Projecteur sur Clarisse Albrecht, la mulata universal

Le nouveau clip de Clarisse Albrecht apporte du soleil dans notre hiver.

Clarisse Albrecht est née d’un père français et d’une mère camerounaise. Son enfance, elle l’a passée entre la Guinée-Bissau, le Mozambique et la France.

Après son baccalauréat en Lettres & Langues, elle étudie le Cinéma à La Sorbonne. C’est à cette époque que cette mélomane, membre d’une chorale de Gospel puis choriste dans un groupe de reprises Soul & Funk, décide de devenir interprète.

Clarisse_Albrecht_2    

Elle se plonge dans le répertoire des standards brésiliens : MPB, Bossa, Samba et s’imprègne de la culture brésilienne synthèse de ce qu’elle est, africaine et occidentale.

Son premier single “Você Me Dá” est gagnant du MOAMA 2011 comme Meilleure Chanson de la Diaspora africaine. Clarisse écrit, compose, en portugais et en anglais. Sa musique est l’expression de son identité “mulata universal”, métisse universelle.


Clarisse_Albrecht_3

Não Posso Parar, disponible depuis février dernier est un single Soul et Bossa Nova qui signe le retour de l’artiste franco-camerounaise. Le single propose même deux remix produits par Lugo Santiago Afrodiziac et Macrofunk. Une version plus groove l’autre plus deep.

Le style de Clarisse est empreint de nostalgie néanmoins il est chaleureux. Deep-house, musique du monde et de la bossa se mélange avec une voix suave et fragile.

“À travers ma musique, je suis prêt à partager un état d’esprit, une ambiance, une émotion …”

Découvrez en exclusivité le clip de Não Posso Parar réalisé par Ivan Herrera :


Pour aller plus loin :

Site : www.clarissealbrecht.com
Facebook : www.facebook.com/clarissealbrecht
Twitter : www.twitter.com/clarisseonline
Instagram : www.instagram.com/clarissealbrecht

Laisse nous ton commentaire

commentaires