Liverpoool Photo Tactique

Condamné à être moyenne et se contenter de peu avec Brendan Rodgers, Liverpool a depuis repris sa place parmi les grands noms du football et ses exploits en Ligue des Champions en sont la preuve. Grâce à sa vision inédite du football offensif et des méthodes innovantes, leur coach Jürgen Klopp s’est lui aussi imposé dans le cercle fermé des meilleurs tacticiens. Enquête.

Klopp fait jouer son club en 4-3-3/4-1-4-1. Voici l’effectif habituel (à ceci près que le latéral droit Alexander-Arnold est plus utilisé que Gomez et qu’Henderson est préféré à Wijnaldum) :

onze liverpool
Crédit: @thisisanfield

Dominer par le pressing, l’atout majeur des Reds :

Comme l’indique le titre, c’est par son pressing que se distingue essentiellement l’équipe du coach allemand. D’abord, pour exercer un certain contrôle sur l’adversaire, Jürgen mise sur un pressing haut, intense et méthodique de son équipe afin d’empêcher la relance adverse. Observons l’animation de ce pressing.

Pour le pressing haut, on a :

– la triplette Mané-Firmino-Salah chargés de contenir 5 joueurs adverses

– les trois milieux centraux qui pressent en 1vs1 leur adversaire tout en étant à l’affût en cas de décrochage adverse (vers le relanceur) qui doit être suivi par un des milieux

– le back-four qui reste positionné derrière.

Démonstration concrète avec le pressing des Scousers face à Tottenham où les fondamentaux du pressing haut de Klopp sont respectés :

pressing liverpool
Crédit : The Coaches’ Voice

Lorsque l’adversaire choisit tout de même de ressortir le ballon proprement, la réponse de la Merseyside est immédiate. Le ballon ne pouvant pas être joué dans l’axe, le rival exploite les côtés et c’est là qu’intervient l’équipe de Klopp. Un surnombre sur la largeur caractérisé par une forte densité et un pressing étouffant tout en verrouillant l’axe : l’adversaire se retrouve alors condamné à perdre la balle.

schema surnombre ldc
Schéma de ce surnombre, avec un exemple face aux Citizens en Ligue des Champions

Le pressing de Liverpool ne se limite pas au bloc haut : c’est surtout avec le counterpressing que les anglais dominent. Mais qu’est-ce que le counterpressing ? C’est un concept de pressing à la perte pour récupérer le ballon. Pour Klopp, il est très bénéfique.

Les Reds ont pour objectif de récupérer le ballon alors même que le bloc de leur équipe est haut (car en pleine phase offensive). Comment ? Eh bien, avec trois étapes simples :

– agressivité sur le porteur

– réduction de l’espace pour ce dernier

– récupération rapide

counterpressing Klopp BVB
Exemple de counterpressing style Klopp avec le BVB / Crédit: Spielverlagerung

L’objectif de ce counterpressing est clair : trouver et exploiter des espaces dans le bloc adverse encore désorganisé afin de rapidement initier une action verticale (avec une passe en profondeur, ou dribble etc). Comme nous le verrons d’ailleurs plus tard, la verticalité est constamment recherchée par Jürgen Klopp lorsque ses hommes font circuler le ballon.

Mais ce pressing a aussi ses limites. La défense est et demeure le talon d’Achille des Scousers. En effet, le bloc haut en 4-3-3 déployé par Klopp est très vulnérable : avec les attaquants et milieux positionnés trop hauts sur le terrain, la ligne défensive est la seule à protéger l’équipe sur transitions rapides.

Cette même ligne est très basse et ne réagit que lorsque le ballon est joué derrière les milieux. Sauf que leur réaction est très mauvaise puisque les défenseurs sont attirés par le ballon sans se soucier de se faire couvrir ou de couvrir les espaces derrière eux. Résultat : des espaces abondants derrière le dos de la défense pour l’adversaire et un bloc défensif très désorganisé.

Un tel engagement dans le pressing et un bloc aussi haut nécessite une défense solide et constamment à l’affût. Il faut dire que ça n’a pas été le cas pour toute la saison des Scousers, avec notamment Dejan Lovren qui a multiplié les mauvaises performances et plombé son équipe. Depuis l’arrivée de Van Djik, cette fragilité défensive disparaît peu à peu mais le constat est le même : sans une bonne défense, le style de jeu de Klopp n’est pas applicable au risque de surexposer la défense. Exemple avec Lovren qui sur une interception aérienne ratée a ouvert un boulevard aux Spurs :

Les erreurs individuelles ne sont pas les seuls effets de la défense fragile. Liverpool a aussi encaissé plusieurs buts sur une mauvaise gestion de la profondeur (en tentant un piège du hors-jeu défaillant) ou encore sur les coups de pieds arrêtés où le marquage individuel ou zonal n’aura pas été assez efficace. Des éléments qui, une fois réunis, nous font comprendre pourquoi les Reds ont déboursé 84M d’euros pour le défenseur central Virgil Van Djik.

Quand ce n’est pas par le counterpressing que procède les Scousers, ces derniers se posent dans un bloc bas en 4-4-2 à plat orienté ballon avec soit Mané soit Salah qui descend pour intégrer la ligne de milieu.

phase de possesion liverpool
Exemple de phase de possession avec Henderson comme sentinelle / Crédit : The Coaches’ Voice

Attention toutefois aux hommes de Klopp qui ont parfois tendance à reculer rapidement en bloc bas : des équipes comme Man Utd ont utilisé cette habitude pour balancer long et jouer sur les duels aériens. De cette manière, la défense de Liverpool se retrouve rapidement désorganisée et leur pressing devient obsolète.

Une philosophie de jeu offensif qui vénère la verticalité

Mis à part sa superbe utilisation du pressing pour prendre le dessus sur l’adversaire, Klopp mise aussi sur son attaque pour dominer. Analyse de celle de son équipe actuelle qui enchaîne les buts.

En attaque, la verticalité est le maître-mot. Les projections vers l’avant rapides et tranchantes sont partie intégrante de l’animation offensive des Reds. Le but de Klopp avec ces derniers est de donner des ballons en profondeur et derrière le dos de la défense à Salah et Mané le plus rapidement possible après la transition offensive. Ou du moins trouver ces deux joueurs dans les meilleures conditions possibles. Firmino est aussi recherché par les joueurs, mais c’est celui qui décroche pour recevoir le ballon et de le “bonifier” (le servir dans les meilleures conditions possibles) pour Mané ou Salah. Des attaques rapides et efficaces, donc, qui se font par le biais d’un trio offensif excellent :

Liverpool ne se limite pas aux contre-attaques pour mener ses offensives : l’équipe anglaise est aussi capable de jouer la possession. On a alors les latéraux positionnés sur la largeur et les ailiers qui prennent un rôle d’ailier intérieur en étant placés dans l’axe (Mané et Salah). Les milieux centraux sont quant à eux libres, tandis que le MDC (en général Jordan Henderson ou Emre Can) est chargé de combler les espaces laissés derrière.

phase de possession liverpool
Exemple de phase de possession avec Henderson comme sentinelle / Crédit: The Coaches’ Voice

Deux atouts majeurs en attaque sont à évoquer concernant cette équipe :

– la flexibilité de Klopp par rapport au bloc défensif adverse (dans la mise en place du jeu offensif et la création d’espaces dans le camp adverse)

– la parfaite utilisation de chaque joueur dans cette phase, avec des individualités aux rôles variés qui contribuent tous dans l’attaque en tant que collectif organisé

Conclusion

KloppRien à dire, les Reds font très bonne figure cette saison et reprennent définitivement leur rang d’équipe prestigieuse à l’échelle de l’Europe. Grâce au beau jeu et pressing de Klopp, une intensité offensive très productive et un bon recrutement avec des joueurs aux profils spécifiques/rôles variés très utiles au collectif, Liverpool est maintenant de retour sur la scène européenne après la désillusion Rodgers. Pour une durée permanente ? Seul le temps nous le dira. En attendant, tout sourit aux hommes de Klopp…


Cet article a été rédigé par El Táctico

Bio de l’auteur: Entraîneur en herbe et fan inconditionnel de l’OL. J’écris des articles de foot avec des analyses tactiques de matchs, équipes, joueurs, systèmes de jeu…

Son Twitter: @eltactico2018

Son site web: larevuedutacticien.wixsite.com



Tu supportes comme ça

✅ PATREON KAN FC : https://goo.gl/K25j1H

Tu magasines la

✅ TROP DE POUTINE : https://goo.gl/K25j1H

Tu écoutes ici

✅ SPREAKER : goo.gl/R9Q7Pw
✅ SOUNDCLOUD : goo.gl/kAsujX
✅ iTunes : goo.gl/e9MXcV

Tu t’abonnes ici

✅ FACEBOOK : https://goo.gl/E7fsZT
✅ TWITTER : https://goo.gl/KB41iB
✅ INSTAGRAM : https://goo.gl/enyDsx