Le “Best of Twitter” du match Montréal à Toronto

C’était la folie samedi soir sur Twitter. C’est la seule explication pour comprendre pourquoi Mallace était un trending topic à Montréal. Alors voici un petit tour d’horizon des meilleurs moments pendant cette première victoire de Montréal au BMO Field.

Ultras et le 1642 étaient tous les deux présents pour ce Derby du 401 à Toronto.

 

À la sortie du 11 partant de IMFC, on apprend que Donadel est blessé ou probablement encore très essoufflé du dernier match. Biello aligne donc Mallace et Bekker au grand malheur des partisans. Mais comme soulignait Mauricio, faute d’option, pouvait-il faire vraiment autrement. Et si Mauricio ne trouve pas de blague à faire, c’est qu’il y a VRAIMENT rien à dire…

 

Aaaaah, les stars sur Twitter! Une toute petite phrase et il va chercher plus de like que de passes réussies de Bush dans une saison complète.

 

Début de match au BMO Field et Kurtis Larson se sent déjà chez lui avec ce tifo clownesque.

 

Et boum, le clown en chef nous sort son plus grand numéro : Expulsion de la terreur Callum Mallace! L’arbitre ne voit pas l’action mais le juge de ligne (ou Kurtis Larson) lui souligne le bon coup d’épaule inutile de Mallace.

 

Séries d’observations:

 

Et finalement, Mauro Biello décide de s’exprimer ouvertement sur les ondes de TSN. Amende à venir $$$

 

La deuxième demi nous a présenté du foot de pure folie. Monsieur l’arbitre semblait avoir perdu un peu le contrôle du match quoique … Kurtis….

 

Et finalement, tel un “RKO OUTTA NOWHERE“, Nacho Piatti lança un saut d’eau au visage du clown!

 

Inspiré pour Ronaldo, Didier Drogba décide alors de pratiquer son prochain métier et devient un adjoint de Biello.

 

Ambroise Oyongo n’est pas le plus habile avec ses centres au 3e et 4e poteau mais SAMEDI SOIR, il a simplement tout bloqué dans son couloir!

 

Blessé, notre capitaine Bernier était bien fier de son équipe.

 

PREMIÈRE VICTOIRE IMFC À TORONTO!!! Arrivé comme un inconnu à Montréal lors de son embauche, il partira probablement comme LE meilleur joueur de l’histoire MLS du club!

 

Le mot de la fin appartient assurément à Patrick Marsolais.

 

 

Laisse nous ton commentaire

commentaires