PSG – Nice : Les notes des parisiens

Très belle victoire des parisiens. Une victoire remportée de façon collective et ça fait du bien de voir une équipe soudée après la déroute subie à Evian. Les notes rendent compte de cette homogénéité du groupe parisien hier soir. Le titre se rapproche de plus en plus.

parisiens
psg nice menez

Sirigu : 6
Match assez tranquille pour le portier parisien. Même s’il a pu être mis en difficulté sur les coups de pied arrêtés niçois, sa défense l’a bien protégé.

Van Der Wiel : 6
Surement le match le plus abouti pour le latéral Néerlandais. Assez propre offensivement et alerte défensivement, il a bien géré Bruins côté niçois.

Th Silva : 7
Cvitanich n’a pas existé dans ce match. Gros de notre capitaine qui a marqué “le but de l’année qui ne comptera pas.”

Sakho : 6,5
En une soirée il a prouvé et a assuré qu’il peut être un titulaire tous les jours au PSG.

Maxwell : 6,5
On a retrouvé un Maxwell offensif, auteur d’un magnifique contrôle porte manteau à la 8e minute qui a failli terminer en action de but pour Ménez. Match très correct.

Verrati : 6,5
Le petit milieu italien commence à prendre ses marques. Il a énormément récupéré de ballons devant la défense et en plus il devient de plus en plus efficace dans son jeu. Ça sent bon l’année prochaine (Verrati-Matuidi).

Matuidi : 6,5
Toujours les mêmes analyses le concernant : infatigable au milieu, il n’a pas cessé de harceler le milieu de terrain niçois, et il devient de plus en plus propre dans sa relance.

Menez : 6
Bien en jambe deux occasions coup sur coup dans les dix premières minutes. Puis buteur, sur une offrande de Pastore. Malheureusement, l’on ne retiendra que son attitude envers l’arbitre Chapron. Quid de son avenir au PSG ?

Pastore : 7
Encore un gros match de l’Argentin. Et pourtant il ne joue pas à son poste favori, mais il dézone intelligemment en se plaçant entre les lignes. Auteur d’un formidable geste technique pour éliminer Ospina et offrir le 1er but à Ménez. Le vrai Javier Pastore est-il définitivement né ?

Lavezzi : 6
Certes il court beaucoup, certes c’est un battant, mais il a tout de même parfois des choses qui énervent dans son jeu notamment quand il revient dans sa défense et s’amuse à faire tout le terrain en largeur avant de lâcher son ballon. Il gagnerait en lucidité à ne pas faire de kilomètres pour rien.

Ibrahimovic : 8
Voilà le Ibrahimovic que tout le monde attend. Combattif, décisif, et buteur il devait se faire pardonner de son non-match à Evian. Chose faite. Reste à savoir si le club parisien pourra le conserver dans son effectif.

Cet article a été rédigé par julien. Nous l’en remercions.

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here