Philippe Eullaffroy : Bilan de la saison FC Montreal

Le coach du FC Montréal, Philippe Eullaffroy, présente son bilan de la saison FC Montreal pour la saison inaugurale du nouveau club en USL.

Le FC Montréal est composé en majorité de joueurs provenant du cru des U-23 de l’académie de l’Impact de Montréal. On y ajoute de jeunes « prodiges » parmi les U-18 et de jeunes joueurs avec des contrats MLS assignés pour l’année en USL. Durant la saison, quelques pros MLS, en manque de temps de jeu ou revenant de blessures, renforcent l’effectif au FC Montréal le temps d’un match. Le bilan de la saison FC Montreal a été dressé sans langue-de-bois par Philippe Eullaffroy.

La USL s’est recréée avec de nouvelles franchises et pour la première fois a intégré des équipes U23 des académies MLS. Un buzz autour d’une ligue « jeune » sous ce nouveau format sera propice pour le développement du soccer en Amérique du Nord.

Comme un match de football, la première saison du FC Montréal en USL a connu 2 mi-temps avec des hauts et des bas, terminant avec un bilan mitigé, bien qu’intéressant.

Fiche : 8V-6N-14D
Classement : 10e/12 dans la conférence de « Est

Une “première mi-temps” poussive

Eullaffroy a été le premier à prévenir les joueurs que le défi physique serait énorme en USL. Jouer contre des jeunes de leurs propres catégories est une chose, affronter des joueurs pros et expérimentés USL en est une autre. D’autant que certains adversaires possèdent de l’expérience NASL et MLS. Mais au-delà du physique, le jeu collectif du FC Montréal a parfois pêché et c’est normal.

Même si beaucoup de ses joueurs se connaissent déjà, essayer de créer un collectif n’est pas chose facile. Un défi pour les joueurs autant que pour le staff qui lui essaie d’appliquer les principes de jeu de l’Académie dans un contexte de soccer professionnel : double défi.

Défensivement, le FC Montréal tenait le coup en 1ere moitié de saison, mais une sécheresse offensive a beaucoup nui au club. Ce n’est pourtant pas le talent qui manque.

Une “deuxième mi-temps” en crescendo

Avec du travail, de l’assiduité dans les entraînements et des buts, le FC Montréal grimpe au classement de l’Est tout en remplissant son capital-confiance. Mené par le meilleur buteur de l’équipe (9 buts), Alessandro Riggi, le club retrouve du panache et impose de plus en plus son jeu.

Mais le retard accumulé, en début de saison, fait trop mal et malgré tout, le FC Montréal ne participera pas aux séries USL.

L’impératif de gagner est primordial dès qu’on plonge dans le monde professionnel. Mais le développement de jeunes joueurs est un objectif encore plus noble surtout dans la perspective de développer les futurs titulaires et vedettes de l’Impact de Montréal.


Et si on parlait foot ?

Prenez part au débat sur Twitter : @KanFootClub ou sur la page Facebook de la communauté du Kan Football Club. Contactez nous par courriel à kanfc@afrokanlife.com.

Tous nos podcasts, chroniques et exclusivités sur le soccer montréalais sont disponibles sur Stitcher, Player FMGoogle Play Music, RZOiTunes et sur la page kanfootballclub. Merci à notre partenaire miseojeu.

Laisse nous ton commentaire

commentaires