Amazing : La meilleure publicité de la NBA ?

Et si on vous disais pourquoi cette vidéo est la meilleure publicité de la NBA ?

Je vous préviens article confus, ultra-subjectif et à prendre au second degré… ou pas. Allons-y franchement! Ceci est la meilleure publicité de la NBA, la meilleure à vie. Mieux que micheal vs bird, Mieux que je suis pas un role model, Mieux que les jonglages de Nike, Mieux que les affaires de black mamba.

This is simply the best ad ever. Period.

C’’est parti pour un play-by-play du MONTAGE :

0-5 sec : La course du BigThree[1], celle de Kobe et les regards de TP et RIP[2], Tu sens que c’’est chaud!! Les confettis des gars de Cleveland qui à cette époque ne se doute vraiment de « The decision »[3]

8 sec : C’est le meurtre. Lebron James with no regard for human life. Ce dunk m’’a fait péter mon salon. Je balançais les objets en criant ARRH ARRH ARRH. Comme dit la daronne « Mais ça c’’est quel genre de comportement?? »

11 sec : En fait j’’étais comme Kobe là juste trop content rempli d’’une énergie furieusement joyeuse.

12-20 sec : Bon deux beaux circus shot de Dwayne Wade et Chris Paul aka CP3[4], et avant ça mentionnons Paul Pierce. 1-moi je l’’aime pas ce mec là. Mais 2- Je mentionne Pierce aka « The truth »[5] car cette scène symbolise sa grande abnégation qui lui permet de jouer blessé (moi gros hater, je pense qu’’il fake ses blessures.. drama queen!)

36 sec : Pom-pom girl!

52 sec : Lebron il vole, c’est fou hein!

58 sec : Leon Powe il se casse la gueule! Bien joué Joe Johnson. Le cross-over c’est l’un des moves les plus ghetto. Les gens qui se demandent c’est quoi le pire entre un block et se faire casser une cheville… À partir du moment où l’on s’interroge sur ta santé C’EST ÇA QUI FAIT MAL.

1m 6 : Kobe Bryant has hit a shot at the buzzerrrrrr (les commentateurs rendent l’action légendaire : quand les bons mots sont lachés l’action atteint un autre level)

1m 10 : La mythique Gatorade balancée sur le coach des Celtics Doc Rivers en slow-motion… chilly!! Rivers

1m 21 : “And one more thing… BOUNCE.”

Et puis y’’a des choses irréelles comme Wade qui bat Dallas à lui tout seul ou comme Baron Davis qui casse un dunk de fou sur Andrei Kirilenko.

Et puis y’’a une belle nostalgie comme Tim Duncan ou Shaquille O’Neal qui devaient gagner 12 titres en tout.

Et puis tout simplement car 3 vieux compères qui n’’ont jamais rien remporté à part un titre de MVP joignant leurs forces, devenant Team America et gagnant à la fin… ca c’est vraiment amazing. (rien à voir avec le scénario de la note #4 lol).

Un mot sur ce son! ce son!! ce son!!! j’’avoue je le kiffe trop. Il m’’enjaille, me donne le feu, me donne envie de jeter retirer mon t-shirt et sauter dans la foule comme un rockeur. Y’’a ses petites phases comme le bruit de l’’aigle (wtf?!) ou bien Jeezy qui pose un refrain lourd :

“Incroyable. Je suis la raison pour laquelle ils sont tous chaud ce soir. Je suis fatigué, je respire à peine, me raccroche à ce que je crois. Personne ne m’ôtera cela, quoi que tu fasses ma puissance est aussi grande que ce que tes yeux peuvent voir. Je suis ton monstre, je suis ton tueur, je suis un problème que ne se résout pas.”

Bref ce qui correspond parfaitement à la description de Dirk Nowitzky l’Amazing Champion 2011.

This is simply the best ad ever. (and i just dropped the mic)

[1] Nom donné aux trois joueurs majeurs des Boston Celtics : Ray Allen, Kevin Garnett et Paul Pierce.

[2] TP = Tony Parker (celui qui était avec Éva Longoria.. comment tu peux être « était » avec Éva Longoria?? Je wanda.. ; RIP = Richard Hamilton (celui qui a le masque; pour info il en avait même plus besoin mais bon il aimait bien et c’était devenu son « look » .. euh ok d’’accord!)

[3] Le joueur vedette de Cleveland Cavaliers, Lebron James, annoncera à la télévision qu’’il quitte son équipe et qu’’il ira « ramener son talent vers les plages du sud » (hein?!) et jouer avec ses super-potes, en passant y’’avait genre 8 millions de téléspectateurs lool. The most watched break-up ever. Lebron James (et Miami Heat) devient le sportif le plus détesté de l’’histoire, tin tin tin tiiiiiin.

[4] Bon les surnoms c’’est pas si compliqué en fait (sauf quand t’’es Shaquille Oneal => voir la liste ici) on prend tes initiales et le collent avec ton numéro. Ex : Dwight Howard devient D12, Chris Bosh devient CB4 etc. ou bien tu apprends qu’’un serpent appelé black mamba est super rapide et tu demandes à Nike de faire une campagne dessus heum.. heum..

[5] Bah y’’a aussi des surnoms qui sortent d’’ailleurs faut pas croire que tous les surnoms sont bidons comme AB32 ou XY99.. vous aussi!

pour cloclo.

Laisse nous ton commentaire

commentaires

1 COMMENT

Comments are closed.