Pourquoi il y a-t-il autant de Noirs à Paris ?

Découvrez le Paris noir

Le site Black Paris Walks permet de découvrir Paris à travers l’histoire des artistes et intellectuels Noirs de la Ville-Lumière. Trois balades sont proposées au fil des rues de Saint-Germain, Pigalle, la Goutte d’or ou encore Château Rouge.

« Pourquoi il y a-t-il autant de Noirs à Paris ? » la question peut choquer mais elle était pourtant récurrente. Au fil de ses visites dans la capitale française, Kevi Donat, guide martiniquais, a eu droit plusieurs fois à cette question et s’est lancé le défi d’y répondre. Pour cela il a créé le site blackpariswalks qui propose trois circuits pour découvrir un autre Paris. Celui de l’américaine Joséphine Baker qui débarqua en France en 1925 pour enflammer le Théâtre des Champs-Elysées ou les Folies Bergères. L’artiste déclare sa flamme à ville adoptive en 1931 dans sa chanson « J’ai deux amours ». Six ans plus tard, elle prend la nationalité française et jouera un rôle important dans la résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Autre artiste américain amoureux de Paris Miles Davis qui effectua son premier voyage à l’étranger en mai 1949 pour participer au Festival intenational de jazz à Paris, salle Pleyel. Véritable révélation, le musicien fréquente l’élite intellectuelle et artistique parisienne de l’époque.  Au côté de Jean-Paul Sartre, Boris Vian et Juliette Gréco, il a pour la première fois la sensation, comme il le dira dans son autobiographie « d’être traité comme un être humain ». Beaucoup de ses concitoyens fuyaient les Etats-Unis, victimes de la ségrégation.

Les trois parcours proposés par le site

  • La Rive Gauche et les Pionniers : Berceau de la Négritude et eldorado du Jazz, les grands noms du monde Noir s’y sont tous donné rendez-vous.
  • Pigalle et la Goutte d’Or : tantôt bastion ouvrier, terre d’immigration ou lieu d’encanaillement : la Goutte d’or est un lieu à découvrir pour mieux comprendre la ville. Espace en perpétuelle évolution et d’une rare diversité, c’est là que se prépare le Paris de demain.
  • Le Paris Noir : une visite qui combine le meilleur des deux circuits précédents. Des cafés chics de Saint-Germain à la gouaille de Barbès, il n’y a qu’un fleuve à franchir !

>> Voir le sujet de Kelly Pujar et Frédérique Bobin

 

 

Laisse nous ton commentaire

commentaires