PSG : Thiago Silva-David Luiz, une charnière qui vaut de l’or

L’éclatante qualification du PSG face à Chelsea en 1/8ème de finale de la Ligue des Champions à 10 contre 11 permet-elle au Paris St Germain de rêver de la victoire finale ? Quelques éléments pour y répondre.

Comme tout le monde le sait dans les matchs à élimination directe le tirage au sort est primordial que ce soit dans les coupes nationales ou pour la Ligue des Champions. Les deux dernières années, le PSG avait hérité d’un tirage très clément en 1/8ème de finale (Leverkusen et Porto). Avant d’avoir un gros morceau au tour suivant. Cette année la donne est différente, ils ont éliminé un favori dès les 1/8ème de finale. Alors si on se dit que le Réal Madrid, le FC Barcelone et le Bayern de Munich restent favoris (encore que le Réal fut bousculé par Shalke 04), un tirage favorable pourrait laisser entrevoir les demi-finales de la C1.

Que ce soit dit, hier l’équipe parisienne s’est qualifiée pour la 3e fois d’affilée pour les ¼ de finale ce n’est plus un hasard. Aujourd’hui, l’expérience d’un David Luiz renforce encore le fait que l’équipe de Paris est bâtie pour le titre. Tous les pionniers ont répondu présents (outre Ibra exclu au bout de 30 min) avec une mention pour Il Monstro (Thiago Silva) qui a retrouvé son niveau de jeu.

Le PSG encore en lice sur tous les tableaux

Tout comme le Bayern de Munich et la Juventus de Turin, le Paris Saint-Germain est encore qualifié sur tous les tableaux (finale Coupe de la ligue, demi-finale Coupe de France, 2e du championnat de Ligue 1) ce qui lui donne un calendrier bien chargé avec de grandes échéances juste avant d’entamer les ¼ de finale. Voyez plutôt :

Le dimanche 5 avril aura lieu le Classico au stade Vélodrome, tandis que la finale de la Coupe de la Ligue face à Bastia se jouera le 12 avril suivi du match aller des ¼ de finale le 14 avril. Impossible de faire des choix, le PSG doit tout jouer à fond, mais cela jouera-t-il sur le physique ou le mental des joueurs ? 

Tout comme l’équipe de France qui a connu le début d’une grande aventure lors du match retour des barrages de la coupe du monde 2014 face à l’Ukraine, cette qualification à Stamford Bridge aura soudé les joueurs prêts maintenant à soulever des montagnes. Tout le monde tire dans le même sens, la solidarité est retrouvée, le jeu également, tous les voyants sont au vert pour aller loin et lever le trophée. Réponse au printemps.

Laisse nous ton commentaire

commentaires