Le ballet national d’Ukraine présente la Bayadère

Le ballet national d’Ukraine a présenté pour la première fois à Montréal, la Bayadère, un drame épique, mêlant désir, trahison, meurtre et vengeance.

GBCM_BAYADERE_1000_5

Nikiya, la bayadère, une danseuse du temple a juré amour et fidélité à Solor, un valeureux guerrier.

La scène I de l’acte I transporte le spectateur au coeur de la forêt sacrée, où le Grand Brahame, ébloui par la beauté de Nikiya, lui révèle son amour. Cette dernière rejette cette attention. Lorsque celui-ci découvre que Nikiya est en réalité amoureuse de Solor, il demande aux dieux de l’aide pour tuer Solor. La scène 2 se déroule dans une somptueuse salle du palais. En récompense de sa bravoure, Solor est promis à l’éblouissante Gamzetti. Malgré sa promesse d’amour éternel pour Nikiya, Solor est incapable de résister à Gamzatti. Lorsque le père de Gamzatti découvre l’histoire d’amour entre son futur gendre et Nikiya, il décide que Nikiya doit mourir. Au cours de la scène 3, dans les éblouissants jardins du palais, des festivités sont offertes en l’honneur des fiançailles de Gamzatti et Solor. Nikiya, accidentellement empoissonnée par un serpent, se laisse mourir en apercevant l’ampleur des sentiments de Solor pour Gamzetti.

Au cours de l’acte II, Solor, déprimé par la mort de Nikiya, fume de l’opium et rêve de retrouvailles avec Nikiya. Dans un décor étoilé se succèdent des chorégraphies aussi stupéfiantes les unes que les autres.

GBCM_BAYADERE_1000_3

Dans le dernier acte, au temple, Solor est hanté par la vision de Nikiya. Au moment de la prononciation des voeux, les dieux détruisent le temple. Les âmes de Solor et Nikiya sont enfin réunies pour un amour éternel.

GBCM_BAYADERE_1000_2

Cette version de la Bayadiere est mise en scène par Natalia Makorova et est créée sur la musique du compositeur autrichien Léon Minkus.

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here