Omar Sy: L’acteur pose en couverture de Vanity Fair

A l’affiche du film « X-Men : Days of Future Past » et bientôt au casting de Jurassic Park 5, Omar Sy fait ses premiers pas dans l’univers hollywoodien. Salué par la critique grâce à sa prestation dans « Intouchables », l’acteur part aujourd’hui à la conquête d’Hollywood. Le magazine Vanity Fair lui consacre même sa une. Retour sur la carrière de cet acteur, pas banal.

omar sy

Tout semble réussir à Omar Sy, et il nous le rend bien. Plus beau que jamais depuis son intronisation hollywoodienne, l’acteur se prête au jeu de la pose virile et chic en une du magazine Vanity Fair de juin. Sourire XXL, regard rieur, Omar Sy opte pour un combo chemisette blanche, cravate tricot violine et pantalon bleu explosif. Un camaïeu de couleurs audacieux, sur un fond vieux rose éclatant. Bras croisés sur ses genoux pliés, il tient ses lunettes de soleil dans lesquelles se reflètent le décor de rêve: du rêve made in Hollywood. Mais pas question pour lui de prendre la grosse tête, l’alliance qui brille à son annulaire gauche est là pour nous rappeler qu’Omar est avant tout un père de famille posé.

En juin 2012, fort du succès d’Intouchables, le complice de Fred Testot traverse avec femme et enfants l’Atlantique pour tenter sa chance au pays de l’Oncle Sam. Depuis, il fait frémir la cité des anges et ses réalisateurs. Véritable coqueluche du 7e art, le phénomène Sy ne cesse de fédérer comme en témoigne sa performance dans le dernier volet d’X-Men: Days of future past. Une expérience réjouissante pour l’acteur: «Il y a des moments où je me comportais un peu comme un fan sur le tournage!», s’est-il enthousiasmé. Il faut dire que jouer dans un blockbuster de l’acabit d’X-Men et donner la réplique à Halle Berry relève franchement du rêve américain.

Bien connu pour son rire tonitruant, particulièrement contagieux, Omar Sy a de belles raisons de sourire: il joue actuellement dans le film Jurassic World – produit par Steven Spielberg, rien que ça – et peaufine son anglais pour conquérir définitivement les studios américains.

Rendez-vous le 28 mai en kiosque pour découvrir le numéro de juin de Vanity Fair avec Omar Sy.

Laisse nous ton commentaire

commentaires