kiroo games_003
kiroo games_003

Tu t’inspires de Shigeru Miyamoto (Nintendo) en disant « Un bon jeu c’est un bon gameplay » alors c’est quoi justement le gameplay de Aurion ? Et éclaire-nous sur le concept de African Fantasy RPG ?

Le gameplay d’un jeu c’est l’ensemble des règles du jeu. C’est le travail du gamedesigner d’énumérer les possibilités du joueur. Par exemple quand vous jouer à Mario sur Nintendo, le gameplay est basé sur le saut et le fait de ne pas toucher les ennemis. Si vous jouer à Zouma sur votre pc, le gameplay est basé sur le fait de toucher une série de bulle avec la bonne couleur.

Mais on ne génère pas les règles au hasard, il y a plusieurs critères de faisabilité technique, de délais et d’ergonomie à prendre en compte. Ergonomie parce que vos règles devront être simple pour le joueur, il faut par exemple éviter de lui dire d’appuyer sur 5 boutons en même temps pour sauter !!

photo_017

Le gameplay de AURION est divisé en 2 phases principales et peut être résumé comme ceci :

***Phase exploration
Le jeu se déroule en scrolling horizontal mais avec une liberté de mouvement vertical (comme dans les ancien beat them all). Alors vous pourrez:

– Marcher, courir,

– Sauter,

– Faire des wall jump,

– Nager,

– Grimper nourrir vos persos en respectant leurs goûts culinaires pour les faire évoluer plus vite

– Et beaucoup d’autres actions (parler aux citadins, marchander, voyager).

photo_019

***Phase de combat et d’action

– Des combats temps réel épiques et stratégiques (notre gameplay mixe le dynamiste du temps réel à la stratégie nécessaire dans un tour à tour)

– Affrontez les ennemis avec Enzo et le support d’Erine

– Plusieurs alliés pour supports à recruter dans votre périple.

– Rassembler votre héritage, fusionner les aurions pour en créer de nouveau (22 états aurioniques prévus)

– Des duels émouvants avec des dialogues de combats immersifs.

– Une nouvelle génération d’évènements qui vont surpasser le QTE classique : les Cognitives Battles Event

photo_020

L’AF-RPG ou African Fantasy Role-Playing Game est un type de Jeux De Rôle qui exploite un univers fantasmé inspiré des mythes et traditions d’Afrique. Les jeux de rôles sont les jeux comme Zelda, Final Fantasy où le joueur peut naviguer dans un univers de façon plus ou moins « libre ». Il peut parler aux habitants d’un village, acheter des équipements, etc. Il peut même faire des choix qui changent complètement l’aspect de son monde virtuel (choisir ou pas de détruire le monde par exemple).

Contrairement à un jeu de combat, le scénario est un élément très important du jeu de rôle, on doit pouvoir générer une trame assez intéressante qui maintienne le joueur en haleine. Vous verrez dans un jeu de rôle il n’y a pas « étape 1 ensuite étape 2 », on vous met dans un monde « ouvert » et vous allez à votre guise.

Un autre aspect très intéressant du Jeu de Rôle est le principe d’évolution des personnages. Votre personnage commence faibles au début, ensuite il faut l’entraîner et il fait de plus en plus de choses.

Sauf que le gamedesigner peut limiter vos possibilités pour vous obliger à suivre l’histoire (vous obliger à passer dans une forêt pour aller dans votre village et de là rencontrer des bandits par exemple)

Donne-nous en peu plus sur l’histoire du jeu. C’est qui le héros et pourquoi se bat-il ?

Alors je redonne le pitch général :

Enzo Kori-Odan, prince de Zama subit un coup d’état de son beau frère le jour de son couronnement. Erine (sa reine)et lui sont alors exilés et Ils décident de parcourir le monde afin d’acquérir l’Héritage guerrier des Kori-Odan pour retrouver leur trône.

photo_016

Dans leur quête, il se rendront surtout compte des dilemmes géopolitiques et existentiels de leur rôles de Roi et Reine, et devront trouver leurs réponses pour assurer la destinée de Zama. Et aussi des informations sur ce que veut dire l’AURION et l’Héritage.

Qu’est ce que l’AURION ?

L’Aurion est à la fois un mystère et une évidence sur la planète Auriona. Cette énergie s’est révélée il y a longtemps, et elle se manifeste de plusieurs façons dans la vie quotidienne (combat, artisanat, etc.). Ceux qui l’utilisent en combat peuvent augmenter leurs forces et avoir accès à des techniques de combats inédites pendant un bref instant.

Toutefois, ces techniques semblent “venir d’ailleurs”. Les guerriers entendent des voix de leurs ancêtres en combat, c’est pourquoi l’art combatif de l’Aurion se nomme l’Héritage.

 Image de passage en mode Aurionique
Image de passage en mode Aurionique

Ici vous pouvez voir la transition de Enzo dans le premier état Aurionique. Il obtient 3 nouvelle skills dans le hud en bas à droite. Et ce n’est que dans cet état qu’il peut se battre avec sa lance Urithi

L’Aurion peut être considérée comme une forme de vie énergétique qui existe sur d’autres plans. Un Aurion naît de la somme d’émotions et de pensées d’un ou de plusieurs individus, et peut se compléter au fur et à mesure des générations d’une même famille par exemple, d’où le concept de l’Héritage.

Alors vous vous demandez directement “oui mais si on est fort en fonction de sa lignée, c’est quoi notre mérite personnel?”

C’est un des dilemmes que pose le jeu et que vivent les personnages. Mais c’est aussi une analogie au monde réel avec les familles puissantes, les relations pour réussir en affaire, etc.
Toutefois une des pistes que le jeu va soulever c’est aussi de rappeler que le concept de “forte lignée” est très subjectif. En effet nous tous qui sommes vivants, si nous sommes là ça veut dire qu’on descend des “survivants” qui ont tenu leur ADN depuis des millions d’années.
On a tous dans le sang un roi, un héros, un lâche, un voleur, etc. De près où de loin. Donc l’Héritage ici ne fabrique pas de super-doués si tu ne t’entraînes pas à puiser dans le meilleur (ou le pire) en fonction de ton alignement.

Une des constantes du kiro’o tales est : il n’y a pas d’élus, il n’y a que ceux qui acceptent le poids de l’Héritage.

Le héros vit aussi des histoires qui le rendent humain. C’était un aspect important pour toi afin que le joueur s’approprie le jeu ?

Oui nous tenons le plus possible à faire des héros au caractères « humains » ils n’ont pas le courage éternel ou la confiance éternelle. Nos héros sont comme nous tous, ils doutent, ont peur, sont souvent injustes, connaissent le regret et la frustration, mais avancent en essayant d’être meilleur. Il faudra finir le jeu, pour savoir si ils sont arrivés au bout de leur périples sans trop se détruire.

Voici une image qui représente un peu ce que Enzo vit comme dilemme intérieur
Image  représentant le dilemme intérieur de Enzo  

Aurion avait déjà une version 2005. C’était possible d’y jouer ?

On ne l’a plus uploadé depuis, mais vous pouvez voir la vieille bande annonce qu’on avait faite pour exposer à la fac à l’époque sur cette vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=6HUmiSMIZRE

On la remettra en ligne après, elle contient des éléments qui peuvent spoiler ce qu’on va faire dans cette version.

Il y a aussi eu une démo plus récente (2012) qui est jouable, mais elle est très loin visuellement du niveau que nous voulons atteindre aujourd’hui (on avait pas encore de dessinateur).

Elle simule le prologue de l’histoire actuelle et est sans combat, le moteur était en train d’être codé, mais nous voulions déjà avoir un retour sur notre univers et notre narration Kiro’o.

Alors une expérience qu’on a tenté avec cette démo, c’est de faire la narration de façon « classique » au début (la dot), et ensuite de casser brutalement avec une écriture kiro’o pure. Le résultat amusant est que la plupart des joueurs habitués aux RPG se sont un peu ennuyés au début, mais pour ceux qui arrivaient à la fin de la démo c’était magnifique.

De plus la démo tournait sur un moteur amateur, mais la conception était indépendante, donc nous allons faire un portage de notre Astral Engine (le moteur du jeu) vers une plate forme plus pro XNA ou Monogame (on teste les 2 en ce moment)

Le jeu prévu en 2014 lui sera joue t’il à plusieurs ? Sur quelles consoles ? Une version online est prévue ?

Pour le premier jeu du studio on a préféré ne pas se donner le challenge du multi et du online, on a une équipe à rôder sur beaucoup de points déjà. Celui de 2016 aura plus d’option. Le jeu de 2014 sortira sur PC et sur Xbox360 via XboxLiveArcade.

La dernière ballade du prince de Zama
La dernière ballade du prince de Zama

On imagine bien que les habitudes de consommation sont différentes au Japon, au Canada ou au Cameroun alors quelle analyse portes-tu sur le secteur du jeu vidéo dans ton pays.

Le jeu est conçu pour être vendu à l’international, notre but est que même en Alaska des joueurs doivent se sentir touchés

Au Cameroun, il existe une société de consommation assez dense à Yaoundé et Douala, mais je vais être honnête, les gamers camerounais n’ont pas le pouvoir d’achat de payer un jeu à 45€ (plus de 30 000FCFA) ils vont donc pour la plupart se servir chez le pirate du coin à 10€ maxi ou même télécharge gratuitement. Notre prix de vente permettra de rester localement dans le tarif qu’ils supportent. On organisera le circuit de distribution professionnel nous même.

Les jeux qui sont quand même les plus joués sont les jeux de foot et de guerre, les RPG sont inconnus mais c’est aussi parce que quand un jeune camerounais voit Final Fantasy il voit beaucoup de texte, pas d’action directe, et il ne se reconnait pas trop dans les personnages. Il a une autre approche quand il découvre AURION. Il y a des joueurs qui ont découvert le RPG cette année grâce à nous et qui maintenant revisite les classiques (Final fantasy, zelda, etc) avec l’esprit plus ouvert.

En terme maintenant de production, nous sommes le premier projet du pays qui arrive aussi loin. Je ne peux pas jurer que nous sommes le meilleur, je n’ai pas d’infos sur ceux qui ont échoué avant nous, peut-être que nous sommes juste tombés dans le bon sens de la vague, quand le monde était prêt. Il y a des développeurs de jeux vidéos camerounais, mais tous à l’étranger.

Kiro’o va démontrer la viabilité locale et sans doute générer une industrie locale. On a même déjà une « team junior » autoproclamée des jeunes de 13 à 19 ans qui ont juré de nous surpasser dans plusieurs années, on les encourage et on leur transmet nos valeurs.

Kiro’o s’annonce comme un leader de l’industrie en terme d’emploi (design, musique, informatique). À quoi tu attends tu exactement comme effet ?

A court terme nous allons générer des emplois à petite échelle dans notre studio, mais le studio va sans doute améliorer son environnement direct. C’est ça l’économie : quand on ouvre le studio on doit payer internet, c’est bon pour les FAI, sans compter le fait de faire tourner les boutiques et petits restaus du quartier pour nourrir toute l’équipe.

Mais sur le moyen terme on veut voir émerger des jeunes créatifs (BD, films d’animations, etc.) qui veulent faire du Kiro’o. On veut voir des jeunes qui seront embauchés par des studios occidentaux, ou africains pour leur apporter une essence Kiro’o. Le japon a réussi ce modèle avec le Mangas, on ne prendra pas forcément totalement la même route (mais c’est l’idée). Il faut que naisse notre premier concurrent direct, ça va nous pousser à nous surpasser et créer tout un écosystème positif pour la population.

Nos souhaitons même voir un divertissement particulier émerger du concept kiro’o. On a des génies qui peuvent inventer autre chose que du jeu vidéo ou des dessins animés, le divertissement de demain. Kiro’o aura donné une base d’expression à ces esprits.

Laisse nous ton commentaire

commentaires