KAN SORTIES : Agenda Africain de Paris de Juillet 2014

Évènements, concerts, soirées autour de vous ? Consultez l’agenda africain de Paris de Juillet 2014 une courtoisie de JP Vanhoove. 

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

 

le 1er juillet : Fête nationale du Burundi (1962)

 

le 1er juillet : Fête nationale du Rwanda

 

le 5 juillet : Fête nationale du Cap Vert

 

le 6 juillet : Fête de l’indépendance du Malawi

 

le 6 juillet : Fête nationale des Comores

 

le 8 juillet : journée internationale des coopératives (1945)

 

le 12 juillet : Fête nationale de Sao Tomé et Principe

 

le 23 juillet : Fête nationale d’Egypte

 

le 26 juillet : Fête de l’indépendance du Libéria

 

le 30 juillet : Célébration Trône du Roi du Maroc

 

le 31 juillet : Journée Internationale de la Femme Africaine promulguée par l’ONU et l’OUA Le 31 juillet 1963

 

Actions situées à Paris (75)

 

jusqu’au 6 juillet, tous les jours, sauf le mardi et le jeudi de 11h à 19h : Exposition Initiés, Bassin du Congo – L’entrée sera exceptionnellement libre samedi 5 et dimanche 6 juillet. Une dernière visite guidée gratuite vous sera proposée le samedi 5 juillet à 14 h. – Lieu Musé Dapper, 35 bis, rue Paul Valéry, Paris 16è – Rens Réservation obligatoire 01 45 00 91 75 communication@dapper.com.frwww.dapper.com.fr

 

du 28 juin au 6 juillet tous les jours de 12h à 20h : Présentation et vente de textiles mode et maison aux couleurs de la Côte d’Ivoire“Pop-up Store” : sacs, pochettes, bijoux, espadrilles et vêtements dessinés et réalisés par de jeunes créateurs de la Côte d’Ivoire Vente au profit des femmes, créateurs et jeunes entrepreneurs textiles de la Côte d’Ivoire. Projet soutenu par l’ITC (International Trade Centre), pour aider les pays en développement à exporter plus et ainsi à créer des emplois pour les jeunes et les femmes. – Lieu : 60, rue d’Argout à Paris 2ème, M° : Sentier ou Bourse – ligne 3 ; Etienne Marcel – ligne 4 – Rens. : Sotévy Ly sotevy.ly@gmail.com 06.42.73.30.03 et Géraldine Hurez –ghurez1@yahoo.fr 06.21.70.18.05 https://www.facebook.com/popustorecotedivoire

 

du mardi 1er au 14 juillet du lundi au samedi de 10h30 à 19h30 : Exposition “Retour de Tana” d’Erick Monjour dit code barre 111111111162. En février dernier, Erick Monjour a réalisé une exposition à l’Isart’galerie à Antananarivo, qui a connu un énorme succès. L’artiste, né à Madagascar et créateur du mouvement de la «World Painting» , souhaitait confronter à l’iconographie malgache et l’intégrer dans son univers pictural. Il a réalisé une vingtaine de toiles en résidence. Des toiles aux couleurs chaudes, empruntes du magnétisme si caractéristique de l’art malgache – Lieu : World Painting Gallery, 50 rue Pascal, Paris 5è, M° Gobelins Bus: 91, 83 – Rens. 07 62 14 87 97erickmonjour@yahoo.fr https://www.facebook.com/emonjour

 

mercredi 2 juillet de 10h à 12h30 et mardi 8 juillet de 10h à 12h30 : À l’occasion de la Journée Internationale de la Femme Africainepromulguée par l’ONU et l’OUA Le 31 juillet 1963, les membres de la plate-forme JIFA et CECAMI organisent : une conférence sur l’Economie, le Développement de l’Entrepreneuriat et le Leadership de la Femme Africaine, Petit déjeuner, conférence de presse, Présentation de la JIFA, Présentation des porteurs de projets, Exposition de Tableaux de la Grande Artiste Peintre Stella. – Lieu : Ubiznews, 10-12 rue Charles Fourier (à gauche du 193 rue Tolbiac), Paris 13è, M° Tolbiac – Rens. Réservation : 06 36 36 96 08, 01 73 70 32 55gifamonde@yahoo.fr cecamicontact@yahoo.fr

 

mercredi 2 juillet à 18h : rassemblement à Paris pour la libération de Mumia comme chaque premier mercredi du mois. Cet homme a déjà passé plus de 32 ans en prison dont 30 dans l’enfer du couloir de la mort. Il a toujours clamé son innocence sans jamais pouvoir la défendre face à un système judiciaire raciste et inéquitable. Arrêté et incarcéré à l’âge de 28 ans, il a eu 60 ans le 24 avril dernier. Marié, père et grand-père, Mumia veut “rentrer à la maison”. Que 2014 soit l’année de sa libération et de son retour auprès de siens ! Ce 2 juillet sera aussi la date du triste anniversaire du rétablissement (1976) de la peine de mort aux Etats-Unis. Depuis, plus de 1.379 condamnés ont été exécutés ! – Lieu : place de la Concorde / face au Consulat des Etats-Unis / angle rue de Rivoli – jardin des Tuileries / Métro : Concorde – Rens.

 

jeudi 3 et vendredi 4 juillet : 5e forum de l’action internationale des collectivités locales La Côte d’Ivoire y sera représenté pour la cinquième fois . donnera une communication jeudi 3 juillet de 18h à 19h30 sur la thématique « des actions des collectivités en Afrique, le cas de la Côte d’Ivoire ». Notons que ce 5 e forum qui s’articulera autour du thème « Forum : pour s’informer, se former, initier et faire avancer des projets de coopération à l’étranger » va réunir l’ensemble des collectivités territoriales françaises engagées à l’international, mais aussi leurs associations représentatives, les autorités de l’Etat concernées, les associations et ONG, les bailleurs de fonds et bien sûr, les partenaires et collectivités étrangères ! Les 700 collectivités adhérentes de Cités Unies se mobilisent pour l’occasion autour de leurs élus et responsables opérationnels qui gèrent au quotidien les partenariats internationaux de leurs collectivités. – Lieu : Palais des Congrès Paris 2, place de la Porte Maillot, M° Porte Maillot. – Rens. 01 47 45 17 08 http://www.cites-unies-france.org/spip.php?rubrique114 – Inscription http://www.e-registration.fr/icic_2014/page1.asp

 

jeudi 3 juillet de 9h à 18h : Colloque international (partie 1) : “Mouvements étudiants en Afrique francophone, des indépendances à nos jours” 9h : Présentation du colloque par les organisateurs-trices – 9h30 : années 1960-1980 “le temps des révolutions” ? : Les années 68 au prisme des étudiants africains. Subjectivation et transformations sociales – Révolution dans le genre au Mali : émergence de la figure de l’étudiante contestataire dans les mouvements de la fin des années 1970 – Les étudiants sont revenus : le «68» égyptien, année de protestation et de rupture – De l’espoir d’une « école nouvelle » en mai 1972 à Madagascar – Cinéphilie et engagement estudiantin en Tunisie sous Bourguiba – 14h : Autonomisation des mouvements étudiants ? Entre engagement syndical et partisan : Histoire des luttes étudiantes au Congo-Brazzaville (1955-1974) – Qui définit la jeunesse ? Les étudiants et la politique des organisations de jeunesse au Congo-Brazzaville – 1968 en Algérie. Contestation étudiante, parti unique et enthousiasme révolutionnaire – Etude comparée de la mobilisation des jeunesses catholiques scolarisées dans les décolonisations africaines : le cas du Rwanda et de l’ancienne AOF entre 1945 et 1970 – De la FEANF et des mouvements étudiants en diaspora, Lumumba, Mobutu et Mao : une « histoire globale » du mouvement congolais – Lieu : Centre Malher : 9, rue Malher, Paris 4è, Amphithéâtre Dupuis (1er sous-sol), M° : ligne 1 – arrêt : Saint-Paul le Marais, bus : 69, 96, 76 – arrêt : Saint-Paul – Rens :fblum@univ-paris1.fr http://www.gabrielperi.fr/1962.htmlhttp://www.gabrielperi.fr/programme-mouvements

 

vendredi 4 juillet de 9h30 à 18h : Colloque international (partie 2) : “Mouvements étudiants en Afrique francophone, des indépendances à nos jours” : Les voies de la radicalisation : « Éradiquons les voleurs » : les élèves de l’école secondaire du Wolaita contre les élites locales (Éthiopie, 1970) – De l’université au maquis : trajectoires militantes d’étudiants pendant la guerre civile ougandaise de 1981-1986 – Radicalisation du mouvement étudiant 1968-1972 – De l’université à la rue : le rôle des étudiants tunisiens dans la révolution de Jasmin – 14h : le temps des ajustements : Le syndicalisme étudiant comme outil de légitimation – La Fédération étudiante et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) – Les contestations estudiantines à l’Université de Lomé, de la radicalisation à la négociation : enjeux et conséquence (2004-2011) – Que faire ? Désillusions, basculements et adaptations du syndicalisme étudiant – Les étudiants burkinabè au tournant du XXIe siècle. Entre luttes et compromissions, réussir sa vie – Dans la boîte noire d’un mouvement contestataire – Entre syndicalisme alimentaire et stratégie protestataire. Abdoulaye Wade et les étudiants sénégalais – Lieu Université Panthéon-Sorbonne, 12, place du Panthéon, Paris 5è, salle 1 (salle du Conseil), M° : RER B – arrêt : Luxembourg, bus : 84, 89 – arrêt : Mairie du Ve arrondissement – Panthéon – Rens : fblum@univ-paris1.fr http://www.gabrielperi.fr/1962.htmlhttp://www.gabrielperi.fr/programme-mouvements

 

mercredi 4 juillet à 18h30 : Projection de Ina zaki, Niger où vas-tu ? 2014 – 72 minutes réalisé par Catherine Martin Payen : La projection sera suivie d’un échange avec la réalisatrice et le musicien Bilalan Ag Ganta Moussa qui a composé la musique du film, autour des thèmes du décryptage de lʼinformation, des relations France/Europe-Afrique, des perspectives de paix… La soirée se poursuivra par un concert avec la présentation du dernier album de Bilalan Ag Ganta Moussa. – Lieu : Espace Jean Dame, 17, rue Léopold Bellan, Paris 2è, M° Sentier – Rens. 06 74 98 67 88, Réservez par mail contact@afrik-dhpe.org

 

samedi 5 juillet de 14h à 18h : Journée d’informations et d’inscriptions pour l’apprentissage de langues parlées en Afrique comme l’Arabe, Kabyle, le Wolof , en présence des professeurs – Lieu : Institut des Cultures d’Islam, 56 rue Stephenson, Paris 18è – Renseignements 01.53.09.99.84 enseignement@institut-cultures-islam.org

 

samedi 5 juillet à 13h30 : Rassemblement des maliens de France pour l’unité du Mali et contre le terrorisme : Cette unité du Mali et la sécurité des citoyens maliens du nord du pays, y compris de la minorité Touareg sont mis à mal par la persistance de groupes armés dans le nord du pays. Faire croire par exemple que l’un de ces groupes armé, le MNLA représente les Touaregs c’est les désigner comme complices des crimes commis par cette organisation et les exposer inutilement à la violence en retour. Comme toutes les autres communautés installées dans le nord Mali, les Touaregs ont le droit de vivre en paix – Kidal, en particulier est à nouveau entièrement aux mains du groupe indépendantiste ce qui laisse planer un risque de reprise des hostilités avec toutes les violences qu’elles entraine sur la population civile. Les organisateurs exigent que cessent les soutiens politiques et financiers à ces groupes, qui remettent en question l’intégrité territoriale, la laïcité et le vivre ensemble du Mali. – Lieu de départ : M° Invalide ligne 13 – Lieu d’Arrivé : Assemblée nationale, 126 rue de l’Université, Paris 7è – Contact : Ba Abdoulaye 07 61 64 65 03 aba373@gmail.com, Tapa Konté 07 53 01 00 66, Françoise 06 03 70 75 24, Yaya Malé 06 52 04 95 64, Bintou Doumbia 06 66 77 13 00, Lassy Coulibaly 06 75 46 01 16

 

samedi 5 juillet de 9h30 à 12h15 : Colloque international (partie 3) : “Mouvements étudiants en Afrique francophone, des indépendances à nos jours” : Contributions des étudiants aux reconfigurations de l’action publique : Registres contestataires estudiantins et inflexion du socle politique post-autoritaire au Cameroun – Comment la contestation des élèves et des étudiants au Niger alimente l’agenda de l’enseignement supérieur : entre promotion des valeurs « démocratiques » et héritages des régimes autoritaires – L’étude des mouvements étudiants comme grille de l’action publique : le cas des mouvements étudiants de l’université du Burundi mis en comparaison avec les universités de Daar-Es-Salaam et de Nairobi – En guise de conclusion : Les Trois âges du mouvement étudiant – Lieu Université Panthéon-Sorbonne, 12, place du Panthéon, Paris 5è, salle 1 (salle du Conseil), M° : RER B – arrêt : Luxembourg, bus : 84, 89 – arrêt : Mairie du Ve arrondissement – Panthéon – Rens : fblum@univ-paris1.fr http://www.gabrielperi.fr/1962.htmlhttp://www.gabrielperi.fr/programme-mouvements

 

samedi 5 de dimanche 6 juillet de 10h à 18h : Journée d’été de “Sortir du colonialisme” : samedi : Jean-Guy Greilsamer: Présentation et objectifs de la campagne de solidarité internationale avec la Palestine BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) et à 14h : Les figures de la décolonisation & l’expérience de la Tricontinentale avec Saïd Bouamama – dimanche : Retour sur Mehdi ben Barka, militant anticolonialiste, homme politique et intellectuel, enlevé et assassiné en 1965. et à 14h : Débat: Face aux attaques, comment reconstruire et renforcer un mouvement antiraciste offensif. Avec des représentants de la FASTI, du MRAP, – Tables d’infos,librairie, Possibilité de restauration Kurde sur place – Lieu : Académie des Arts et Cultures du Kurdistan 16 rue d’Enghien Paris 10è, M° Chateau d’eau ou Bonne Nouvelle – Rens.jzl2805@yahoo.fr https://www.facebook.com/events/678161128932009/

 

samedi 5 juillet de 14h à 18h30 : Journée du collectif Kivuvu Kongo Central France « 2KC France » et son projet d’appui à la scolarité – 15h : Conférence-débat sur le mariage coutumier chez les bantous : « Problématique de la dot dans l’espace Kongo et la diaspora» avec Jean KOKE MIEZI, Bavon HOFEE SEMOPA, André-Blaise LUTETE NSAKALA et Andoche CHANGA CHANGA BAMUSUNDI – 17h30 : Collation : Le partage dans la convivialité Kongo – Organisé par le – Lieu : Salle paroissiale de l’église Sainte Géneviève des grandes carrières, 174, rue Championnet, Paris 18è – Rens : Wivine NSINGI MPEMBA 0626048799 nswina@yahoo.fr www.2kcfrance.fr

 

samedi 5 juillet à 14h : Manifestation pour protester contre la suppression de l’émission ” Là bas si j’y suis” de Daniel Mermet – Lieu : devant la maison de la radio 116 avenue du Président Kennedy, Paris 16è – Rens. : 06 49 98 57 53 Pour signer la pétitionhttp://sauvonslabas.wesign.it/fr

 

samedi 5 juillet de 15h à 16h30 : Spectacle de conte à la Librairie-Galerie Congo pour célébrer la fin de l’année scolaire avec la conteuse franco-gabonaise Sylvie Mombo. Elle présentera le spectacle « Le Guerrier d’Ébène » : « Le Guerrier d’Ebène raconte l’histoire d’une petite fille différente…. Elle préfère la compagnie des plantes, des bêtes, du silence plutôt que celle des gens du village. Un soir d’orage, Matsang rencontre un Arbre-génie-de-la-Forêt. C’est un bel ébénier. Il lui parle, la réconforte, la protège… L’arbre et l’enfant deviennent inséparables. » Des livres jeunesse seront à gagner lors d’un quizz littéraire qui précédera le spectacle ! Lieu : Librairie-Galerie Congo, 23 rue Vaneau Paris 7e Métro Saint-François Xavier. Entrée libre. Rens Marie Alfred Ngoma 01 40 62 72 83 marie-alfred.ngoma@lagaleriecongo.com / http://lagaleriecongo.com

 

du mardi 8 au lundi 28 juillet, du lundi au vendredi de 10h à 18h : Exposition collective qui réunit les œuvres et les artistes marquants des expositions précédente – L’un d’eux Koffi Comar (Peintre) né à Lomo, Togo, en 1973 où il vit et travaille encore aujourd’hui travaille autour de collages de papier ou de cartons dont la palette de nuances se constitue essentiellement de bleu de jaune et d’ocre. Des fonds à la géométrie forte, entre figuration et abstraction, agrémentés d’idéogrammes et de pictogrammes qui nous emportent dans un univers énigmatique. ) – Lieu : l’Entrepôt , 7 rue Francis de Pressensé, Paris 14è, M° Pernety Rens. 01 45 40 07 50 information@lentrepot.frhttp://lentrepot.fr

 

mardi 8 juillet de 16h à 19h : rencontre Histoires Mémoires croisées sur le thème “Des champs de bataille aux réécritures de l’Histoire coloniale” organisé par la délégation sénatoriale à l’outre-mer, en partenariat avec le groupe de recherche ACHAC – Programme : 16h Ouverture par Serge Larcher, sénateur de la Martinique et Pascal Blanchard, historien et coordonnateur scientifique de la rencontre – 16 h 15 Table ronde Le temps des conflits : Présence des outre-mer dans les deux conflits mondiaux (Les Antillais et Guyanais dans la Première Guerre mondiale, Les troupes coloniales en Europe, Les présences du monde dans les deux conflits, Les colonies dans les deux guerres mondiales, Des Antillais, Français Libres, Les combattants français et indigènes calédoniens dans la Grande Guerre) – 17 h 15 Lectures « Et Cætera » de Léon-Gontran DAMAS, « Aux tirailleurs Sénégalais morts pour la France » et « Poème Liminaire à Léon-Gontran Damas » de Léopold Sedar SENGHOR puis Projection de films Projection d’une sélection de la série inédite “Frères d’armes. Ils se sont battus pour la France depuis plus d’un siècle”, avec les auteurs – 17 h 45 Table ronde Le temps des héritages et des mémoires : Ruptures, nouvelles visions, nouvelles solidarités ( Frères d’armes : comment transmettre par le cinéma les moments d’histoire complexe du passé, L’éveil des mondes noirs, Héritages et ruptures dans les colonies d’Afrique de l’empire colonial français à l’heure des conflits, Les héritages de ces passés dans la France contemporaine : quels défis ?, Commémorer : les politiques publiques et l’Histoire, Le Premier conflit mondial fondateur de la nation : l’exemple du Pacifique) – 18 h 45 Conclusion de la rencontre Françoise VERGÈS et Clôture Jean-Pierre BEL, président du Sénat – Lieu : Palais du Luxembourg, Salons Boffrand, 15 ter rue de Vaugirard, Paris 6ème, RER Luxembourg, M° Mabillon ou Odéon, Bus : lignes 84, 89, 58 ou 82 – Inscription préalable avant le 4 juillet et présentation d’une pièce d’identité pour l’entré au Sénatcontact@eklablog.com http://www.senat.fr/evenement/colloque/outre_mer/memoires_croisees08072014.html http://www.senat.fr/commission/outre_mer/index.html

 

mardi 8 juillet à 19h30 : Projection-débat en avant-première du film de Daniel Kupferstein “Les balles du 14 juillet 1953” avec les Ateliers du réel et Daniel Kupferstein – Le 14 juillet 1953, un drame terrible s’est déroulé en plein Paris. Au moment de la dislocation d’une manifestation en l’honneur de la Révolution Française, la police parisienne a chargé un cortège de manifestants algériens. Sept personnes (6 algériens et un français) ont été tuées et une centaine de manifestants ont été blessés ont plus de quarante par balles. Un vrai carnage. Avant que les derniers témoins ne disparaissent, il est temps que l’histoire de ce massacre sorte de l’oubli. – Lieu : salle Jean Dame, 17 rue Léopold-Bellan, Paris 2è, M° Sentier ou les Hallese – Rens. Gisèle Felhendler jzl2805@yahoo.fr

 

mercredi 9 juillet à 17h : Qu’est-ce que le crowdfunding ? Ou « financement participatif » nouveau mode de financement de projets par le public. Au niveau mondial, le marché du Crowdfunding connaît un important essor. Les plateformes ont récolté 5,1 Md $ en 2013, soit un doublement d’activité en un an. En France, les collectes ont triplé en un an pour atteindre 78 millions € en 2013. La banque mondiale estime que le potentiel du marché du crowdfunding est de 5,6 Md$ par an d’ici 2025, dans la région Afrique du Nord et Moyen Orient. – Lieu : 37 Quai d’Orsay, Paris 7ème. – Rens. Ninon Duval Farré 01 48 02 55 69, 06 11 52 09 52 nduval@bondinnov.com

 

samedi 12 juillet de 13h à 19h : Conférence débat. Thèmes 2014 : L’Autonomisation financière des Femmes Africaines et l’Impact Social du Leadership Féminin. 17h : Remise des ”JIFA D’OR 2014” 3 lauréats. Thème Le leadership de la Femme Africaine – 19h Cocktail Dînatoire. L’adresse vous sera communiqué lors de la conférence à l’Assemblée Nationale – Lieu : Assemblée Nationale Palais Bourbon, 126, rue de l’Université, Paris 8è, M° Assemblée Nationale ou Invalides – Réservation (nom, prénom adresse, téléphone, email ) et participation obligatoire de 20€ à faire parvenir avant le 8 juillet à l’ordre de CECAMI , 11 rue Caillaux 75013 Paris 13è – Rens. 06 36 03 96 08, 01 73 70 32 55 gifamonde@yahoo.fr – cecamicontact@yahoo.fr

 

samedi 12 juillet à 14h30 : Balade urbaine dans le 18eme : Le Petit Mali à Château Rouge à Paris – Sur les thèmes des échanges et pratiques culturelles, du patrimoine des migrants maliens en Île de France ainsi que sur la notion de voyage de proximité – Ce voyage comprend un guidage personnalisé à travers Château Rouge pendant 2h30 environ – Prix : A partir de 15 € par personne – Lieu de rendez-vous au Marché africain de Château Rouge au sortir du métro (angle Boulevard Barbès et Rue Poulet devant le kiosque) dans le 18ème à Paris – Inscription préalable par courriel : voyagesiproche@bastina.fr – Rens. : 08 05 69 69 19, 06 41 67 04 30 bastina@bastina.frwww.bastina.fr

 

vendredi 18 juillet à 18h : Le Mandela Day sera célébré cette année à La Bellevilloise en présence de nombreuses personnalités, artistes et représentants d’associations. A cette occasion une prairie Nelson Mandela sera inaugurée. Au programme de la soirée : lectures de texte de Mandela et concert acoustique. Le Mandela day est une journée internationalement reconnue et destinée à honorer l’œuvre et les valeurs portées par Nelson Mandela. Le concept de la journée s’appuie sur une invitation à consacrer 67 minutes de son temps au service des autres en reconnaissance aux 67 années consacrées par Nelson Mandela au service de l’humanité. Inscription : secretariat@irea-institut.orgwww.irea-institut.org

 

mercredi 23 juillet de 19h à 21h : nouvelle édition des rencontres “Palabres autour des arts” à la Librairie-Galerie Congo. L’écrivain invité de cette palabre sera l’écrivain togolais Sami Tchak pour son nouvel ouvrage La Couleur de l’écrivain publié aux éditions La Cheminante. Venez participer au débat et parler littérature ! Lieu : Librairie-Galerie Congo, 23 rue Vaneau Paris 7e Métro Saint-François Xavier. Entrée libre. Rens Marie Alfred Ngoma 01 40 62 72 83 marie-alfred.ngoma@lagaleriecongo.com / http://lagaleriecongo.com

 

jeudi 26 juillet de 14h à 18h : Workshop AFRETIS. Il s’agit d’un atelier d’information d’une durée de 2h suivi de sessions de travail avec les experts de plusieurs domaines (marketing, finance, droit du travail, entrepreneur africain, artisan dans le secteur textile en Afrique). L’événement portera sur ‘comment fabriquer en Afrique?’ Cas du secteur textile – L’association organisatrice s’appelle AFRETIS composé de 13 jeunes de la diaspora africaine dont l’objectif est d’accompagner des porteurs de projets dans des secteurs clefs en Afrique – cette année, nous nous orientons vers le secteur du textile. Lieu ? Pour le lieu et le prix des places d’entrée, les informations sont a venir (nous contacter pour obtenir ces informations). – Rens. 06 73 94 27 15 contact@afretis.net , cyriellezeh@gmail.com www.afretis.net

 

Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

 

Tous les samedi et dimanche de juillet et d’août à partir de 20h : La guinguette Africaine de Suresnes 2014 est de retour : Ambiance festive à la sauce Africaine et Congolaise : Rumba, Salsa, Zouk, Soukousse, Ndombolo, Coupé décalé, Arzanto. La guinguette Africaine de Suresnes soutien les enfants de Sibiti. Apporter votre contribution pour aider les enfants de Sibiti lors de la municipalisation Août 2014. – Lieu : Salle du restaurant des Landes, 6 chemin de la Motte à Suresne (92), Esplanade du Mont Valérien – Rens. 06 80 52 31 66cyriaquebassoka@hotmail.com

 

Actions situées dans le Val de Marne (94)

 

lundi 30 juin de 18h à 22h : Projection-débat organisé à l’occasion de la célébration de la 54 ème année d’Indépendance de la République Démocratique du Congo. Programme : Projection d’un film sur l’histoire du Congo puis débat sur le respect strict de la Constitution et des Elections avec Mr Albert KISUKIDI, Politologue et chercheur, Mr. NZUNGA MBADI Journaliste, Mr F. Anicet Mobe, Chercheur en sciences sociales, Mr. Andy MAVAMBU YAKINI Président de l’ATCK-France et Mme Wini Luntadi, Vice-Présidente de l’ATCK-France – Organisé par l’Association des travailleurs du Congo-Kinshasa en France (ATCK-France) – Lieu : Union locale CGT, 6, Place Gérard Philippe à Ivry sur seine (94), M°: Mairie d’Ivry ou RER C : Ivry sur Seine – Rens. : 06 26 23 31 09 atckfrance@yahoo.fr

 

Petites annonces

 

Pour la deuxième année consécutive, la Fondation RAJA-Danièle Marcovici organise en 2014 les Prix « Fondation RAJA Women’s Awards ». Renforçant l’engagement de la Fondation RAJA d’agir en faveur des femmes, trois Prix de 20 000€ récompenseront des actions remarquables ayant concrètement amélioré la vie des femmes, en France et dans le monde: Prix « Éducation et Action sociale » : actions facilitant la réinsertion sociale des femmes et des jeunes filles en difficulté, notamment à travers l’accès à l’éducation, la lutte contre la pauvreté, l’accès aux soins, etc. – Prix « Formation et Insertion professionnelle » : actions favorisant l’insertion socio-professionnelle des femmes, en permettant à leurs bénéficiaires d’apprendre un métier, de créer et développer des activités pour gagner leur autonomie financière. – Prix « Droit des Femmes et Lutte contre les violences » : actions visant à défendre les droits des femmes, partout où ils sont menacés et à soutenir les jeunes filles et les femmes dans leur lutte contre les injustices ou les violences dont elles sont victimes. Les candidatures sont en cours de réception jusqu’au 11 juillet 2014. Les dépôts de dossier se font en ligne sur le site de la Fondation RAJA (www.fondation-raja-marcovici.com/dossier.html). La remise des Prix est prévue au mois de novembre 2014, à Paris. Les Prix sont ouverts aux associations et organismes français à but non lucratif, qu’ils aient déjà ou non été soutenus par la Fondation. L’action présentée doit avoir été mise en place depuis au moins deux ans. – Rens. Fondation@raja.fr

 

Les éditions le passager clandestin, spécialisées en sciences humaines et critique sociale, ont publié cette année Le rapport Brazza dans la collection Les Transparents, qui offre un éclairage direct, un point de vue de l’intérieur sur les temps coloniaux. Ce document historique inédit et exceptionnel est accompagné de nombreuses autres archives inédites, et d’une présentation détaillée de l’historienne Catherine Coquery-Vidrovitch. Il s’agit de l’enquête inédite commandée en 1905 par la République française à Pierre Savorgnan de Brazza sur la situation au Congo. La France avait réclamé cet audit au grand explorateur, qui trouva la mort dans cette dernière mission. Le rapport fut enterré car il mettait violemment en cause la gestion coloniale française, puis on le crut perdu… Il met en lumière un système inefficace, coûteux pour l’État et surtout à l’origine d’abus massifs et intolérables. C’est un document inédit fondamental pour appréhender les enjeux, les pratiques et les prolongements de l’histoire coloniale européenne du tournant du vingtième siècle. Prix : 19 € TTC Format : 11 x 19,5 cm 320 pages ISBN : 978-2-36935-006-4 – Rens. giacomonifred@free.fr

 

Le CETIM, présente le dernier livre en date sur Thomas Sankara . Né en Haute-Volta (Burkina Faso) en 1949, Thomas Sankara est porté à la tête du pays, dont il changera le nom en Burkina Faso (pays des hommes intègres) et va diriger la révolution « démocratique et populaire », jusqu’à son assassinat en 1987. Il met fin à la corruption, expérimente un nouveau modèle basé sur l’autodéveloppement et fixe comme objectif principal d’améliorer les conditions de vie de son peuple. Trop vite interrompue, la révolution compte cependant de nombreux succès à son actif grâce, entre autres, au charisme, à la clairvoyance de Thomas Sankara, mais aussi à la confiance et à la fierté qu’il avait réussi, par son engagement, à donner à son peuple. Voix des opprimé-e-s dans les instances internationales, Thomas Sankara est un des leaders révolutionnaires africains les plus connus dont s’inspirent largement aujourd’hui les progressistes africains et du monde entier. Ce petit livre présente quelques-uns des discours les plus importants de Thomas Sankara, notamment sur la dette, la libération des femmes, les tribunaux populaires de la révolution, la protection de l’environnement, l’émancipation du peuple burkinabè et le développement autocentré.. Collection Pensées d’hier pour demain, Editions du CETIM, 2014, ISBN 978-2-88053-104-1, 8.50 € , 96 pages – Rens. : contact@cetim.chhttp://www.cetim.ch/fr/publications_ouvrages/185/thomas-sankara – Librairie en France : Collectif des éditeurs indépendants (CEI), 37 rue de Moscou, 75008 PARIS – Rens. 01 45 41 14 38 collectif.ei@gmail.com www.collectif-des-editeurs-independants.fr

 

Myafroweek.tumblr.com est un blog né en mai 2011 de la volonté d’avoir une plateforme qui rassemblerait l’ensemble des évènements Culture Afro se déroulant en région parisienne. Initialement co-fondé par Corinne et Joëlle, il est aujourd’hui animé bénévolement par 6 autres jeunes femmes s’occupant chacune d’une rubrique (Littérature/Art-Expo/Musique/Mode-Beauté/Business/Cinéma…). Leur dénominateur commun ? La passion pour les cultures Afro. Culture Afro (Afrique, Caraïbe, Afro américaine, Afro latino et toutes populations afro-descendantes). Cette équipe souhaite maintenant lancer le site myafroweek.com et s’est engagée dans une campagne de financement (qui se terminera le 7 juillet) https://www.indiegogo.com/projects/my-afro-week-website-launch/x/7074073 – Rens.myafroweek@gmail.com

 

Sauf indication contraire l’entrée aux manifestations est libre – Si vous souhaitez en faire profiter vos amis : n’hésitez pas à retransmettre ou à les abonner à cet agenda, c’est gratuit : il suffit de me le demander – Prochain courriel à la fin de ce mois : si vous avez des informations à faire passer : merci de me les communiquer avant le 25 – Si vous n’arrivez pas à joindre le contact annoncé, merci de m’en avertir – Pour éviter mes courriers, il suffit de me répondre STOP en indiquant l’adresse de réception si le message a été redirigé – Enfin de nombreux messages nous reviennent parce que les boites-aux-lettres des destinataires sont surchargées ou périmées. Nous supprimons automatiquement de notre base de données les adresses après deux retours.

Laisse nous ton commentaire

commentaires