La NBA a un rôle à jouer auprès des jeunes Africains

Jacques Vandescure, consultant pour une franchise NBA, sera au Togo pour la promotion du basketball.

Dans le cadre de la 2e édition de la Basket Promotion Week (BPW) organisée du 21 au 27 avril au Togo par les associations LYSD et KINTUADI, Jacques Vandescure, fondateur de « Basketball Global Vision », aura la tâche d’assurer les séances d’entrainement.

La BPW est une tournée visant à rendre le basketball accessible à tous les jeunes même dans les endroits les plus reculés. L’édition 2013 avait permis de toucher plus de 300 jeunes togolais dans 5 villes. Franck Traoré, scout de la NBA Afrique, chargé de la sélection des meilleurs joueurs africains participant à la Basketball Without Borders avait fait partie de l’aventure lors de l’étape finale dans la capitale togolaise.

Depuis 2010 et l’ouverture d’un bureau de la NBA Afrique à Johannesburg, le basketball connait un regain d’intérêt sur le continent de Nelson Mandela. Les ambassadeurs de la NBA en Afrique – Dikembe Mutombo, Amadou Gallo Fall, Masai Ujiri ou encore Luol Deng – ont tous eu une histoire exceptionnelle grâce au basketball et souhaitent que les jeunes prennent conscience du rôle que le sport peut jouer dans leur vie.

Sur un continent où plus de la moitié de la population à moins de 25 ans, l’éducation et l’épanouissement des jeunes font partie des défis majeurs.

Partager son expérience

La NBA a tendu les bras à Jacques, passé par la NCAA et le basketball professionnel en Belgique dont l’ascension a été freinée par des blessures à répétition. Peu importe, ce que le basketball lui a apporté va au delà du sport. De père belge et de mère congolaise, il décide en 2007 de se rendre en République Démocratique du Congo pour mettre son histoire et ses compétences au service des siens. Aujourd’hui, il sillonne l’Afrique et il est un œil attentif et précieux pour la NBA. Pour lui le basketball, c’est très bien, mais associé à une vision, c’est encore mieux.

L’African Leadership Academy, une académie basée en Afrique du Sud qui recrute chaque année 100 jeunes talents désireux de faire avancer leur continent sera également présente durant la BPW pour aider à faire passer un message aux jeunes Togolais.

Le Basketball même dans les villages

Près de 500 joueurs âgés de 10 à 18 ans seront attendus durant ces 7 jours. Les infrastructures étant un frein à la pratique du basketball en Afrique, la grande innovation cette année sera l’inauguration d’un playground dans un village situé à 2h30 de la capitale, un projet initié par l’association KINTUADI.

La NBA Afrique, la FIBA, Adidas et la Quai 54 soutiennent cette action à travers des dons en matériel. Sur un marché où le sponsoring dans le basketball est quasi nul, la BPW est financée par des dons en ligne. Les fonds escomptés ont été rassemblés mais il reste encore quelques jours pour collecter quelques euros de plus.

Des fonds supplémentaires pourraient aider à assurer la venue de Justin Darlington, l’homme volant de la Team Flight Brothers, qui a récemment émis un intérêt pour l’événement.

Pour plus de renseignements sur le projet : 

Le lien vers la cagnotte : cliquez « ici »

Le site : cliquez « ici »

La page facebook : cliquez « ici »

Un résumé de 2 minutes de l’édition 2013 :

Laisse nous ton commentaire

commentaires