Le Battle Afro 2013 comme si vous y étiez ! Par Soraya Plum

Le Battle Afro 2013 comme si vous y étiez ! Par Soraya Plum

1 Battle Afro présentation conf presse

 

[quote_box_center]

« En rentrant de Battle Afro…

… La 1re chose que je fis était de me mettre devant un film ayant pour thème :

La danse ! »

[/quote_box_center]

C’est le dimanche 27 octobre 2013 qu’avait eu lieu le Battle Afro.

La Cigale accueille dans un florilège de danse aux influences africaines des passionnés venus pour remporter le prix du meilleur danseur solo et groupe duBattle Afro de l’année 2013.

battle afro

 

À l’entrée, la foule s’agglutine au fur et à mesure que le temps passe. Véritable échange musical, corporel et visuel venant de villes différentes, de milieux et secteurs différents. Dans cette salle mythique qu’est La Cigale, l’intérieur est riche en décors : fauteuils rouges, dorure au plafond orné de moulures, lumière tamisée. Les spots reflètent la couleur or et rouge donnant ainsi un aspect cuivré à la salle qui laissait une empreinte chaleureuse sur les participants finissant leurs dernières répétitions.

Je suis invitée à m’installer au balcon (1er étage) juste derrière les jurys.

On y retrouve :

  • Ferre Gola, chanteur-artiste
  • Fatou Tera, prof de danse
  • Maimounan, prof de danse
  • Lino Versace, chanteur-artiste
  • Mokobé, rappeur

photo battle jury

Plus qu’une Battle ordinaire, cet événement est un réel échange entre différentes cultures et a pour ambition de faire découvrir à certains, revisiter pour d’autres, les multiples facettes des danses Afro-Caribéennes.

Alors que l’événement se déroule, les groupes se présentent et passent devant le public et le jury. Parfois, la foule scande le nom d’un groupe qu’elle voudrait voir triompher et souvent elle retient son souffle. Certains groupes sont éliminés, d’autres reviennent sur scène pour la suite des épreuves.

Les danseurs solos s’appliquent à séduire le public, mais aussi les jurys. Le temps de se mettre à l’aise sur scène, ils jouent autant avec leur style de danse qu’avec le public en l’incitant à prendre parti. Ils se partagent la scène en y passant chacun leur tour afin de se rétorquer les prouesses physiques.

photo battle jury

En demi-finale, on retrouve en première partie les Baby’s vs My style crew, en seconde partie Main Noir d’Afrik vs Quaterback.

Pour la 5e édition, les gagnants remportent dans l’ordre la récompense du :

— meilleur groupe de danse caribéenne : My Style Crew

— meilleur groupe de danse africaine : Main Noir d’Afrik

— meilleur danseur individuel : Charlito

Les récompenses attribuées sont remises par un artiste de l’univers concerné ou le représentant de la marque d’honneur. Le trophée de verre personnalisé, la promotion du groupe par le Battle Afro et ses partenaires pendant 1 an (stage de danse, clip, égérie…), ainsi que des lots, le premier groupe de danse africaine remporte en plus la somme de 2000 €. Pour le meilleur danseur individuel s’ajoute une Médaille d’or Battle Afro.

Ainsi s’est achevée la 5e édition du Battle Afro 2013, qui nous réservera encore bien des surprises dans les années à venir.


Cet article a été rédigé par Soraya Plum
Bio de Soroya : Graphiste freelance basée à Paris.
Vous pouvez la suivre sur Twitter : @Nami_soso_swann

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here