8 conseils pour réussir votre prochain partenariat d’affaires

Trouver un partenaire d’affaires peut sembler difficile, mais trouver le bon tempo avec cet associé est encore plus compliqué.

partenariat d'affaires
partenariat d’affaires

Même si certains réussissent à travailler avec le même partenaire d’affaires pendant des années, tous s’accordent à dire que l’alchimie a mis du temps à se mettre en place.

La plupart du temps, deux partenaires d’affaires font beaucoup d’efforts pour s’entendre et trouver un moyen de collaborer, mais finissent par échouer et se séparent. Cela n’est pas une question d’efforts, d’argent ou d’intelligence… la raison principale est la peur, la peur de ces choses-là :

Raison #1 : Confrontation

Les gens ont peur de se confronter. Souvent, une association qui fonctionne est une association où les deux partenaires se disent les choses. Si l’un d’entre eux va dans la mauvaise direction, l’autre le lui fait remarquer.

En affaires, il ne s’agit pas de faire plaisir aux uns et aux autres, on dit ce que l’on pense. Pourquoi ? Parce-qu’on recherche le succès et ce qui est bon à faire pour la suite des affaires. Si quelqu’un empêche le bon fonctionnement des choses ou ne les fait pas correctement, il faut clairement le pointer du doigt.

Lorsque l’on a peur de dire ce que l’on pense à son associé, on ne peut pas faire fonctionner cette association.

Raison #2 : Communication

Sans la communication rien ne se fait. Il faut non seulement communiquer régulièrement, mais aussi ne pas hésiter à se répéter.

Se parler régulièrement, trouver ce qui ne se fait pas correctement dans l’entreprise, et trouver le moyen de mieux faire ensemble.

L’expérience prouve qu’une communication intense aide à maintenir les partenaires motivés. Des idées émergent, une certaine excitation prend forme, et on prend plaisir à travailler.

Raison #3 : Rôles

Deux associés ne devraient pas faire exactement le même travail dans l’entreprise, surtout si celle-ci vient de démarrer. L’argent manque pour d’autres employés dans la plupart des cas, donc il est plus juste que chacun s’occupe à différentes tâches.

Autrement dit, il faut diviser pour mieux réussir par exemple on peut avoir une personne gérant la production et l’autre les finances, puis voir ensemble la partie marketing et la stratégie d’ensemble.

Bien définir les rôles permet une meilleure efficacité, ainsi personne ne marche sur les plates-bandes de l’autre.

Raison #4 : Temps

On peut s’attendre à une parfaite association en quelques semaines, quelques mois ou même une année. Cela va prendre au moins quelques années avant de parfaitement comprendre comment chacun travaille, et évolue dans ses tâches.

Il faut savoir aussi que les choses peuvent changer avec le temps. Les rôles peuvent changer, voire s’inverser.

Le temps permet aussi de régler certains problèmes. Quand l’argent rentre, les choses se passent en général pas trop mal, mais quand l’argent ne rentre plus, souvent des problèmes se développent. Avec le temps on apprend à régler ce genre de problèmes et à créer une bonne association.

Raison #5 : Buts dans la vie

Même si des objectifs de vie personnels ne devraient pas affecter une association, il s’avère que si l’un a pour objectif de faire le strict minimum, car son job ne constitue pas sa préoccupation majeure dans la vie, tandis que l’autre travaille 7 jours sur 7 et ne pense qu’à son travail, les choses vont tôt ou tard mal tourner.

L’un des deux va commencer à sentir que tout le monde ne s’implique pas autant que possible et des tensions vont apparaître.

Si chacun a la même approche de travail alors chacun aura la paix. Avant de s’associer avec quelqu’un il faut être sûr que chacun a les mêmes buts dans la vie, surtout s’il s’agit du travail.

Raison #6 : Amitié

Tout le monde n’est pas d’accord sur ce point, mais deux associés ne devraient pas être meilleurs amis. Chacun doit avoir du temps seul et avoir son propre cercle. Si on se retrouve avec son associé chaque jour pendant plusieurs temps, un jour viendra ou on ne pourra plus le supporter.

Chacun doit avoir son cercle, car cela donne de l’espace. De plus, cela aura un effet sur les affaires, car chacun va apprendre des choses différentes de son entourage et pourra ensuite les partager.

Par la suite, ces connaissances diverses pourront être mises en commun et feront grandir l’entreprise.

Raison #7 : Exécution

Certains partenaires aiment se parler et planifier les grandes directions de l’entreprise tous les jours. Une chose est sûre il ne doit pas y avoir de manque dans l’exécution. Si personne ne peut achever une tâche, alors les choses ne vont pas durer bien longtemps.

Il faut concentrer son temps et son énergie à l’exécution des choses parce qu’il est important de sentir que les choses avancent. Si tel n’est pas le cas, chacun commencera à pointer l’autre du doigt.

Raison #8 : Émotions

Les émotions ont tendance à prendre le contrôle sur nous. Quand on se sent critiqué ou exposé, il est naturel de se défendre et de riposter.

Il ne faut pas raisonner avec ses émotions avec un associé, mais avec logique. Quand quelque chose n’est pas bien fait, il faut prendre du recul, et agir comme une personne extérieure au problème, réfléchir a une approche logique et trouver une solution au problème, finalement chacun agira avec pour seule préoccupation le bien-être de l’entreprise ainsi il n’est d’aucune utilité de prendre les choses personnellement. Les émotions ne permettent pas d’atteindre ses objectifs, mais de les perdre de vue.

Conclusion

J’espère que chaque lecteur trouvera un jour le meilleur associé possible. Bien sûr tout ne sera pas parfait au démarrage, mais en laissant du temps aux choses pour se mettre en place et en appliquant les conseils mentionnés, une association heureuse peut se construire.

Selon vous pour quelles raisons les associations prennent-elles fin ?

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here