La croissance économique en Afrique au sommaire de Jeune Afrique

Si la croissance économique en Afrique sera au rendez-vous en 2014, la pauvreté perdure. “Jeune Afrique” revient, dans son édition n°2765 du 5 au 11 janvier 2014, sur ce paradoxe africain et explore les solutions envisageables pour une meilleure répartition des fruits de la croissance.

Bien que le PIB des pays africains ne cesse d’augmenter, la pauvreté perdure. Les experts s’accordent aujourd’hui sur deux points : 1) Les États africains doivent accélérer leur lutte contre ce fléau. 2) Des politiques efficaces de redistribution des richesses peuvent stimuler la croissance économique. Mais comment mettre en place ces politiques ? Comment bâtir des modèles de distribution de richesse de façon efficace ? Dans son édition n°2765 du 5 au 11 janvier 2014, Jeune Afrique revient sur cette problématique majeure de l’Afrique contemporaine et suggère aux États du continent de s’inspirer, entre autres, du modèle brésilien.

En section Entreprises & marchés,Jeune Afrique s’intéresse à l’arrivée du géant français Carrefour en Côte d’Ivoire. Malgré l’arrivée imminente de ce poids lourd, la Compagnie de distribution de Côte d’Ivoire (CDCI), très présente sur le marché d’entrée de gamme dans le pays, ne semble pas inquiète. Elle lève déjà des fonds pour doubler le nombre de ses magasins. Dans cette section, le magazine s’intéresse aussi à la stratégie d’expansion du groupe français Sofiprotéol. Spécialisée dans la valorisation des oléagineux, l’entreprise souhaite développer les productions des pays maghrébins et ouest-africains, avec en tête de réduire leur dépendance aux importations.

Parmi les Indiscrets de la semaine, Jeune Afrique présente “Réussite”, un magazine économique africain diffusé par Canal + et réalisé par l’agence Galaxie Presse en partenariat avec le Groupe Jeune Afrique. La première édition de ce programme, animé par la journaliste Élé Asu, sera présenté le 9 janvier en avant-première à une centaine d’invités prestigieux. Le magazine revient également sur les retrouvailles éclair entre deux des principaux protagonistes de “l’affaire Ecobank”, le directeur général du groupe bancaire panafricain Thierry Tanoh et la directrice financière (suspendue) Laurence do Rego.

Dans les pages Décideurs, Jeune Afrique dresse un portrait de Jacqueline Mugo. En tant que secrétaire générale de Business Africa, elle représente 45 organisations patronales du continent. Mais pas facile de parler au nom de fédérations souvent en désaccord…

En section Finance, Jeune Afrique s’interroge sur les ambitions du Fonds de développement sino-africain. Ce véhicule d’investissement, créé en 2007, compte lever 2 milliards de dollars. Mais pour une fois, les groupes chinois ne seront pas les seules cibles de ses investissements. Décryptage.

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here