les enfants qui pleurent !

Ton juron, blasphème ou gros mot favoris ?

“Puuutain !” il sort trop vite celui la !

Quel métier tu n’aurais vraiment pas pu faire ?

Tout métier routinier, tout  qui ne laisse aucune place à la créativité !

La plante, l’arbre ou l’animal dans lequel tu aimerais te réincarner ?

Le panda mec ! Il est noir, blanc, asiatique, aucune raison de subir ou exprimer le racisme !

Si tu venais à mourir demain et rencontrais Dieu, qu’aimerais tu qu’il te dise ?

Wow … un compliment peut être, quoique non, j’aimerai que Dieu me raconte une blague, t’imagine une blague de Dieu ?

Est ce que t’as un truc à dire à ceux qui comme toi veulent se lancer dans une carrière musicale ?

Faites le pour l’amour de la musique, de tout ce qui vous entoure, pas pour plaire aux gens, faites le pour vos proches, pas seulement au sens de la famille car même parmi eux certains n’aiment pas ma musique, mais faites le pour ceux qui l’apprécient, restez vous même, restez humbles, n’ayez pas peur d’être différent. Comme disaient De La Soul à leur période 88, “on essai pas d’être different, ce sont les gens qui veulent être tous pareils !”

L’interview s’est terminée sur cette dernière citation et on aura retenu du personnage quelqu’un d’intègre, d’humble, bosseur et passionné, tout à fait le genre de caractère qui est apprécié à la rédaction d’AfrokanLife. quelques liens maintenant.

Le Bandcamp du Dr. MaD ici, Le Camp du Alaiz Crew ici. Vous retrouverez dans les deux liens l’ensembles de la discographie des deux, la plupart sont des Free Tape donc faites vous plaisir, téléchargez, faites tourner, parlez en à vos gens.


Cet article a été rédigé par DILLMATIC du blog DILLMATIC.
Bio de DILLMATIC : Créateur du blog musical et culturel dillmatic dont le but est de faire la promotion d’un “hip hop léché et classieux “, je vous partage mes découvertes à travers clips, documentaires et autres capsules vidéos.
Suivez le sur Twitter : @BowTie_TilliDie
Écoutez son soundcloud : http://soundcloud.com/dillmatic

Laisse nous ton commentaire

commentaires

2 COMMENTS

  1. Merci AFKL pour la découverte de cet artiste que je ne connaissais pas! J'aime vraiment beaucoup l'instru des sons! Et le petit son de l'aiguille sur le vinyle aussi s'entend dans certains morceaux donne un bon côté old school aux musiques! Bonne continuation!

Comments are closed.