MLS – Drogba: « À la la fin de cette saison je serai libre »

MLS – Didier Drogba s’est livré dans un long entretien à paraître dimanche sur RTL. L’Ivoirien, qualifié pour les finales de Conférence en MLS, a notamment fait le point sur son avenir, alors que son contrat avec l’Impact Montréal est sur le point de s’achever. Il a aussi évoqué le cas de son compatriote Serge Aurier.

Didier Drogba n’est pas rassasié. C’est ce que l’attaquant ivoirien de 38 ans a affirmé dans un entretien à paraître dimanche sur RTL, à quelques jours du rendez-vous de l’Impact Montréal face au Toronto FC en finale de la Conférence Est de la MLS. “Mon contrat se termine avec Montréal, donc à la fin de cette saison je serai libre. Je pense continuer. Je ne sais pas, si on remporte la MLS, quelle sera ma réaction”, a dévoilé l’ancien joueur vedette de Marseille et Chelsea.

“J’ai envie de jouer, tout est ouvert, ce que je veux c’est prendre du plaisir, rien n’est clair mais je veux me donner les possibilités, si un jour on a besoin de moi, d’être disponible, peu importe le poste, donc ça passe par des cours, des examens, je vais essayer de passer tous mes diplômes et puis être disponible si jamais on a besoin de moi”, a-t-il dit. Et d’ajouter : “Mentalement je ne suis pas fatigué. Je peux rester 2 heures à l’entraînement à répéter mes gammes. Devant un ballon je suis encore comme un gamin”.


“Ce qui se passe dans le vestiaire, doit rester dans le vestiaire”

La qualification historique de Montréal pour la finale de la Conférence Est valide le choix de l’entraîneur Mauro Biello de faire de Drogba un joker de luxe, même si l’ancien international ivoirien a eu du mal à accepter ce nouveau statut. “Je suis la dernière des personnes à vouloir créer une polémique, surtout dans les moments que nous sommes en train de vivre, je préfère me taire et passer au-dessus de ça”, commente Drogba.

“Moi on m’a appris que, ce qui se passe dans le vestiaire, doit rester dans le vestiaire. Je marche la tête haute. J’ai commencé ma carrière de manière très humble et je veux la finir de manière très humble aussi. Et pas (sur) ce que l’on a dit de moi ces dernières semaines parce que ce n’est pas du tout ce que je suis ni ce que je représente”, a-t-il conclu.

“La dernière chose que je ferais, c’est d’être solidaire dans la bêtise”

Drogba a aussi abordé le cas de son compatriote Serge Aurier. Le latéral du PSG a plusieurs fois défrayé la chronique extra-sportive ces derniers mois. En février, il avait insulté son entraîneur du PSG d’alors, Laurent Blanc, et moqué certains de ses coéquipiers, sur l’application Periscope. Fin septembre, il a été condamné à deux mois de prison ferme après une altercation avec des policiers à Paris. “Serge Aurier, peut-être qu’il doit faire ces erreurs-là pour vraiment prendre conscience et réaliser ce qu’il représente aujourd’hui”, a dit Drogba.

“Moi, la dernière chose que je ferais, c’est d’être solidaire dans la bêtise, et quand il fait quelque chose de pas bien, je lui dis”, a-t-il ajouté. “C’est quelqu’un de bon, de fidèle et c’est quelqu’un qui a envie de réussir. Son problème a été extra-sportif, mais sur le terrain, il a toujours tout donné, mais quand tu sais qu’il y a des jeunes qui scandent ton nom et qui demandent des autographes, tu te dois de faire attention à tous tes faits et gestes. Moi, je le défends un peu parce qu’il m’est arrivé de péter les plombs, je ne pense pas être quelqu’un de mauvais ou quoi que ce soit”.


Et si on parlait foot ?

Prenez part au débat sur Twitter : @KanFootClub ou sur la page Facebook de la communauté du Kan Football Club. Contactez nous par courriel à kanfc@afrokanlife.com. Tous nos podcasts, chroniques et exclusivités sur le soccer montréalais sont disponibles sur Stitcher, Player FMGoogle Play Music, RZOiTunes et sur la page kanfootballclub.Merci à notre partenaire miseojeu.

Laisse nous ton commentaire

commentaires