Michelle Obama : “Le sang de l’Afrique coule dans mes veines”

Du 4 au 6 août, le président américain accueille à Washington le « US-Africa Leaders Summit » (Sommet Etats-Unis/Afrique). Jamais dans l’histoire américaine autant de chefs d’Etat et de gouvernement africains n’ont été reçu.

Les Etats-Unis ne veulent pas rater les formidables opportunités d’affaires pour les entrepreneurs américains dont les investissements actuels en Afrique représentent à peine 0,7 % du total des capitaux américains investis dans le monde. Le sommet de Washington servira à mettre tout cela en perspective et à fixer les priorités et cela en collaboration avec les leaders et les décideurs africains.
L’opération séduction américaine a déjà démarré puisque La First Lady américaine Michelle Obama a fièrement rappelé mercredi ses “racines africaines” devant les futurs leaders du continent.

Le programme Young African Leaders Initiative YALI a sélectionné 500 boursiers parmi des dizaines de milliers de candidats pour suivre une formation de 5 semaines dans les plus grandes universités américaines. En marge de leur expérience, Michelle Obama, la première dame des États-Unis, a prononcé un discours pour ces jeunes du continent.

“Le sang de l’Afrique coule dans mes veines”

“En tant que femme afro-américaine, cette conversation a un aspect très personnel. Le sang de l’Afrique coule dans mes veines et le futur [du continent] est très important pour moi”, a déclaré Michelle Obama devant une audience conquise. Elle a aussi rappelé l’importance de l’éducation des femmes sur le continent et a appelé aux changements des mentalités. Assez pour faire oublier les enjeux géopolitiques des États-Unis sur le continent ?

Laisse nous ton commentaire

commentaires