L’Impact de Montréal en demi-finale de l’Est : Nacho Libre

L’Impact de Montréal se qualifie pour la demi-finale de la Conférence de l’Est pour affronter le Crew de Columbus, dès ce dimanche à 19 h au Stade Saputo. Après avoir fessé le Toronto FC 3-0, hier soir, le Bleu-Blanc-Noir a moins de 3 jours pour préparer l’arrivée d’Higuain, Kamara, Finlay et co.

Nacho Libre

Ignacio Piatti est un des meilleurs milieux offensifs en MLS. Ceci n’est ni un débat ou un questionnement: C’est un fait. Sa capacité de faire la différence en situation de 1 contre 1 , avec des qualités athlétiques ,trop souvent sous-estimés  par ses adversaires, est belle à voir.

Son sens du dribble est à la fois frustrant lorsqu’il faut faire la passe, mais important pour aller… droit au but (un petit clin d’œil à Didier). Sa performance contre le Toronto FC continue de cimenter la légende Nacho, champion de la Copa Libertadores 2014, avec San Lorenzo, qui a su porter le Bleu-Blanc-Noir lors de matchs décisifs en Ligue des Champions CONCACAF.

Piatti n’est pas seul et fait partie d’un collectif moyen rempli d’individualités avec un potentiel énorme. Drogba a aidé à redébloquer ce potentiel et Mauro Biello a eu son mot à dire pour gérer le mental d’un groupe épuisé par Frank Klopas.

En cadeau, à partir de 4:36 , j’en ai déjà parlé sur Soccer Punch.

Triangle des Bermudes

C’est le retour du Triangle des Bermudes (Bernier, Reo-Coker, Donadel) qui , étonnamment, n’était pas apparu lors du premier affrontement contre les Reds de Toronto pour le dernier match de la saison MLS. Biello confirme avoir pensé à ajouter Bernier dans son XI partant pour le match de barrage, dès le sifflet final dimanche dernier, pour contrer un milieu de terrain torontois qui a fait la misère à l’Impact durant ce match.

Et la tactique a marché parfaitement. En asphyxiant Bradley, Osorio et Cheyrou avec un pressing soutenu, on a revu la meilleure version de chacun des 3 joueurs lors de ce match couperet.

C’était Marco Donadel de la Fiorentina, qui assit sur son fauteuil devant la défense a su gérer sa zone tout en relançant le ballon rapidement. On est loin du #Jaunadel qui n’était pas capable de suivre.

C’était le Nigel Reo-Coker de West-Ham et Fullham. On a revu le milieu de terrain box-to-box qui s’est refait une carrière depuis le congédiement de Klopas. Physiquement intense pendant plus de 60 minutes, il a su apporter le surnombre sur le côté tout en étant conscient de son rôle défensif.

Quoi de mieux que de voir Patrice Bernier revenir en grande forme avec une de ses meilleures performances sous le maillot Bleu-Blanc-Noir ? Comme dit le dicton, chassez le naturel, il revient au ballon. Un jeune Bernier, sous les couleurs de Tromso, aurait donné un signe d’approbation à ce Bernier, le vétéran, s’il regardait la cassette du match.

La défense et Evan Bush mérite aussi le crédit avec une grande performance démontrant une discipline tactique hors-pair durant ce match. On garde un oeil sur le “total package” alors que la défense va affronter le Crew, une équipe avec une plus grande assiduité tactique que le Toronto FC.

L’Impact est quand même dans l’obligation de réaliser un gros résultat dès le match aller au Stade Saputo pour se donner toutes les chances de se qualifier pour la finale de l’Est.

Laisse nous ton commentaire

commentaires

Comments are closed.