La CAN 2012 terminée il est temps de parier sur l’avenir.

La Coupe d’Afrique des Nations 2012 : les meilleurs jeunes 

La CAN 2012 est terminée, il est donc temps d’en tirer quelques conclusions et de faire quelques paris sur l’avenir. J’entends par là, le fait que cette CAN nous a réservé son lot de surprises notamment avec des équipes comme le Gabon, le Soudan et bien entendu la Zambie qui nous ont bien fait remarquer que le football est avant tout un sport collectif et que c’est bien la somme des talents qui fait une grande équipe et non pas quelques grandes individualités.  Cependant une équipe a besoin de joueur de classe, petit tour d’horizon sur ces jeunes joueurs prometteurs.

Honneur au vainqueur, retenez bien son nom, il n’a que 22 ans, Emmanuel Mayuka. A l’aise techniquement et plutôt serein devant le but, en atteste ses trois réalisations lors de cette CAN 2012 qui le classe en tête du classement des buteurs. Il joue actuellement au Young Boys de Berne mais nul doute que son talent aura sauté aux yeux des différents recruteurs de la planète et que dans un futur proche il viendra fouler les pelouses d’un grand championnat européen.

Petit nouveau chez éléphants de Cote d’Ivoire, finaliste malheureux et doublure de Salomon Kalou en sélection, Max Gradel possède une marge de progression énorme. Il n’y a qu’avoir sa saison avec l’AS St Etienne. Le coéquipier de Pierre Aymeric Aubameyang, était souvent cantonné sur le banc des remplaçants, mais depuis plusieurs mois, sa fougue, sa vitesse, et sa puissance, font en sorte que Fabien Galthié compte maintenant sur lui. Nul doute que si les bons résultats de Saint-Etienne se confirment, Max Gradel pourrait en être un grand artisan.

Il nous vient également de ligue 1, sa vitesse de percussion et ses dribbles chaloupés ont fait tourner la tête à plusieurs défenseurs. Apres avoir fait ses classes à Milanelo (centre d’entrainement du Milan AC), il est venu gagner du temps de jeu chez les verts, vous l’avez reconnu, Pierre Aymeric Aubameyang. Tout laisse à croire qu’il suivra les traces de son père et que si l’avenir le ramène au Milan AC, cette fois-ci il sera titulaire.

Orphelin de Kevin Prince Boateng, tout jeune retraité international, le Ghana a de la ressource. Ce n’est pas l’Olympique de Marseille qui dira le contraire. Sur son aile gauche, il a su s’imposer comme une pièce maitresse de l’effectif Olympien, amenant même de grands clubs européens (Bayern, Juventus…) à s’intéresser à lui. Lui aussi, a un papa qui a fait parle de lui sur la cannebière, mais Andre Ayew est déjà en avance sur son papa au même âge. Tout laisse présager d’un bon avenir pour ce minot.


Laisse nous ton commentaire

commentaires