5e édition du Concours International de la mode afro-caribéenne

Maguy Durcé lauréate au concours international de la mode afro-caribéenne 2013

La styliste de mode Maguy Durcé gagne le 1er Prix de la 5e édition du Concours International de la Mode Afro Caribéenne 2013, organisée à Paris du 29 octobre au 3 novembre 2013.

L’ex-ministre du Commerce et l’Industrie et fondatrice de la Fashion Week d’Haïti s’est rapidement retrouvée parmi les 3 finalistes avant de remporter le concours.

Des dizaines de designers des deux sexes avaient pris part à cet événement culturel. Ils étaient venus de la Martinique (berceau d’AFRO.K), la Guadeloupe, la France, la Belgique, Le Cameroun, Haïti, la Tunisie, le Sénégal, le Canada, la République Tchèque, la Chine et le Togo.

Des 301 participants, le jury avait retenu 35 demandes d’inscription. Deux votes du public avaient été mis en place sur les réseaux sociaux et 15 créateurs candidats/avaient été retenus pour continuer l’aventure.

Différentes épreuves classiques caractérisent le concours AFRO.K :
1. Fiche de présentation du candidat (fiche technique, photos) -3points-
2. La popularité du candidat (votes réseaux sociaux) -5points-
3. La vidéo (se mettre en scène ou l’art de vendre son pays ou son travail) -2points-
4. Thème imposé « LE VENT » créer une tenue avec des matériaux de récupération dans l’environnement du créateur) -4points-
5. L’esthétique (coiffure, maquillage) -1point-
6. La compréhension du ou des thèmes (test de rapidité et de réactivité sur une épreuve technique) -2points-
7. Le stylisme (évaluation permanente sur toutes les épreuves) -1point-
8. Le modélisme (évaluation de chaque produit fini) -1point-
9. Classement du jury (pré-sélection)

Les deuxième et troisième lauréats sont Saint Louis Augustin Frédérique, de Martinique/London et Markos Krystel, également de la Martinique.

Dans une entrevue récemment accordée à ‘OutreMer Le Mag’, Maguy Durcé a présenté son projet de Mode Haïti, un programme de développement de la filière de la mode qui comprend Haïti Fashion Week et la construction d’un atelier moderne “où designers et créateurs haïtiens pourront évoluer en tant que stylistes, modélistes, techniciens, dessinateurs, à tous les niveaux”.

Maguy Durcé songe aussi à ouvrir des magasins de mode haïtienne dans plusieurs pays, “une mercerie où on trouverait le matériau de base et des tissus fabriqués au pays”.

“Nous pensons particulièrement à la vente de franchises gérées soit par des haïtiens eux-mêmes ou un étranger aimant les produits haïtiens et qui souhaiteraient les mettre en exergue. J’évolue donc en tant que créatrice et gestionnaire dans le domaine de la mode.”

Depuis sa création en 2007, le concours AFRO.K en Martinique, lit-on sur le site internet de l’équipe, est devenu “le lieu de référence privilégié et incontournable, un concours toujours plus innovant, précurseur et fédérateur, où se distinguent des talents qui seront demain les éclaireurs de la planète mode”.

Sa mission est de mettre la couture à la portée de tous, de développer des formes de rencontres novatrices, promouvant le rapprochement des créateurs de mode et du public.

La Mode Afro Caribéenne est un concept d’accueil et d’échange ouvert non seulement pour les Antilles, mais pour tous les pays du monde. C’est également un espace de réflexion et de rencontre avec des créateurs interculturels.

Haïti sera le siège de la 6e édition du Grand prix de la Mode Afro Caribéenne 2014.

HA/Radio Métropole Haïti

Crédit photo : Outremer le mag

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here