Comment pallier à l’absence d’Ambroise Oyongo

Mauro Biello va devoir se priver des services de son latéral gauche camerounais pour le reste de la saison

Ambroise Oyongo est un élément important de l’effectif de l’Impact de Montréal. Le champion d’Afrique se blesse malheureusement avec la sélection du Cameroun lors d’un match contre le Maroc.

Pour le moment, on parle d’une absence de 7 mois même si on attend encore la durée officielle de la convalescence. Mais une chose est certaine, Biello doit trouver des solutions et jouer dorénavant sans un des meilleurs latéraux de la MLS.

Solutions à l’interne

L’héritier du poste d’Oyongo est clairement Daniel Lovitz. Le joueur américain, qui avait gagné son poste avec l’Impact en présaison, représente pour le club une police d’assurance. En plus de donner de la profondeur au poste de latéral gauche, Lovitz a un profil assez intéressant comme milieu de terrain aussi.

Il a prouvé sa valeur lors de la double confrontation en Championnat Canadien contre les Whitecaps de Vancouver.

Avant la blessure d’Oyongo, Biello s’alignait à faire jouer Lovitz comme le latéral gauche titulaire sachant que son compère camerounais allait s’absentait durant l’été pour la Coupe des Confédérations en Russie.

On s’est quand même posé la question au dernier épisode du KAN F.C. si l’Impact ne regardait pas déjà ailleurs pour un autre latéral gauche : Aron Mkungilwa ou une solution ailleurs en MLS?

À écouter

Il est intéressant de noter que Lovitz semble être plus compatible à un poste hybride d’ailier gauche/latéral. Et c’est ce qu’on a vu en partie durant le match nul 1-1 contre le Sporting Kansas City.

Une solution interne hybride, pour compenser l’absence d’Oyongo et aider Lovitz dans son jeu, serait de continuer avec une défense à 3/5 devant Evan Bush. Avec 3 défenseurs centraux qui vont couvrir l’axe du terrain , tout en se permettant d’être agressifs au marquage, l’Impact peut se permettre d’élargir sa couverture défensive avec une défense à 5.

On peut se battre à armes égales contre des équipes qui aiment autant jouer dans l’axe, dans les petits espaces et sur les côtés.

En termes de transitions, de contre-attaque et en construction, avoir 2 ailiers/latéraux va permettre à Montréal de jouer sur la largeur et d’étirer son adversaire.

Cette première expérience est loin d’être une politique officielle du staff technique. Mais même avec Oyongo, l’Impact aurait pu envisager de jouer de cette façon. Avec son absence prolongée, est-ce que ceci va forcer la main à Biello?

Un autre Oyongo?

C’est la solution la plus directe pour ajouter de la profondeur compétition  et des options sur le coté gauche. Si l’Impact avait des ambitions d’aller chercher un attaquant de pointe (oui oui c’est un breaking news qui date du mois de Mars), est-ce que l’absence d’Oyongo va changer les plans du club de façon drastique?

L'inspecteur Nilton Jorge est sur une autre piste ➡ L'Impact serait intéressé à l'attaquant/ailier de San Lorenzo, Ezequiel Cerutti (25 ans). Offre de 5M$ pour le transfert. www.kanfootballclub.com

Posted by Kan Football Club on Monday, June 12, 2017

 

Aller chercher un joueur nord-américain serait l’option la plus simple, évitant au club d’utiliser une place de joueur internationale. Quoique si le Bleu-Blanc-Noir va chercher la version 2017 de Gianluca Zambrotta, on va se débrouiller pour lui faire de la place.

Et si on parlait foot ?

Prenez part au débat sur Twitter : @KanFootClub ou sur la page Facebook de la communauté du Kan Football Club. Contactez nous par courriel à kanfc@afrokanlife.com. Tous nos podcasts, chroniques et exclusivités sur le soccer montréalais sont disponibles sur Stitcher, Player FMGoogle Play Music, RZOiTunes et sur la page kanfootballclub. Merci à notre partenaire miseojeu.

Laisse nous ton commentaire

commentaires