KAN SORTIES : Agenda Africain de Paris de Janvier 2015

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

 

le 1er janvier : Fête nationale du Soudan

 

le 1er janvier : Fête de la libération de Cuba

 

le 1er janvier : Indépendance (1804) d’Haiti

 

le 1er janvier : Jour anniversaire de l’Indépendance du Cameroun (1960)

 

le 4 janvier : Commémoration de lutte pour la liberté menée par le peuple du Congo Kinshasa contre le colonisateur belge et ses alliés occidentaux. Le 4 janvier 1959 fut l’aboutissement de la lutte contre le système de l’exploitation de l’homme par l’homme dans ce pays qui a duré 80 ans sans tenir compte auparavant de la traite négrière.

 

le 12 janvier : Anniversaire de la fin de la guerre du Biafra (souvenir aux victimes de la richesse de leur sous-sol)

 

le 17 janvier : Journée Patrice Emery Lumumba (RD Congo)

 

le 18 janvier 1995, le gouvernement Balladur décidait d’entraver la circulation des personnes dans l’archipel des Comores en imposant un visa d’entrée à Mayotte aux habitant·e·s des trois autres îles comoriennes (Mohéli, Anjouan, Grande Comore). Ainsi se concrétisait l’isolement de l’île de Mayotte détachée vingt ans plus tôt de l’État indépendant de l’Union des Comores à la suite d’une décision unilatérale française contestée par les Nations unies. Depuis des siècles, des petites embarcations dénommées « kwassas » allaient d’une île à l’autre tissant ainsi entre leurs populations d’importants liens sociaux, familiaux et professionnels : aucune frontière ne peut effacer de tels liens. Or, avec le « visa Balladur » ces voisins comoriens sont devenus des « étrangers » potentiellement « clandestins » s’ils/elles persistent à circuler dans leur archipel commun. Ce dispositif n’a pas stoppé les déplacements ou les retours consécutifs à une expulsion vers Mayotte, mais a eu pour conséquence directe la mort en mer de milliers de personnes.

 

le 24 janvier : Anniversaire de la mort d’un jeune malien suite à son passage au commissariat de police de Courbevoie (92)!. Il ne s’agit pas pour l’association Vérité et Justice pour Abou Bakari Tandia de simplement commémorer ce drame, ni d’accuser à priori la police soumise à la pression de la politique des quotas, mais d’aider à éviter, qu’à l’avenir, d’autre Tandia ou Dupond ne soient à leur tour victime. Rens. abtandia@free.fr

 

Actions situées région parisienne ou non localisées

 

Actions situées dans l’Oise (60)

 

Actions situées à Paris (75)

 

jusqu’au 12 juillet 2015, tous les jours, sauf le mardi et le jeudi, de 11h à 19h15 : L’Art de manger, Rites et traditions : exposition consacrée aux rites et aux traditions présidant à la préparation et à la consommation de nourritures en Afrique, en Insulinde et en Océanie. Des installations de l’artiste franco-béninois Julien Vignikin, qui s’interroge dans ses oeuvres sur les questions liées à la «malbouffe » et à l’accès à l’alimentation dans le monde, donnent à l’exposition une dimension contemporaine en abordant l’une des préoccupations majeures de nos sociétés. – Lieu : musée Dapper – 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è – Rens. 01 45 02 16 02 / 01 45 00 07 48comexpo@dapper.fr www.dapper.com.fr

 

jusqu’au 25 janvier 2015 à partir de 10h à 18h et au dela le vendredi et WE, fermé le lundi: Exposition Le Maroc contemporain – L’exposition Le Maroc contemporain regroupe des artistes vivants de plusieurs générations, depuis les pionniers de la peinture moderne marocaine jusqu’aux jeunes expérimentant des techniques diverses. Environ 80 artistes, traduisent la diversité culturelle, linguistique, ethnique et confessionnelle du Maroc, africaine, amazighe, arabe,et hébraïque. Le parcours de l’exposition, qui s’étend sur quelque 2 500 mètres carrés,est conçu comme un voyage dans la mémoire et dans les oeuvres des artistes marocains, un voyage sans frontières, car l’une des particularités du Maroc est de laisser ouverts les passages entre patrimoine et création,entre conformismes et contestations, entre Orient et Occident, etc. C’est pourquoi le visiteur peut passer d’un thème à l’autre mais aussi de certains artistes à d’autres. Les modes de présentation varient, de même que changent les paysages du Maroc, lesmaisons et leurs espaces intérieurs. Tarif de 10€ à 13€ – Lieu : Institut du monde arabe, 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Place Mohammed-V, Paris 5è – Rens. 01 40 51 38 38 http://www.imarabe.org/exposition/prochain

 

jusqu’au 15 janvier 2015 de 9h à 18h : Exposition “Le Maroc médiéval”Un empire de l’Afrique à l’Espagne : Du XIe au XVe siècle, une succession de dynasties – almoravide, almohade et mérinide – ont uni­fié un espace politique et civilisationnel centré sur le Maroc, et étendu jusqu’à l’Andalousie. Leurs conquêtes les ont menées du sud du désert du Sahara (frange nord de la Mauritanie) au nord de l’Algérie et de la Tunisie. L’influence de ces empires, unissant pour la première fois les confins de l’Occident islamique, a rayonné jusqu’en Orient. L’exposition (près de 300 œuvres) permet d’appréhender cette longue et riche histoire, clef de compréhension du Maroc contemporain et source de sa modernité. – Lieu : Musée du Louvre , 99 rue de Rivoli, Paris 1er, M° Louvre ou Palais Royal – Rens. 01 40 20 53 17 http://www.louvre.fr/expositions/le-maroc-medieval-un-empire-de-l-afrique-l-Espagne

 

jusqu’au 11 janvier 2015 après midi et soirées – représentation du Cirque “Cirkafrika 2, de Soweto à Harlem”. Mêlant acrobaties, jonglages, numéros aériens, intermèdes comiques, claquettes, ballets et chants gospels accompagnés d’un orchestre live, Cirkafrika 2 se situe entre comédie, comédie musicale et grand spectacle de cirque. Comme tous les spectacles du Cirque Phénix, Cirkafrika 2 a été imaginé et crée pour toute la famille, avec 50 artistes, 12 musiciens, 300 costumes et des décors incroyables. Tarif de 10€ à 90€ – Lieu : Cirque Phénix, Pelouse de Reuilly, Paris 12è , M° Liberté ou Tram T3a station Porte Dorée ou Porte de Charenton – Rens : 01 40 55 50 55, 01 45 72 10 00 info@cirquephenix.comhttp://cirquephenix.com/billetterie/

 

jusqu’au 15 février du mercredi au lundi de 10h à 20h, nocturne le mercredi : Exposition sur Haïti, deux siècles de création artistiqu- Une soixantaine d’artistes et près de cent soixante-dix oeuvres, présentées pour la première fois en France ou spécialement conçues pour l’exposition, restituent au plus près l’extraordinaire vitalité et la permanente créativité des artistes haïtiens sur une période allant du XIXe siècle à nos jours. Avec : Des visites guidées spécifiques pour les enfants, Des visites art de vivre avec dégustation de rhum pour adultes, le dimanche 4 janvier avant-première de l’adaptation du roman de Lyonel Trouillot Bicentenaire, Concert de James Germain, samedi 8 décembre à 20h, chanson créole et vaudou haïtien, chant jazz et classique européen, tradition et modernité et Lecture, mercredi 3 décembre à 12h : Le Doux parfum des temps à venir. Catherine Hiegel lit le texte de Lyonel Trouillot. Mise en scène : José Pliya. En présence de Lyonel Trouillot. tarifs : 12 €, 9 €, gratuit pour les moins de 16 ans – Lieu : musée du Grand Palais, galerie sud-est, Entrée av Winston Churchil, 3 av du Général Eisenhower, Paris 8è – Rens www.grandpalais.fr

 

jusqu’au 27 janvier du mardi au samedi de 14h à 19h : Exposition “Illusions troubles” Solo show de l’artiste Haïtien Sébastien Jean : Le voyage, qu’offrent ses créations, paraît étrange et tourmenté. Peuplé d’êtres souvent hybrides, transformés jusqu’à une méconnaissance totale, le travail de l’artiste joue sur la tension entre un réel connu et un moi créatif déchiré et tragique. À ses yeux d’ailleurs « certains humains ont un comportement bestial ». Les pattes griffues, les becs crochus, les yeux menaçants accompagnés d’un ton de couleur sombre invitent à questionner un quotidien parfois agressif pour l’artiste. La liaison au vaudou, que certains tentent d’attribuer à ces œuvres, est réfutée par l’artiste. « Si beaucoup voient du vaudou dans mes toiles, c’est malgré moi, car j’ai été élevé au sein de l’église. Mes figures sont plutôt des chimères intérieures, mes propres déchirures » raconte t-il. Son bestiaire est plutôt conçu à partir de l’homme et d’un quotidien fantasmagorique. – Lieu : Maëlle Galerie : 1-3 rue Ramponeau, Paris 20è, M° : Belleville ( Ligne 11 – 2 ) Sortie : Blv de Belleville – Rens. : Olivia Breleur : 06 14 80 42 00 olivia@maellegalerie.comcontact@maellegalerie.com http://www.maellegalerie.com

 

samedi 3 janvier de 10h à 13h : Séminaire pluridisciplinaire sur l’Afrique subsaharienne. Conférence inaugural de l’IREA. Thème Applications photovoltaïques de l’Energie solaire, par Mawawa Mâwa-Kiese. PAF : 5 €. – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37maisondiaspora@gmail.com institutirea@gmail.com http://universafricain.canalblog.com/

 

samedi 3 janvier de 14h à 19h : Diop Mamadou, présentation et dédicace de l’ouvrage « Rahma. L’école d’une vie », Harmattan sept 2014. – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37maisondiaspora@gmail.com institutirea@gmail.com http://universafricain.canalblog.com/

 

lundi 5 janvier jusqu’au 8 juin 2015, tous les lundis 11h à 13h : SéminaireAnthropologie historique des pratiques religieuses dans l’Islam méditerranéen. Réflexion critique (collective) sur les fondements du système religieux islamique pour des recherches approfondies en sciences sociales et humaines qui ont en commun de concerner des aires culturelles ou des périodes historiques où l’islam, comme système religieux, mais aussi l’Islam, comme type de civilisation ou de culture, ont eu un rôle prépondérant dans l’organisation de la société (religion, représentations, références symboliques ou idéologiques). – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50eldubois@ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article374

 

du lundi 5 au samedi 31 janvier, du lundi au samedi de 12h à 19h (sauf samedi 10 janvier) : Exposition “A Nous l’Afrique” : Directement sélectionnés dans les ateliers des artistes et des artisans, Art Africain, peintures, sculptures, fixés sous verres, tissages, Pièces contemporaines et traditionnelles – Lieu : Mu Gallery, 53 rue Blanche, Paris 9è, M° Blanche ou Place de Clichy – Rens. Aude Minart 06 60 24 06 26audeminart@hotmail.com www.lagalerieafricaine.com

 

lundis 5 et 19 janvier jusqu’au 1er juin 2015 tous les 1er et 3e lundis du mois de 15h à 18h : Séminaire “Les Afriques dans la longue durée : acteurs, savoirs, pratiques (XVe-XXe siècle)”. Entre l’histoire dite « précoloniale », l’installation des systèmes coloniaux formels, à la fin du XIXe siècle, et les enjeux de la « postcolonialité », se déroule un temps long dans lequel se sont produites des interactions, voire des (re)créations, aussi bien entre « l’Afrique en Afrique » et « les Afriques d’ailleurs » qu’entre les sociétés africaines et les pouvoirs coloniaux, le tout dans des relations complexes de négociation, de dialogue et de confrontation. Les acteurs, africains ou coloniaux, les savoirs et les pratiques constituent autant de « lieux » à partir desquels se déploiera notre réflexion. Ainsi seront repris et reformulés des questionnements et des propositions sur lesquels nous travaillons depuis quelque temps, à partir, entre autres, de l’histoire de l’Afrique sous colonisation portugaise et de celle des mouvements panafricanistes, à la convergence des multiples Afriques. Lieu : IMAf, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50eldubois@ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article378

 

lundis 5, 12, 19, 26 janvier jusqu’au 8 juin 2015 tous le lundi de 15h à 17h : Séminaire Mémoire et écriture dans les débuts de l’Islam. Comment la culture religieuse de l’islam a-t-elle donné naissance à une culture profane ? Comment l’une et l’autre sont-elles devenues littérature, alors que la religion dont elles procèdent est issue d’une parole vivante ? Mais d’abord : pourquoi l’existence d’un instrument graphique, attestée depuis le IVe siècle, ne les a-t-elle affectées, à l’origine, que partiellement ? Ces questions intéressent la sociolinguistique et l’anthropologie cognitive, mais aussi l’histoire de l’écrit. Elles pointent les raisons pour lesquelles, à la fin du VIIIe siècle, l’islam devient à la fois une culture de la littérature et une culture de la traduction, permettant à ses livres de proliférer dans des proportions rarement observées dans le monde pré-moderne. Dans un cas comme dans l’autre, la connexion avec la Grèce antique est décisive. – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail , Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50eldubois@ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article379

 

mardis 6 et 13 janvier jusqu’au 2 juin 2015, les 1er et 3e mardis du mois de 15h à 17h : Séminaire Crises politiques et guerres civiles en Afrique.Depuis environ un quart de siècle, plusieurs pays d’Afrique se sont enfoncés dans des crises politiques qui n’en finissent pas. Des États s’effondrent, des rébellions font la loi dans des provinces entières, exploitant des richesses nationales à grande échelle qu’elles tronquent contre des armes. Des groupes de terroristes sèment la terreur, sans que la communauté internationale puisse les empêcher de commettre leurs forfaits. Le séminaire de cette année s’attachera à comprendre ces phénomènes à partir des cas de figure. – Lieu : IMAf, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article375

 

mardi 6 janvier de 19h15 à 20h45 : Conférence “L’épidémie Ebola : peurs, préventions et traitements, solidarités internationales. Comment répondre ? Avec la participation de : Pr. Marc GENTILINI, professeur émérite des maladies infectieuses et tropicales, membre de l’Académie de médecine, ancien président de la Croix Rouge, fondateur de l’OPALS (Organisation Panafricaine de Lutte pour la Santé), Pr. Catherine LEPORT, professeur des maladies infectieuses et tropicales, Université Paris Diderot et INSERM, Unité Coordination du Risque Épidémique et Biologique – Lieu : Centre Sèvres, 35 bis rue de Sèvres, Paris 6è – Rens. : 01 44 39 75 00www.centresevres.com

 

mercredi 7 et 21 janvier jusqu’au 3 juin 2015, 1er et 3e mercredis du mois de 15 h à 17 h Séance supplémentaire le 24 juin (même salle) SéminairePour une anthropologie critique des religions et du genre en Afrique : doctrines, discours et pratiques. Les séances seront organisées autour de trois questionnements, articulant dimensions théoriques et empiriques. Le premier a trait aux négociations autour des révisions du Code de la famille et des personnes qui se sont succédées depuis une dizaine d’années dans un certain nombre de pays africains. Il s’agira tant de questionner les tensions et les enjeux internes les entourant que de rendre compte des doctrines, des idéologies et des opinions religieuses qui tendent à percevoir ces révisions comme une forme de domination culturelle de l’Occident. Le deuxième aspect part d’un constat : alors que les bailleurs de fonds et les organisations internationales font pression pour une plus grande égalité entre hommes et femmes, leur séparation, voire la remise en cause de la mixité, semble de plus en plus souvent marquée, faisant appel à des façons spécifiques de penser et de vivre les rapports sociaux de sexe. Enfin, on interrogera l’autorité religieuse dans ses rapports au genre : enseignement et acquisition des savoirs religieux, accès des femmes à l’autorité religieuse, mouvements de revendications ou d’émancipation, etc. – Lieu : EHESS, IMAF, salle de réunion, 2e étage, 96 blv Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article359

 

mercredi 7 janvier et tous les mercredis jusqu’en juin hors vacances scolaire de 19h30 à 21h : Cours de Bambara, Niveau débutant avec Idrissa Konté – Le bambara est une langue nationale du Mali mais elle est aussi parlée dans des pays voisins du Mali, comme le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée – Tarifs : 220€/an + 10€ d’adhésion à l’association ethnoArt. – Lieux : les locaux d’ethnoArt, 39 rue des Cascades, Paris 20è, M° Pyrénées ou Jourdain – Rens. Catherine : 06 24 53 04 66.ethnoart.cat@gmail.com www.ethnoart.org

 

jeudi 8 janvier de 10h à 12h : Conférence Nehara Feldman : Une cartographie sexuée de l’espace dans un contexte migratoire : d’un village de la région de kayes (Mali) à une banlieue parisienne (France) & Catherine Baroin : Le micro-crédit, vecteur de changement pour le statut des femmes ? L’exemple des Rwa (Tanzanie du Nord). Ce séminaire est organisé par des historiennes et des anthropologues qui enquêtent sur la dimension genrée des sociétés africaines, le genre étant davantage compris comme une grille de lecture que comme une thématique en soi. Si l’un des postulats est que toute relation sociale est genrée, on s’attachera cependant à souligner la fluidité des identités de genre – y compris masculines – sans oublier que d’autres variables (statut, classe, âge…) sont toujours à l’œuvre dans l’élaboration des relations sociales d’altérité, des rapports interpersonnels, comme des identités personnelles. Lieu : Site Mahler , 9 rue Mahler, Paris 4è salle 409 – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article186

 

jeudis 8 et 22 janvier de 13h à 15h jusqu’au 11 juin 2015 les 2e et 4e jeudis du mois : Séminaire Pour une anthropologie visuelle pluridisciplinaire et multimédia. Le séminaire expose les recherches d’anthropologues, d’historiens, de spécialistes du cinéma, des médias et des arts du spectacle. L’interrogation centrale porte sur les représentations telles qu’elles sont véhiculées, dans le monde entier, par les films, les vidéos, les nouveaux médias. Il s’agit de décloisonner le film documentaire et son sous-genre « ethnographique » – Lieu : Site Raspail / salle 8, 105 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article380

 

jeudi 8 janvier de 14h à 17h jusqu’au 11 juin 2015, le 2e jeudi du mois :Séminaire Des hommes et des dieux en terres ivoiriennes (et par-delà). Histoire et anthropologie comparées. Pour complexifier notre compréhension du vaste éventail des conceptions et pratiques religieuses travaillées par les hommes (et leurs dieux) dans le temps et l’espace, Brenner suggéra une approche from the ground up, se concentrant sur une région spécifique définie en termes non pas ethnique ou religieux mais géographique, privilégiant l’empirique sur le théorique. Ce séminaire fait le pari de cette démarche heuristique à partir du cadre géographique de la Côte d’Ivoire, dans une ouverture comparative à d’autres contextes africains. Il envisagera le fait religieux dans toute la diversité du contexte pluriconfessionnel ivoirien des XXe et XXIe siècles, dans une définition très inclusive du concept de religion, englobant les christianismes, les interprétations de l’islam, les prophétismes africains, les religions africaines traditionnelles et les spiritualités anciennes ou contemporaines alternatives. Lieu : IMAf, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article376

 

jeudi 8 et 22 janvier de 15h à 17h jusqu’au 11 juin 2015 les 2e et 4e jeudis du mois : Séminaire Anthropologie critique de l’État : approche comparative à partir de l’Afrique et de l’Amérique latine. Les transformations mondiales s’accompagnent d’une remise en cause profonde des hégémonies Occidentales (USA-Europe). Celle-ci s’exprime de manière particulièrement saisissante au niveau épistémologique. Dans ce séminaire, il s’agira de discuter des a priori qui fondent les disciplines, en envisageant les dynamiques sociales, non pas tant dans un rapport Nord-Sud ou euro-centré, mais notamment au travers de reconfigurations plus ouvertes où les hégémonies occidentales sont contestées, et dans lesquelles des rapports de plus en plus étroits se nouent entre des régions indépendamment du Nord, en particulier l’Afrique et l’Amérique latine. Ces nouvelles relations Sud-Sud participent au décentrement de l’Occident, reconfigurant par là même son poids politique et économique sur la scène internationale. – lieu : Site Raspail / salle des artistes, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article372

 

jeudi 8 janvier et tous les jeudi jusqu’au 4 juin 2015 de 17h à 20h :Séminaire Parcours anthropologiques dans le monde arabe(ethnographie, littérature, arts, archéologie, orientalisme). Nous nous intéresserons tout particulièrement à l’élaboration et à la circulation des modèles et des représentations, brandis ou imposés de l’extérieur, pendant l’ère coloniale autant que postcoloniale, qui ont fait l’objet de remplois pour des constructions identitaires complexes, riches d’enjeux politiques. L’espace considéré sera le monde arabe, entendu dans ses dimensions larges, celles de l’Islam méditerranéen, qui recouvre les provinces jadis dominées par l’empire ottoman, et déborde sur les déserts d’Afrique du Nord et de la Péninsule arabique. Nous y inclurons aussi les minorités enclavées qui, si elles se définissent par la pratique d’une langue ou d’une religion autres, n’en partagent pas moins avec la composante majoritaire nombre de pratiques sociales dans le cadre de ce qui constitue, en dépit de tout, une aire culturelle. Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article383

 

jeudi 8 janvier et tous les jeudis hors vacances scolaires de 20h à 22h :Cours de djembe/doums pour les non débutant (2-3 ans de pratique environ) avec Antony Bangoura : Formé par deux grands maîtres des Ballets nationaux guinéens, il a travaillé en Guinée avec le Ballet Gbassi Kolo, les Espoirs de Coronthie, le Circus Baobab… Installé depuis 2008 en France, il tourne avec de nombreuses formations ­ et anime stages et cours de percussions en région parisienne – PAF 20€ par jour à 16€ par jours pour un trimestre – Lieu : Studio Bleu, 7-9, rue des Petites-Ecuries, Paris 10è – Renseignements et inscriptions : Maryse 06 14 38 81 11 ou mzal@club-internet.fr

 

vendredi 9 janvier au 12 juin 2015 tous les 2e vendredi du mois de 9h à 13h : Séminaire Guerre, humanitaire, réfugiés : terrains et théories. Ce séminaire mensuel porte sur les grands axes de recherche d’une équipe pluridisciplinaire de l’IMAF qui s’intéresse depuis des années aux transformations des sociétés dans et par la guerre ou la violence, ainsi qu’aux reconfigurations et aux continuités dans les situations « d’entre-guerres ». Aussi bien les mobilisations et les mobilités des groupes et des individus (groupes armés, « victimes », réfugiés, exilés), que les politiques humanitaires et sécuritaires mises en œuvre pour « gérer » ces situations sont prises en compte. Les séances organisées par des chercheurs de l’équipe abordent ces questions avec des personnalités invitées pour présenter des résultats d’enquêtes empiriques menées en Afrique principalement, mais aussi en Amérique du Sud, en Europe ou au Moyen-Orient, en les conjuguant aux perspectives théoriques qui balisent ces recherches ou s’ouvrent grâce à elles. – Lieu : EHESS, IMAF, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50eldubois@ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article362

 

vendredi 9 et 23 janvier jusqu’au 12 juin 2015 les 2e et 4e vendredis du mois de 11h à 13h : Conférence de Hebe Matos : « Histoire orale et afro-brésilianité » (titre provisoire) (Université Fédérale Fluminense) Dans le cadre du Séminaire Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà qui cherche à mettre en perspective les rapports complexes entre la création artistique contemporaine en Afrique et le monde globalisé, qu’il s’agisse de danse, de théâtre, d’arts plastiques, de photographie, de cinéma, de musique, de littérature, d’arts numériques. – Lieu : salle 8, 105 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50eldubois@ehess.fr htp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article358

 

vendredi 9 janvier de 14h à 19h : Colloque “Diversité : Quel modèle pour la France?” Marrainé par Hélène Conway-Mouret, ancienne ministre, sénatrice représentant les Français établis hors de France – Organisé avec le soutien des « Chemins De La Réussite » présidé Abdelkader Haroune – Lieu : Salle Monnerville du palais du Luxembourg, 15 rue de Vaugirard, Paris 6è, M° Odéon, RER Luxembourg – Réservation: colloque2015@cheminsdelareussite.org – Contact presse: christophe.bressy@cheminsdelareussite.org – Rens. www.cheminsdelareussite.org

 

vendredi 9 janvier de 15h à 18h : Séminaire Histoire sociale de l’Afrique Orientale, de la Mer Rouge et de l’Océan indien, XIXe-XXe siècles : archives, mémoires et circulations organisé par Silvia Bruzzi (postdoctorante IMAF/Institut Émilie du Châtelet), Henri Medard (professeur Aix-Marseille Université/IMAF) et Elena Vezzadini (membre associée IMAF, postdoctorante Université de Bergen). Ce séminaire vise à devenir un point de rencontre pour les étudiants et les chercheurs qui travaillent sur l’histoire sociale d’une Afrique s’étendant du Caire au Cap, une Afrique qui se noue au-delà des frontières nationales, à travers les circulations et les échanges multiformes des individus et des groupes dans un espace connecté avec la Méditerranéenne et l’Asie à travers la Mer Rouge et l’Océan Indien et au-delà avec les mondes atlantiques européens et américains – une Afrique orientale des XIXe-XXe siècles face aux impérialismes certes mais qui ne se réduit pas à eux. – Lieu : EHESS salle 015, RdC, bât. Le France 190-198 av de France, Paris 13è. – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article356

 

samedi 10 janvier de 10h à 13h : Séminaire pluridisciplinaire sur l’Afrique Sub-saharienne : Thème : L’Eglise kimbanguiste par Bios Bazizidi. – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37maisondiaspora@gmail.com institutirea@gmail.com http://universafricain.canalblog.com/

 

samedi 10 janvier de 14h à 18h : Présentation et dédicace de livre par Nu Barreto. – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37 maisondiaspora@gmail.com institutirea@gmail.comhttp://universafricain.canalblog.com/

 

dimanche 11 Janvier de 14h à 18h : Conférence de l’UPADS, dirigée par le ministre Ouabari. – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37 maisondiaspora@gmail.com institutirea@gmail.comhttp://universafricain.canalblog.com/

 

dimanches 11, 18 et 25 janvier à 15h : Le Guerrier d’ébène, un spectacle de Sylvie Mombo : C’est l’histoire d’une petite fille différente… Elle préfère la compagnie des plantes, des bêtes, du silence à celle des gens du village. Ce conte merveilleux célèbre l’amour et la passion… Il est largement inspiré de la version donnée par Kama Kamanda dans le recueil “Les Contes du griot” (Présence Africaine, 1988). A partir de 7 ans – Tarif 5 à 7€ – Lieu : musée Dapper – 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è – Rens. 01 45 00 91 75 reservation[at]dapper.fr www.dapper.com.fr

 

dimanche 11 janvier à 16h : Assemblee Generale du GIFA LEPFIDA: un Réseau de Femmes Créatrices d’Entreprises et d’Entrepreneures.. , Presentation du Programme des Activites de GIFA pour 2015. Presentation des Voeux de 2015, et remise de cadeaux aux partenaires et aux invites de GIFA. Diner de cloture a 18h – Lieu 5 rue Andre Mazet, Paris 6è, M° Saint Germain des Pres Entree libre strictement sur reservation a faire avant le 8 janvier par email secretariat@gifa-lepfidainternational.com ou par tel 06 06 83 53 23 http://www.gifa-lepfidainternational.com/

 

lundis 12 et 26 janvier jusqu’au 8 juin 2015 les 2e et 4e lundis du mois de 17h à 19h : Séminaire L’empire portugais, entre l’Amérique, l’Afrique et l’Asie : perspectives coloniales et post-coloniales (XVe-XXIe siècle). L’histoire de l’empire portugais reste assez marginale, or, son inscription tri-continentale permet de retracer des transversalités entre l’Amérique, l’Afrique et l’Asie, qui collaborent à la discussion internationale en cours sur les (re)configurations des empires modernes et contemporains. Ce séminaire sera l’occasion de faire connaître l’historiographie existante et de discuter les travaux récents ou en cours. Lieu : IMAf, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article377

 

mardis 13 et 27 janvier jusqu’au 9 juin 2015, les 2e et 4e mardis du mois de 15h à 17h : Séminaire Des guerres électorales à l’épreuve de l’Afrique de Rémy Bazenguissa-Ganga, directeur d’études à l’EHESS. Ce séminaire sera concentré autour du concept de « guerre électorale » élaboré grâce à des objets construits à partir d’enquêtes menées principalement sur le continent africain. Ce concept renvoie à une unité narrative qui rend compréhensible comment la guerre et les élections échangent et renforcent leurs effets. Il postule, d’une part, que la guerre constitue un dispositif de sélection des leaders qui fonderont un ordre politique et, d’autre part, que les élections mobilisent potentiellement toute la population dans cette entreprise. Ce cadre d’analyse confirme que l’ordre politique se présente comme l’expression des rapports de force provisoires entre les perdants qui revendiquent le pouvoir, et les élus qui souhaitent renforcer leur avantage. – Lieu : IMAf, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr – Rens.http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article386

 

mercredis 14 et 28 janvier jusqu’au 10 juin 2015 les 2e et 4e mercredis de 15h à 17h : Séminaire “Anthropologie comparative du sahel occidental musulman (Sénégal, Mauritanie, Mali…)” organisé par Riccardo Ciavolella (CNRS), Ismael Moya (CNRS), Jean Schmitz (IRD/IMAF) – Cette année, le séminaire sera consacré à l’anthropologie comparative des sociétés du Sahel occidental et de leurs diasporas, régionales et internationales. On s’appuiera sur l’analyse de trois contextes distincts : rural, urbain et migratoire. Loin de considérer ces trois configurations comme des éléments disjoints, on s’attachera à comprendre leur continuité dans une perspective comparative en s’intéressant à la cohérence et l’unité des économies morales, des institutions et des valeurs qui les organisent. Nous aborderons principalement quatre thématiques : l’islam, les hiérarchies sociales de castes et d’esclavage, les solidarités politiques ainsi que les relations de genre. – Lieu : EHESS, IMAF, Salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens. : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article357

 

mercredi 14 janvier à 20h : Projection de présente “Sur la trace de Kandia” de Laurent Chevalier (2014). Kandia dit « la voix d’or du Manding » est
 le surnom donné au griot guinéen Ibrahima
 Sory Kouyaté (1933 – 1977) qui fût le chanteur emblématique d’une Afrique devenue indépendante. Pour raconter cette légende chantante, j’ai proposé à son fils Kaabi qui vit en France de retourner en Guinée pour remonter sur les traces de Kandia, retrouver les lieux, rencontrer les témoins et chercher l’homme qu’était son père derrière 
la légende de sa voix d’or. Ainsi, de Manta, le village natal de son père, à Conakry, la capitale, Kaabi est allé recueillir les confidences de ses aînés. Parmi tous ces anciens, il a pu retrouver le dernier carré d’anciens musiciens de l’Ensemble Instrumental National, des vieux complices de son père que Kandia avait surnommés : « son gouvernement ». Débat à l’issue de la projection avec la participation de Kaabi Kouyaté, fils du chanteur – Lieu : cinéma LA CLEF, 34 rue Daubenton, Paris 5e, M° Censier-Daubenton – Rens. AFASPA – 01 49 93 07 60 afaspa@wanadoo.frhttp://www.afaspa.com

 

jeudi 15 janvier jusqu’au 21 mai 2015 les 3e jeudi du mois de 14h à 16h : Séminaire Nouvelles perspectives sur l’histoire du Maghreb (XVIIIe-XXIe siècle) . Cette échelle régionale est quasiment absente du paysage universitaire parisien, les séminaires existant se concentrant le plus souvent sur l’Algérie au XXe siècle, ou privilégiant un cadre arabo-musulman plus vaste. Pourtant, l’intérêt pour le Maghreb est vif en France et en Europe aujourd’hui, du fait de la densité des échanges. L’histoire du Maghreb moderne et contemporain a été l’objet d’un renouvellement certain au cours de la dernière décennie, profitant de l’intérêt pour l’histoire coloniale et impériale. Ce séminaire voudrait l’inscrire dans une périodisation plus large, qui prenne en compte l’époque moderne et la période postérieure aux indépendances politiques. – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article382

 

jeudi 15 janvier à 20h : Concert de Puppa Lek Sen et son groupe I and I Family présenteront “Jaam Dong”, leur dernier album, sorti en Juin 2014. Sur scène, Puppa LËK SÈN est un Fayaman ! Ses influences très Reggae, Afrobeat, Blues Africain et Hip hop offre un style massif très original et novateur…. Entrée gratuite – Lieu : La Bellevilloise, 19-21 Rue Boyer, Paris 20è, M° Jourdain ou Ménilmontant ou Gambetta, bus 96 : Arrêt Pyrénées-Ménilmontant – Rens. Laetitia Normand jahsencreation@gmail.comwww.jahsencreation.com www.leksen.com

 

vendredi 16 janvier jusqu’au 5 juin 2015 les 1er et 3e vendredis du mois de 13h à 15h : Séminaire Construction de savoirs et enjeux symboliques dansles arts visuels des pays de l’Islam méditerranéen (XIXe-XXIe siècle). Les arts visuels ont connu un développement particulier dans l’espace arabe depuis le XIXe siècle, en lien avec la colonisation. Dans les espaces arabe, turc et persan, le processus de modernisation s’est accompagné d’une imposition de valeurs esthétiques développées dans les centres européens. – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article387

 

vendredi 16 janvier et chaque 3ème vendredi du mois à 18h30 : Cercle de Silence Paris centre – Lieu : Place du Palais-Royal, devant le conseil d’Etat., M° Palais Royal

 

vendredi 16 janvier de 19h à 21h : Présentation et dédicace de l’ouvrage du Cercle CAD par Benoit Awazi Mbambi kunga Thème : « Déconstruction phénoménologique et théologique de la Modernité occidentale : Michel Henry, Hans Urs von Balthasar et Jean-Luc Marion. » – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37 maisondiaspora@gmail.cominstitutirea@gmail.com http://universafricain.canalblog.com/

 

samedi 17 janvier de 10h à 13h : Séminaire pluridisciplinaire sur l’Afrique Sub-saharienne : – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37 maisondiaspora@gmail.com institutirea@gmail.comhttp://universafricain.canalblog.com/

 

samedi 17 janvier de 14h à 18h : Café Littéraire : Ouvrages en vue : Koulouba. La colline du pouvoir, par Habi Bamba ; Les limites du politique en Afrique, par Achille Kissita. – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37 maisondiaspora@gmail.cominstitutirea@gmail.com http://universafricain.canalblog.com/

 

samedi 17 janvier à 15h : Spectacle Contes du Maroc avec Nezha Chevé – tarif à partir de 9€ – Lieu : Institut du monde arabe, 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Place Mohammed-V, Paris 5è – Rens. 01 40 51 38 38 http://www.imarabe.org/exposition/prochain – Rens Amal Benhagoug 01 40 51 34 86 abenhagoug@imarabe.org

 

samedi 17 et dimanche 18 janvier de 16h à 19h : Stage de danse animé par Hawa Bangoura et accompagné par des musiciens – Fille du maître de danses et percussions Moustapha Bangoura, Hawa BANGOURA a hérité de son père, auprès de qui elle s’est formée depuis l’enfance en Guinée, un magnifique répertoire, une solide pédagogie et une grande précision dans les pas, les gestes et les rythmes – Tarif : 1 jour 35€ ­ 2 jours 60€ – Lieu : Micadanses (studio May B), 15 rue Geoffroy-L’Asnier, Paris 4è, M° Saint-Paul – Inscriptions : Maryse : 06 14 38 81 11 mzal@club-internet.fr

 

mardi 20 janvier à partir de 8h : 4e Forum Afrique 2015 : “Les nouveaux acteurs en Afrique : concurrents ou partenaires ?” L’Afrique, avec un taux de croissance moyen de près de 5 % et ses classes moyennes émergentes, attire l’investissement étranger : Les ressources naturelles, mais aussi télécommunications et infrastructures tirent la tendance. Le Forum Afrique permet: de décrypter le Baromètre CIAN 2015 sur l’environnement des affaires en Afrique – de susciter échanges et réflexions sur les meilleures pratiques en matière d’approche des marchés africains – de permettre un réseautage entre les acteurs intéressés par le business en Afrique – Organisé conjointement par le MOCI, le CIAN et la CCI Paris Ile-de-France. – Lieu : CCI Paris Ile-de-France situé 27, avenue de Friedland, Paris 8è – Rens. Benoît de Montmarin 01 49 70 12 73benoit.demontmarin@lemoci.com

 

mardi 20 janvier jusqu’au 19 mai 2015, le 3e mardi du mois de 17h à 19h : Séminaire Retour ou permanence de la question des confréries sur les deux rives du Sahara : Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest. Un renouveau confrérique s’est opéré aux XIXe et XXe siècles, en résistance à la pénétration et à la domination coloniale. L’État colonial a tenté de contrôler cette dynamique sociale et religieuse au service de son entreprise. Après les indépendances, les Etats nations ont marché dans les pas de l’État colonial, et ont parfois tenté, notamment au nord du Sahara, de briser les confréries perçues comme une menace pour la construction nationale en devenir. Alors que les récents conflits au Mali, au Sahara et en Libye ont démontré la vivacité de ce phénomène complexe, on tentera de présenter ses interactions avec le fondamentalisme et le wahhabisme, avec la rivalité algéro-marocaine dans l’espace sahélien, avec l’héritage en déshérence du kadhafisme au Sahara et au Sahel, et avec les dynamiques culturelles qui unissent et opposent les cultures arabe, berbère (touarègue) et sahélienne dans cette région. Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50 eldubois@ehess.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article381

 

mardi 20 janvier de 20h à 22h : Conférence : Où en sont les Créatifs Culturels ? Et comment vont-ils relever leurs défis ? Les Créatifs Culturels (CC) ou « créateurs de nouvelles cultures » sont des acteurs de changement de société. Presque invisibles, ils représentent cependant 25 à 35% de la population qui, dans les pays occidentaux, mettent en place, dans leur quotidien, des réponses plus adaptées à leurs valeurs profondes. Bien que de formes très différentes, ces actions concourent toutes silencieusement à l’émergence d’une société plus responsable, inclusive, durable et porteuse de sens. Mais comment se fait-il qu’avec un tel pourcentage de la population, notre monde ne change pas plus vite ? Pourquoi la plupart des CC ne réussissent-ils pas à s’impliquer davantage dans l’évolution du monde ? N’y a-t-il pas d’autres pistes que celles usuellement proposées dans le militantisme ? – Comment marier adéquatement intériorité et extériorité ? – PAF 10€ – Lieu : Forum104, 104 rue de Vaugirard, Paris 6è, M° St Placide ou Montparnasse – Rens.http://www.forum104.org

 

mercredi 21 janvier de 17h30 à 19h30 : Conférence de Christian Phéline (Chercheur indépendant, Paris), Maurice L’Admiral (1864-1955) : un “indigénophile” noir au barreau et au conseil municipal d’Alger. Éléments d’une socio-histoire des élites extra-européennes dans le monde colonial. – Dans le cadre du Séminaire “Pour une histoire sociale de l’Algérie colonisée” – Lieu : Centre d’histoire sociale du XXe siècle, bibliothèque, 6e étage, 9 rue Malher Paris 4è – Rens. 01 44 78 33 32katia.benkanoun@cnrs.fr sylviethenault [at] aliceadsl [dot] frhttp://calenda.org/303300 http://imaf.cnrs.fr/spip.php

 

mercredi 21 janvier à 19h : Visites individuels, sur inscription L’Art de manger, Rites et traditions : exposition consacrée aux rites et aux traditions présidant à la préparation et à la consommation de nourritures en Afrique, en Insulinde et en Océanie – Tarif : 5 € + droit d’entrée de l’exposition – Lieu : musée Dapper – 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è – Reservation obligatoire 01 45 00 91 75 visitesguidees@dapper.frwww.dapper.com.fr autres dates à venir

 

vendredi 23 janvier jusqu’au 12 juin 2015 les 2e et 4e vendredis du mois de 11h à 13h : Conférence de Nora Greani : « Marx, Engels, Lénine et Marien Ngouabi : l’art de propagande socialiste en République populaire du Congo » (chercheure postdoctorale, Labex CAP : IIAC / MQB – HiCSA) Dans le cadre du Séminaire Supports et circulation des savoirs et des arts en Afrique et au-delà qui cherche à mettre en perspective les rapports complexes entre la création artistique contemporaine en Afrique et le monde globalisé, qu’il s’agisse de danse, de théâtre, d’arts plastiques, de photographie, de cinéma, de musique, de littérature, d’arts numériques. – Lieu : salle 8, 105 bd Raspail, Paris 6è – Rens : 01 53 63 56 50eldubois@ehess.fr htp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article358

 

vendredi 23 janvier à 20h : Café-débat “Dette et extractivisme” avec Nicolas Sersiron – organisé par le CADTM Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde – Lieu : commune d’Aligre, 3 rue Aligre Paris 12, (à 2 pas de la gare de Lyon) – Rens. 0032 (0)4 226 62 85. info (at) cadtm.orgwww.cadtm.org

 

samedi 24 janvier : Semaine culturelle congolaise. – Ouverture de l’Exposition sur Félix Tchicaya – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37 maisondiaspora@gmail.cominstitutirea@gmail.com http://universafricain.canalblog.com/

 

samedi 24 janvier de 10h à 13h : Séminaire pluridisciplinaire sur l’Afrique Sub-saharienne : – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37 maisondiaspora@gmail.com institutirea@gmail.comhttp://universafricain.canalblog.com/

 

samedi 24 janvier de 14h à 18h : Conférence Animée par Tamba-Tamba sur la situation politique du Congo-Brazzaville. – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37 maisondiaspora@gmail.cominstitutirea@gmail.com http://universafricain.canalblog.com/

 

samedi 24 janvier de 14h30 à 17h : Balade africaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris – Sur les thèmes des échanges et pratiques culturelles, du patrimoine des migrants maliens en Île de France ainsi que sur la notion de voyage de proximité – Ce voyage comprend un guidage personnalisé à travers Château Rouge pendant 2h30 environ – Qu’est ce que le tourisme équitable, si ce n’est la possibilité de donner parole et action à des acteurs totalement exclus des scénarii touristiques : les Migrants. Qui arrivent, non sans difficultés, à intégrer les apports de la terre d’accueil aux «morceaux de vie» de la terre originelle, vaste agrégat de souvenirs, de détails, de ressentis, de savoirs, d’introspection aussi… Qui mieux que les migrants, par leurs parcours de vie singuliers, peuvent nous ouvrir à d’autres connaissances, à d’autres pratiques culturelles, à un nouvel imaginaire créateur sur un territoire de proximité… Qui, mieux que ces derniers, peuvent nous permette d’apposer un visage et des paroles qui résonnent encore lors d’une balade ou d’un évènement… – Prix : A partir de 15 € par personne – Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris – Inscription préalable par courriel :voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19, 06 41 67 04 30bastina@bastina.fr www.bastina.fr

 

samedi 24 janvier à 14h30 : Projection “Les Rayures du zèbre”de Benoît Mariage : Au moment de la Coupe d’Afrique des Nations, cette comédie truculente offre l’occasion de s’interroger sur les pratiques entourant le recrutement des footballeurs. José est agent de footballeurs. Sa spécialité : repérer en Afrique des talents prometteurs. Lorsqu’il déniche Yaya, il l’emmène en Belgique pour en faire un champion. Il est persuadé d’avoir trouvé la poule aux oeufs d’or. Mais rien ne se passera comme prévu… suivie d’une rencontre animée par Brice Ahounou, journaliste et anthropologue, avec Boris van Gils, coproducteur du film,. – Lieu : musée Dapper – 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è – Rens. 01 45 00 91 75 reservation[at]dapper.fr www.dapper.com.fr

 

samedi 24 janvier de 19h à 21h30 : Les 50 ans de la pièce de Théâtre, la marmite de Koka Mbala, de Guy Menga. La pièce de théâtre sera jouée en présence de l’auteur. Droit d’entrée 15€, suivie d’un Cocktail à la fin de la pièce – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37maisondiaspora@gmail.com institutirea@gmail.com http://universafricain.canalblog.com/

 

lundi 26 janvier de 14h à 16h : Conférence Les petits papiers, l’urne et le cachet : une table des matières du politique au Burundi à la veille de l’indépendance (1959-1962) avec Christine Deslaurier, IRD, IMAF – Ce séminaire propose de réfléchir aux manières d’étudier la « gouvernementalité écrite » en Afrique. Des travaux récents ont souligné le rôle de certaines pratiques de l’écrit (mise en carte, recensement, enregistrement des personnes et des biens) en particulier celles liées à l’identification, dans les processus de conquête puis de colonisation. L’objet du séminaire est de faire le point sur ces nouvelles approches, en les mettant en rapport avec des travaux sur des terrains contemporains. L’enjeu est de penser l’ambivalence de processus qui ne sont pas de l’ordre d’une imposition pure et simple sur des sociétés qui auraient été incapables de s’emparer d’un « monde du papier ». Il s’agira au contraire d’explorer la pluralité des instances de production documentaire et la complexité des rapports que les individus nouent à ces documents et institutions. – Dans le cadre du séminaire “L’Etat documentaire et les mondes du papier en Afrique” organisé par Séverine Awenengo Dalberto (IMAF), Aïssatou Mbodj-Pouye (IMAF) et Richard Banégas (CERI) – Lieu : IMAF- site Malher, Salle Person, 2e étage, 9 rue Mahler Paris 4è – Rens. sawenengo@yahoo.frmbodj@cnrs.fr richard.banegas@sciencespo.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article432

 

mardi 27 janvier de 19h à 21h : Leyla Ayati : Romancières iraniennes – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37maisondiaspora@gmail.com institutirea@gmail.com http://universafricain.canalblog.com/

 

jeudi 29 janvier et tous les derniers jeudi du mois de 18h30 à 20h : Cercle de résistance de Paris Sud – Nous soutenons les migrants « sans papiers » Nous condamnons les interpellations au faciès. Jamais nous n’accepterons que des habitants de France soient stigmatisés à cause de leur origine, de leur religion ou de leur couleur de peau. – membre du Cercle : la CIMADE, Citoyens du Monde, Collectif des citoyens du 14ème, Collectif Logement Paris 14, Association EMMAÜS, la Ligue des Droits de l’Homme Paris 14/6 et 15, le MRAP, le MJS Paris Sud, le PCF 14, le Parti de Gauche Paris, le PS Paris, RESF (Réseau Education Sans Frontières), l’Union des Tunisiens pour l’Action Citoyenne (UTAC), les Verts Paris 14, Urbanisme et Démocratie… – Lieu : Place Denfert-Rochereau, Place Denfert-Rochereau, M° et RER-B Denfert-Rochereau – Rens. http://www.cerclederesistance.fr/

 

samedi 31 janvier de 9h30 à 17h30 : Rencontre « Une réponse de gauche à la mondialisation » Depuis un an et demi, un groupe de travail très large, co-animé par Bertrand Badie, professeur à Sciences-po et initiateur de la publication chaque année du livre “L’état du monde” et Michel Laurent, responsable du Lem s’est réuni régulièrement pour réfléchir à ce que la gauche pourrait proposer pour construire une autre mondialisation que celle que nous connaissons aujourd’hui. Ce travail étant bien avancé la décision a été prise d’organiser une rencontre publique pour faire connaître ces analyses et les confronter à un public plus large. – Lieu : Sénat Palais du Luxembourg, salle Monnerville, 15, rue de Vaugirard, Paris 6è – Rens. Et Inscription lem@pcf.fr

 

samedi 31 janvier de 10h à 13h – Rétrospective des missions 2014 et Informations sur les missions 2015 ! Au programme: témoignages de bénévoles partis en 2014, présentation des missions 2015, rencontre avec quelques partenaires locaux, échange avec l’équipe de la Guilde… – Nous sommes toujours à la recherche de bénévoles pour des missions hors été, qui sont parfois plus longues et qui peuvent être validées dans le cadre de stages. – Lieu : Missions courtes de la Guilde, 128 rue du bac, Paris 7è, M° Sèvre Babylone – Rens 01 56 81 16 62, 01 56 81 16 63, missions2@la-guilde.org – Inscription: http://missions.la-guilde.org/spip.php?article1459

 

samedi 31 janvier de 10h à 13h : Séminaire pluridisciplinaire sur l’Afrique Sub-saharienne de l’IREA. – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37 maisondiaspora@gmail.cominstitutirea@gmail.com http://universafricain.canalblog.com/

 

samedi 31 janvier de 14h à 17h : Café littéraire Acoria – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens. Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37maisondiaspora@gmail.com institutirea@gmail.com http://universafricain.canalblog.com/

 

samedi 31 janvier de 18h à 19h : Dédicaces de l’ouvrage du Docteur Jacques Batchy, “Entre deux mondes“. – Lieu : Maison de l’Afrique/IREA, 5 rue des carmes, Paris 5è, M° Maubert Mutualité, Ligne 10 – Rens.Mawawa Mâwa-Kiese 09 54 56 16 37 maisondiaspora@gmail.cominstitutirea@gmail.com http://universafricain.canalblog.com/

 

samedi 31 janvier à partir de 18h30 : Rencontre “Palabres autour des arts” Le thème sera “Littérature des Afriques et l’imaginaire” (Science-fiction et Héroïc-fantasy) : Les livres au programme: Zoo City – Lauren Beukes; Les chroniques de l’empire Ntu – Momi Mbuzé; Aux États-Unis d’Afrique – Abdouraman Waberi; René – Disiz, Sous d’autres soleil – Mike Resnick – Nous recevrons l’auteur/poète/slammeur: Capitaine Alexandre pour son recueil “Le Chant des possibles” paru aux éditions La Cheminante en 2014 – Lieu : Librairie Charybde, 129, rue de Charenton, Paris 12è ) – Rens.doszen@hotmail.fr

 

Actions situées dans la Seine-Maritime (76)

 

lundi 19 janvier à 14h: Collloque « Normandie-Afrique, que faire ensemble ? » organisé par le Partenariat Eurafricain : Ce colloque se déroule en prélude au XXème festival du cinéma africain : Avec : Georges Gomis, élu local à Maromme, membre du comité de pilotage du Partenariat Eurafricain; Aziz Deme, élu en Seine Maritime; Pierre de Gaétan Njikam, Coordinateur national des diasporas africaines en France, Maire adjoint de Bordeaux chargé de la coopération avec l’Afrique; Eric Valin, Consultant et Enseignant en intelligence économique; Marie-Christine Hervé-Porchy, Avocat, Président de l’Union Nationale des Professions Libérales de Haute-Normandie, Membre du CESER de Haute-Normandie. à Rouen (76) – Lieu : Hotel Mercure, 12 place Aristide Briand à Rouen : Rens. : 06 16 58 06 00dircas@cas-france.org

 

Actions situées dans les Yvelines (78)

 

jeudi 8 janvier de 18h à 19h : Cercle de silence à Versailles : Que votre participation soit d’une minute, d’une dizaine de minutes ou d’une heure complète, elle marque votre soutien. Vous pouvez aussi y venir en groupe. Organisé par RESF : RESF78 est un collectif d’associations et de militants des Yvelines (78) qui apportent un soutien actif aux élèves sans papiers et à leurs familles – Lieu : Place du marché aux fleurs, angle Avenue de Saint-Cloud – avenue de l’Europe à Versailles (78), RER-C Versailles – Rens : 01 34 92 50 94 resf78@ouvaton.org http://www.resf78.ouvaton.org/spip.php?

 

mardi 20 janvier de 18h30 à 20h30 : Comprendre les dispositifs de subvention du Département des Yvelines en faveur de la solidarité internationale – Comme l’an passé, le Département propose aux acteurs yvelinois des formations tout au long de l’année sur la conception et le pilotage des projets de solidarité internationale ainsi que l’obtention et la gestion des subventions départementales. Cette année, le programme est davantage ciblé en fonction des publics, avec des formations pour tous à Versailles, des sessions condensées pour les associations de Mantes-la-Jolie et des Mureaux, et un cycle exclusivement réservé aux acteurs qui ont déjà des conventions avec le Département – Lieu : Département des Yvelines, Mission Coopération Internationale, 3 rue de Fontenay à Versailles (78) – Rens : 01 39 07 79 94 , coopinter@yvelines.fr clebris@yvelines.frhttp://www.yvelines.fr/wp-content/uploads/2014/Brochure_formation.pdf – Inscription obligatoire www.yvelines.fr/coopinter, rubrique « soutien aux acteurs yvelinois »

 

mardi 27 janvier de 18h30 à 21h30 : Formation : Rédiger une demande de financement d’une action en faveur de la coopération international : – Construction d’un budget de projet – Cartographie des bailleurs de fonds et le fonctionnement des appels à projets, La notion d’éligibilité, L’analyse des orientations et des priorités, L’identification des possibilités de réduction d’impôts pour les activités de solidarité internationale – Lieu : Département des Yvelines, Mission Coopération Internationale, 3 rue de Fontenay à Versailles (78) – Rens : 01 39 07 79 94 , coopinter@yvelines.frclebris@yvelines.fr http://www.yvelines.fr/wp-content/uploads/2014/Brochure_formation.pdf – Inscription obligatoirewww.yvelines.fr/coopinter, rubrique « soutien aux acteurs yvelinois »

 

Actions situées en Essonne (91)

 

vendredi 9 janvier et tous les le 1er vendredi du mois de 18h à 19h : Cercle de silence de Brétigny – Avec ou sans papiers, l’étranger est un être humain. Notre silence le crie. Nous invitons chacun à agir pour le respect de la dignité de toute personne. Le cercle de silence de Brétigny est composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : Alphabeta, ATD Quart Monde Essonne, CCFD-Terre Solidaire, Comité Chrétien en Solidarité avec les Chômeurs et les Précaires, Communauté Catholique de Brétigny/Le Plessis-Paté, Eglise Réformée de la Vallée de l’Orge, Ligue des Droits de l’Homme, Observatoire du CRA de Palaiseau, Parti de Gauche, Réseau Education Sans Frontières 91, Réseau franciscain Gubbio, Restos du Cœur, Solidarités Nouvelles pour le Logement. – Lieu : Place de la Gare à Brétigny-sur-Orge (91), RER-C Brétigny-sur-Orge –http://paris.demosphere.eu/rv/36007

 

mercredi 21 janvier et mercredi 4 mars de 14h à 17h : Formation pour comprendre et lutter contre les discriminations par Laurent Ott, formateur et chercheur en Travail Social, docteur en Philosophie : La question des discriminations a éclaté dans le paysage social au début du XXIème siècle et a abouti à la création de nouveaux outils juridiques et sociaux. Tout indique que cette question continuera dans les années à venir à nourrir de nombreuses crises sociales et politiques et sera à l’origine d’actions et dispositifs censés y remédier. Or, on ne peut agir que sur ce que l’on peut penser et comprendre, sans quoi la seule dénonciation des discriminations , voire les mesures censées y remédier pourraient bien être inefficaces ou contre-productives. Afin de mieux comprendre et agir au sujet des discriminations, le Centre Social de Chilly Mazarin, et Laurent Ott, en lien avec l’association Intermèdes Robinson, proposent une action de formation pour comprendre le phénomène des discriminations, ses spécificités et son actualité et de proposer des pistes d’intervention adaptée – Lieu : MJC-Centre Social de Chilly, 18, rue Pierre Mendès-France à Chilly-Mazarin (91), RER-C Chilly-Mazarin – Inscription : 01 69 09 01 87http://paris.demosphere.eu/rv/36641

 

Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

 

dimanche 11 janvier à 15h : Représentation “Le voyage des cigales”par la Compagnie Théâtre de l’Étoile bleue : Cette création est une invitation au voyage, une invitation au sein d’une famille tzigane. Le quotidien, le hasard des rencontres qu’ils font en chemin, font échos à des fables de La Fontaine. Sur scène se mêlent, mime, tableaux vivants, textes et chants. Embarquement immédiat dans le monde déjanté et décalé d’un clan nomade ! C’est joyeux, burlesque, poétique et émouvant. Organisé par comité de Nanterre du MRAP en partenariat avec les centres sociaux et culturels, Les Acacias, P’arc-en-ciel, La Traverse, Hissez Haut les associations Authenticité, le Secours Catholique, ASAV 92, ACRI Liberté, LDH, Amnesty International, le Secours Populaire Français à un spectacle tout public, à voir en famille – Lieu : aux Arènes de Nanterre, 220 Avenue de la République, Bus 304, RER Nanterre Université – Entrée gratuite

 

jeudi 15 janvier de 12h15 à 13h15 : Invitation à participer au Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle.Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus du monde entie- cette action a lieu 3ème jeudi de chaque mois de 12 h 15 à 13 h 15. – Lieu : Parvis de la Défense – Grande Arche, Entre le CNIT et les Quatre Temps – Rens. guillot.anne@orange.fr ou 06 21 05 47 38 jp.vanhoove@wanadoo.frou guillot.anne@orange.

 

Actions situées en Seine St Denis (93)

 

lundi 5 janvier et tous les lundi de 21h à 22h30 : Cours de Djembé Débutants & Intermédiaires : Découverte et maitrise des sons, de la régularité et de l’endurance, Ecoute – Rythmes d’accompagnement traditionnels au djembé et aux dun-duns, Jeu en groupe, Premiers solos, Appels, tempos lents et moyens – Les cours sont assurés par Paul Noyer, qui enseigne les percussions africaines depuis plus de 20 ans et s’est formé auprès de grands maîtres tels que Sega Sidibé, Maré Sanogo et Adama Dramé. Paul est également l’auteur, avec Jean-Christophe Bénic, de la méthode Djembé Solos, une des rares voies d’accès à l’apprentissage systématique des solos traditionnels d’Afrique de l’Ouest en Occident. – Le premier cours est gratuit, n’hésitez pas à venir en mode découverte ! – Lieu des cours : Maison Lounès Matoub, 4-6 place de la République à Montreuil (93), M° Robespierre, ligne 9, sortie rue Barbès – Rensasso.adamao@gmail.com http://adamao.wordpress.com

 

lundi 5 janvier et tous les lundi de 22h30 à Minuit : Cours de Djembé Avancés : Apprentissage systématique des solos (djembé et dun-duns) – Sentiment – Déclinaisons et Improvisation – Jeu en groupe – Chauffés – tempos élevés – Le premier cours est gratuit, n’hésitez pas à venir en mode découverte ! – Lieu des cours : Maison Lounès Matoub, 4-6 place de la République à Montreuil (93), M° Robespierre, ligne 9, sortie rue Barbès – Rens asso.adamao@gmail.com http://adamao.wordpress.com

 

mardi 6 janvier et tous les mardis jusqu’en juin hors vacances scolaire de 19h30 à 21h : Cours de Bambara, intermédiaire/avancé avec Idrissa Konté – Le bambara est une langue nationale du Mali. Elle est appelée « bamanakan » ou « bamanankan » par ses locuteurs. Cette langue est également parlée dans d’autres pays d’Afrique de l’ouest, principalement des pays voisins du Mali, comme le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée. – Tarifs : 220€/an + 10€ d’adhésion à l’association ethnoArt. – Lieu : Métafort, 4 avenue de la Division Leclerc, à Aubervilliers (93), M° Fort d’Aubervilliers – Rens. Catherine : 06 24 53 04 66. ethnoart.cat@gmail.comwww.ethnoart.org

 

samedi 17 janvier de 9h à 18h30 : Colloque Europe : une crise existentielle. Et maintenant ? – Lieu : Université Paris VIII, Amphithéâtre D001 (entrée : rue Guynemer – face au métro), 2 rue de La Liberté, Saint-Denis (93), M° ligne 13 Direction St-Denis Université (arrêt St-Denis Université) – rens : fondation@gabrielperi.fr www.gabrielperi.fr – Inscription :inscription@gabrielperi.fr

 

Actions situées dans le Val de Marne (94)

 

dimanche 4 janvier de 15h à 19h30 : Conférence “Histoire et avenir du Congo” – Prg : Videogramme sur les événements du 4 janvier 1959. Les Martyrs de l’indépendance du Congo avec Anicet MOBE, Chercheur en sciences sociales, M. Guillaume MAKIDI Chargé de Communication ATCK, M. Ferdinand YULI Cadre Socio-éducatif dans le 92, NZUNGA MBADI Journaliste et Yakini MAVAMBU Président de l’Association des Travailleurs du Congo – Kinshasa en France (ATCK-France) – Lieu : Union locale CGT d’Ivry, 6, Place Gérard Philoppe à Ivry sur Seine (94) à l’angle de la Mairie, M° : Mairie d’Ivry Terminus ou Gare RER C : Ivry sur Seine. – Rens. :atckfrance@yahoo.fr 06.26.23.31.09

 

dimanche 11 janvier de 14h30 à 18h30 : 2ème édition de la Conférence dansée autour du Sabar, danse du Sénégal avec Sophie Sabar – focus sur les danses anciennes Njaari Gorong – Tarif : 35€ infos sur :www.manusissoko.jimdo.com – Lieu : Salle Marcel Paul , 17 rue Raymond Lefèvre à Gentilly (94) – Rens. pazonote@yahoo.fr – Préinscription 07 83 25 88 37 et sur http://www.pazonote.com

 

Petites annonces

 

L’association Bridge the GAP a initié l’édition d’un calendrier caritatif, dénommé Calendrier “Black & White” 2015. Ce calendrier est un support qui a pour objet de soutenir la lutte contre l’illettrisme, l’alphabétisation de familles migrantes, et de véhiculer un message de tolérance. Le calendrier “Black & White” 2015 est vendu à 8 euros l’unité auprès des entreprises, institutionnels et particuliers, afin de collecter des fonds destinés au financement des ateliers de formation et d’apprentissage de la langue française. Rens. Alain Moulen, Président BRIDGE THE GAP 06 21 14 19 97bridgethegap.association@gmail.com

 

Appel à projet lancé par le CG des Hauts-de-Seine. Votre association compte parmi ses membres des jeunes de 18 à 30 ans habitants les Hauts-de-Seine ? Ceux-peuvent présenter un projet de solidarité internationale dans le domaine de la lutte contre la malnutrition et l’extrême pauvreté, impliquant votre association, qui sera réalisé dans une durée de 1 à 12 mois. L’aide est plafonnée à 6 000€ pour le projet, représentant au maximum 50% du budget prévisionnel de celui-ci. Les dossiers doivent être déposés au plus tard le 9 mars 2015. http://www.hauts-de-seine.net/economie-emploi/cooperation-internationale/initiatives-jeunes-solidaires/initiatives-jeunes-seolidaires-lancement-de-lappel-a-projets-2015/– Rens – Sabrina Papelard 01 76 68 84 37 cooperation-internationale@cg92.fr

 

www.U2Guide.com concilie concrètement un tourisme alternatif et des actions humanitaires culturelles & environnementales en affectant 50% de ses bénéfices au profit de programmes philanthropiques. Cette plateforme web unique permet de mettre en relation des internautes voyageurs en quête d’un voyage authentique et sur mesure, avec des guides / prestataires de services professionnels ou amateurs du monde entier. La plateformeu2guide.com vous propose de vous inscrire gratuitement sur le réseau en tant que: “GUIDE”, en fixant librement le prix des prestations que vous vous proposez d’offrir aux voyageurs — “VOYAGEUR” pour organiser votre voyage sur mesure ou “ONG” si vous êtes le responsable associatif d’une association qui souhaiterait bénéficier des avantages proposés par U2Guide.com – Rens www.u2guide.com

 

Nous vous invitons à découvrir la musique de Foum Moboh et son nouveau site ! http://foummoboh.com

 

Ecole régionale des projets pour les Entrepreneurs migrants – A l’initiative de la Région Ile-France et avec le soutien de la DRJSCS, le Grdr, en partenariat avec la cité des métiers lance un nouveau dispositif de formation gratuit à la création d’activités économiques : L’École Régionale des Projets s’adresse en priorité aux entrepreneurs migrants d’Ile-de-France ayant un projet de création d’activité économique mais reste accessible à toute autre candidature. Cette initiative propose 13 modules thématiques complémentaires sur une durée de 6 mois pour la formation complète. Des intervenants spécialisés mettrons à disposition des outils et des compétences pour : réaliser une étude de marché, développer un plan de communication, établir des budgets prévisionnels, choisir un statut juridique, analyser des filières spécifiques (cosmétique, prêt-à-porter, restauration…) et approfondir ses compétences en linguistique par exemple. L’Ecole Régionale des Projets ouvrira ses portes le 2 Mars 2015 et récompensera la première promotion en septembre 2015 lors d’une journée de clôture pour la remise de diplôme. – Rens. Inscription 01.48.57.57.74 erp@grdr.org, par courrier (Grdr 66-72 rue marceau 93558 Montreuil)

 

Appel d’offre pour la réalisation d’un film documentaire sur l’Habitat Coopératif en Afrique de l’Ouest : Le Réseau International Eco-Développement (RIED) et l’Association pour le Développement Economique Régional (ADER) développent ensemble le projet de “Renforcement des capacités des coopératives d’Habitat” au Sénégal et au Mali. Nous sommes donc à la recherche d’un(e) réalisateur(trice) ayant une sensibilité particulière pour les projets de solidarité internationale et disponible début d’année 2015 pour effectuer cette mission. Les candidats intéressés devront soumettre leur candidature au plus tard le 10 janvier 2014 aux personnes suivantes : aude.schaeffer@ried-france.org, margaux.michel@ried-france.org , oumar.camara@ader.eu – Rens. http://www.coordinationsud.org/appel-doffre/conception-et-realisation-dun-film-documentaire-sur-le-programme-de-renforcement-des-capacites-du-mouvement-des-cooperatives-dhabitat-pour-favoriser-lacces-au-logemen/

 

L’accueil enthousiaste que vous avez réservé à LA RIVALE nous confirme l’importance de continuer à faire des films se déroulant dans les communautés africaine et caribéenne vivant en France. Aujourd’hui, nous tenons à vous informer que l’association Les Histoires du Mbongui a mis en route un nouveau projet de film. Un film que nous voulons drôle et émouvant, qui vous divertisse tout en vous faisant réfléchir, où les valeurs humaines l’emportent sur le cynisme et qui donne une image positive et valorisante de la communauté afro-antillaise vivant en France. Le tournage devrait commencer début 2015 avec une sortie du film en juin 2015. Si vous souhaitez nous aider, vous pouvez pré-acheter dès maintenant le DVD du film pour la somme de 25 €. Ce DVD sera une version collector avec des bonus réservés uniquement aux personnes nous ayant soutenus. De plus, pour vous remercier de votre confiance, nous vous adressons 1 exemplaire de LA RIVALE, ce qui peut être une idée de cadeau pour les fêtes de Noël. Chèque de 25 € à l’ordre de « Les Histoires du Mbongui » à envoyer à : Les Histoires du Mbongui, chez Edouard CARRION, Venelle Saint-Vincent, 30 ter rue Eugène Vignat, 45000 Orléans – Rens. 06 60 03 35 02edouard.carrion@yahoo.fr http://filmlarivale.canalblog.com/

 

L’Agenda 2015 de la solidarité internationale vient de paraître : Depuis 9 ans, l’Agenda de la solidarité internationale, édité par Ritimo, vous renseigne quotidiennement sur les initiatives solidaires et citoyennes : dates-clés pour fêter la paix et les droits de l’Homme, grands rendez-vous solidaires, avancées historiques pour l’humanité, campagnes, références bibliographiques et filmiques… Chaque mois, un mini-dossier thématique permet de démonter deux idées reçues, pour mettre à mal des préjugés répandus sur la solidarité internationale et mieux comprendre les enjeux sociétaux d’aujourd’hui et de demain. Caractéristiques techniques : 196 pages – Format 15 x 19,5 cm, Reliure spirale, Année civile 2015, Carte de Peters, Adresses / Sites / Biblio, Plannings 2015 et 2016, Vacances scolaires, Répertoire, Notes. Son prix : 10 € – Se le procurer dans le centre ou relais Ritimo près de chez vous ! ou par mail : contact@ritimo.org

 

Enjeux africains est un bimestriel économique tiré à 10 000 exemplaires. Il est disponible dans 590 points de ventes en Belgique, mais aussi en région parisienne, à Kinshasa, Lubumbashi, Libreville, Lomé, Brazzaville, Pointe-Noire, etc. Dès le prochain numéro, il sera aussi disponible à Abidjan, Dakar, Yaoundé et Douala. Il est aussi disponible à bord des vols africains de Brussels Airlines (en classe Business). Rens. François Katendi, Directeur du magazine Enjeux africains 06 20 59 02 01 www.enjeuxafricains.com

 

Ouvrage d’actualité

 

LE CROQUEUR CROQUÉ de Jeff Ikapi : Le ministre Dimboko ne supporte plus d’être caricaturé dans un journal satirique par un jeune dessinateur, Didier, alias Le Croqueur. Le politicien outragé sollicite alors l’intervention d’un sorcier pour punir le caricaturiste irrévérencieux. Curieusement, rien ne va se passer comme prévu… Partant d’une réalité bien connue en Afrique, à savoir la difficulté qu’ont les caricaturistes à exercer leur métier sans subir de pression, le Gabonais Jeff Ikapi compose une parabole enchanteresse qui emmène ses personnages dans une quatrième dimension. (En couleur). (Coll. L’Harmattan BD, 9,9 euros, 52 p., janvier 2015)

 

LA VIOLENCE CONJUGALE AU CONGO-BRAZZAVILLE De la tradition à la modernité Sous la direction d’Elisabeth Prieur et d’Emmanuel Jovelin ; Préface d’Emilienne Raoul – Qu’est-ce que la violence conjugale ? Comment se manifeste-t-elle ? Quelles en sont les causes ? Quel sens les femmes victimes de violences donnent-elles à cet état de fait ? Quel accompagnement social ? Cet ouvrage propose un voyage en République du Congo-Brazzaville pour montrer l’autre face de la domination masculine et pour découvrir en quoi la coutume peut aussi perpétuer des formes de violences caractérisées. Il est aussi un appel pour dire NON à la violence. (Coll. Trans-Diversités, 21 euros, 208 p., janvier 2015)

 

TCHAD LES PARTIS POLITIQUES ET LES MOUVEMENTS D’OPPOSITION ARMÉS DE 1990 À 2012 de Bichara Idriss Haggar – Le multipartisme intégral, tel qu’il existe au Tchad, ne rime pas forcément avec démocratie, et a donné naissance à plus de 150 partis n’ayant aucune influence sur la vie politique. Afin d’éviter que le pays ne sombre dans un chaos généralisé et incontrôlable, l’auteur propose une démocratie éducative et constructive en limitant le nombre des partis politiques. Une fois la démocratie bien enracinée auprès des populations par la formation, l’éducation et le civisme et rendue possible l’alternance politique par les urnes, la limitation se fera d’elle-même. (Coll. Pour mieux connaître le Tchad, 31 euros, 302 p., janvier 2015)

(photo couverture

Laisse nous ton commentaire

commentaires