Les absents chez l’Impact de Montréal

Une des pires saisons de l’Impact de Montréal en terme de blessures

On raconte souvent que toutes les équipes doivent composer avec des blessures et que ça fait partie du sport. Je suis assez d’accord avec cette affirmation mais il faut dire aussi que certaines saisons sont bien pires que d’autres pour certaines équipes et 2016 en est une difficile à ce chapitre pour les hommes de Mauro Biello. Voici pourquoi :

On s’entend que Didier Drogba, Laurent Ciman et Nacho Piatti sont les 3 piliers du XI montréalais. Les 3 amigos composent la colonne vertébrale du club et seront les 3 représentants de l’Impact au match des étoiles (Montréal est d’ailleurs le seul club à avoir 3 représentants). Et bien figurez vous que les 3 hommes ont commencé un match ensemble seulement 5 fois cette saison sur 21 matchs (19 MLS et 2 Championnats Canadien). C’est quand même bien peu vous avouerez.

Pour moi, Marco Donadel est un autre pilier de l’équipe qui a manqué énormément de matchs. Rajoutez-le au trio mentionné plus haut et c’est encore 5 matchs durant lesquels l’Impact a pu compter sur les 4 joueurs en même temps dont un dans lequel Donadel a quitté sur blessure en deuxième mi-temps.

Retraçons maintenant les 19 matchs de la saison et concentrons nous sur le XI de départ de l’équipe et sur les absents lors de ces rencontres (je ne compte que les absents parmi les 10 joueurs clés de l’Impact : Drogba, Piatti, Ciman, Donadel, Toia, Oyongo, Camara, Oduro, Bush et Cabrera. Les autres ne sont vraiment pas des incontournables à mon sens) :

6 Mars vs Vancouver Whitecaps

Drogba absent (Synthétique)

12 mars vs New York Red Bulls

Drogba absent (Synthétique)

Donadel absent (Blessure)

19 mars vs FC Dallas

Drogba entre en 2e mi-temps

Donadel absent (Blessure)

Oyongo absent (Blessure)

2 avril vs Seattle Sounders

Drogba absent (Synthétique)

Donadel absent (Blessure)

Oyongo absent (Blessure)

9 avril vs Columbus Crew

Drogba absent (Synthétique)

Donadel absent (Blessure)

Oyongo absent (Blessure)

16 avril vs Chicago Fire

Drogba entre en 2e mi-temps

Donadel entre en 2e mi-temps

Cabrera quitte sur blessure

23 avril vs Toronto FC

Camara quitte sur blessure en début de match

Toia absent (Blessure)

27 avril vs New York City FC 

Toia absent (Blessure)

Cabrera absent (Blessure)

Camara absent (Blessure)

30 avril vs Colorado Rapids

Donadel entre en 2e mi-temps

Toia absent (Blessure)

Cabrera absent (Blessure)

Camara absent (Blessure)

7 mai vs Columbus Crew

Toia absent (Blessure)

Camara absent (Blessure)

14 mai vs Union de Philadelphie

Toia absent (Blessure)

Camara absent (Blessure)

21 mai vs Orlando City SC

Drogba absent (Synthétique)

Toia absent (Blessure)

28 mai vs Los Angeles Galaxy

Donadel quitte sur blessure en 1ère mi-temps

Ciman absent (Euro)

Cabrera absent (blessure)

Toia absent (Blessure)

Oyongo absent (Cameroun)

18 juin vs Columbus Crew

Donadel absent (Blessure)

Toia absent (Blessure)

Ciman absent (Euro)

Piatti absent (Blessure)

25 juin vs Sporting Kansas City

Donadel absent (Blessure)

Toia absent (Blessure)

Ciman absent (Euro)

2 juillet vs New England Revolution

Donadel absent (Blessure)

Toia absent (Blessure)

Ciman absent (Euro)

Drogba absent (Blessure)

9 juillet vs Real Salt Lake

Donadel absent (Blessure)

Toia entre en 2e mi-temps

Drogba absent (Blessure)

13 juillet vs Portland Timbers

Ciman quitte sur blessure

Donadel absent (Blessure)

Drogba absent (Blessure)

17 juillet vs NYCFC

Piatti absent (Suspension)

Ciman absent (Blessure)

Donadel absent (Blessure)

Il est facile donc de voir que mis à part le match contre Toronto (qui ironiquement a été un désastre), Mauro Biello n’a jamais pu compter sur un XI complet, du moins sans grand absent. De ne pas avoir un Camara et un Toia dans un même match peut ne pas paraître trop pire, mais reste que Biello était alors « forcé » de faire jouer Tissot, qui a été très moyen surtout défensivement.

Cela montre sûrement aussi que l’impact manque de solution de rechange à certaines positions! Après Donadel au milieu, ce n’est pas facile et de n’avoir que 3 défenseurs centraux de calibre MLS, c’est bien mince. Bref, vous voyez le portrait. Laissons Mauro avoir un XI à son goût avant de juger son travail d’ici la fin de saison et surtout, attendons de voir si l’organisation lui fournira de l’aide au milieu de terrain!


Cet article a été rédigé par Borat Simoneau

Suivez-le sur Facebook : Petite page pour partager mes pensées et analyses du soccer, du hockey, de la musique et du cinema ! #IMFC #Habs : https://www.facebook.com/Borat-Simoneau/

Site web: http://nhlsimulation.com

Laisse nous ton commentaire

commentaires