Home LIFE Soeur : Femme Noire de Shaka Ndugu

Soeur : Femme Noire de Shaka Ndugu

Femme Noire

“Soeur : Femme Noire” de Shaka Ndugu

Ajuma Nasenyana

Hotep, ce morceau est dédié aux soeurs
Femmes noires, amour, loyauté, respect, confiance et honneur
Jusqu’à la mort donc jusqu’à la morgue

Habari gani dada, asante sana
Tu as la force en toi et plus de chaleur qu’un sauna
Après la douleur, le sourire de l’originelle Madonna rayonna
Car l’heure de la naissance sonna
Les médias t’ont hypnotisé
T’ont fait croire que la norme était d’avoir les cheveux défrisés
Mais ça ne l’est que pour les leucodermes
Ce qui en d’autres termes, regroupe tous les groupes de non mélanodermes
Regarde leurs modèles, maigres pâles et plates
Quand je les vois, aucun émoi, bas les pattes
Durant l’esclavage tu savais t’occuper de ces pourritures
Tu mettais du poison dans leur nourriture
Tu sais tenir tête même face à la police
Quel plaisir de poser mes lèvres sur ta peau lisse
Nette, brillante, sans Eczéma ni acné
Excellente, même pour les rides l’arrivée est lente
Élégante pas le visage plein de maquillage
Pour masquer l’âge, tu es ma sage
Ton affection me soulage comme un massage
C’est toi qui nous donne les premiers apprentissages
Mon éloge persiste
Je suis née dans une ville nommée après toi, Per-Isis
A cette information, j’ajouterai que le nom Aset
Est une appellation plus correcte
Accro de ton Afro
Pas de maladresse je m’adresse aussi aux princesses à tresses
Ne te laisse pas berner pas l’intox
Il n’y a rien de sale à porter des dread locs
La compilation de récits nommé bible
Qui au passage est très loin d’être crédible
Met en cause la femme pour la chute de l’homme
Et donne une explication bidon pour les menstruations
Mais pourtant la règle est claire
Pas d’ovulation, pas de règles, donc forcément pas de population
A croire qu’ils veulent te rendre folle
Au Soudan, au Congo, au Moyen Orient ils te violent
Ces lâches je me dois de les clasher
Qu’ils sachent qu’ils méritent de finir en steak haché
Les vrais sont peu nombreux et les faux je les casse trop
Pour toi je serai fidèle comme Castro
En veillant à la façon dont on se comporte
Nous pourrons faire en sorte que l’on s’en sorte
Certains t’ont appelée reine mais ils faisaient semblant
Car ils sont influencés par l’argent, la télé et l’homme blanc
Ignore les poisons pour l’éclaircissement
Ceux qui prétendent des bénéfices à ces exercices mentent
Acte d’aliénation persistant
Endommager sa mélanine est inconsistant
Pour le naturel, sois une militante
Résistante à tout ce que les égarées tentent
Sois méfiante, envers celles qui sont déviantes
La blancheur les hante pour ça elles mangeraient de l’amiante
L’autre camp a camouflé un sentiment de médiocrité
Et par l’histoire t’a donné un complexe d’infériorité
Mais elles t’imitent sans cesse, c’est pourquoi elles se font gonfler les fesses
Tu leur donnes la fièvre, c’est pourquoi elles se font gonfler les lèvres
Et elles envient ton niveau, c’est pourquoi elles se font bronzer la peau
Malgré que les rayons UV leur donnent le cancer de la peau
Donc elles sont prêtes à mourir pour atteindre ta haute stature
On comprend pourquoi elles ont besoin de vêtements de haute couture
La vérité blesse, donc ces vers sont un coup dur
Sévère qui n’est rien comparé à ce que tu endures

Recherches Google les plus fréquentes pour trouver cet article :

femme noire,Photo femme noire,photos femme noire,