Repêchage MLS : Les choix de première ronde de l’Impact de Montréal

Une revue des choix de première ronde de l’Impact de Montréal.

Le Repêchage MLS ou la loterie du soccer nord-américain. La version 2017 du MLS Super Draft se déroule à Los Angeles ou les dirigeants et entraîneurs de clubs MLS vont choisir leurs futurs vedettes et joueurs de banc parmi les meilleurs joueurs de la NCAA.

Avant de rêver à la perle rare, surtout que l’Impact repêche au 19e rang sur 22 en 2017, revivons ensemble les choix du Bleu-Blanc-Noir depuis 2012.

2012 – Andrew Wenger

andrew wenger

 

 

 

 

 

Le débat du repêchage 2012 était clair et net : Wenger ou Mattocks. Et c’est le jeune américain qui est devenu le premier choix de l’histoire de l’Impact de Montréal.

Physiquement apte et mature, mais techniquement approximatif, l’attaquant de pointe n’a jamais impressionné personne à Montréal.

Quand on savait qu’il a été parmi les meilleurs joueurs du circuit NCAA, une année en tant qu’attaquant et une autre en tant que défenseur, il fallait se poser un peu plus de questions. Il a été échangé à Philadelphie pour Jack McInerney, qui n’a pas fait long feu.

2013 – Blake Smith 

Blake Smith Montreal Impact

Une bonne patte gauche, mais le jeune latéral gauche n’a jamais pu s’imposer dans l’effectif de Marco Schallibaum. Il disparaît de la circulation et s’est trouvé une place au FC Miami d’Alessandro Nesta.

Il sera plus connu pour ses célébrations qu’autre chose.

2013 – Fernando Monge

Oui, il était un choix de première ronde. Va voir sur Wikipédia pour le reste.

2014 – Eric Miller

C’est le joueur qui avait clairement le plus de potentiel pour s’intégrer rapidement à un groupe pro. Un latéral droit simple, mais direct, sa vitesse n’était pas à négliger quoique ses centres n’étaient pas encore à point.

Il est échangé au Colorado, où il trouve sa place, en échange d’argent allocation. Cet échange a coïncidé avec l’arrivée de Harry Shipp en provenance de Chicago en retour d’argent d’allocation. Depuis, Shipp a été échangé à Seattle pour de l’argent d’allocation.

« Argent d’allocation » est le mot clé de votre journée.

2015 – Romario Williams

Le Jamaïquain était très coté en 2015 qui avait un profil d’attaquant assez intéressant avec une capacité d’accélérer et de trouver les espaces. On n’a jamais vu ça avec l’Impact alors qu’il a très peu joué. Il est prêté au Charleston Battery de la USL en 2016 (10 buts en 27 matchs) et ensuite échangé (pour un choix de 3e ronde) à Atlanta sous la tutelle de Tata Martino.

2016 – Kyle Fisher

Le défenseur central est rapidement reconverti en latéral droit avec l’Impact, mais va surtout trouver du temps de jeu avec le FC Montréal en 2016, jouant aux côtés de Thomas Meilleur-Giguère.

Il est encore au club… donc c’est une bonne chose.

2017 – Argent d’allocation

Plus une suggestion qu’une prédiction, l’Impact pourrait échanger directement son choix de première ronde pour de l’argent d’allocation.


Et si on parlait foot ?

Prenez part au débat sur Twitter : @KanFootClub ou sur la page Facebook de la communauté du Kan Football Club. Contactez nous par courriel à kanfc@afrokanlife.com. Tous nos podcasts, chroniques et exclusivités sur le soccer montréalais sont disponibles sur StitcherPlayer FMGoogle Play MusicRZOiTunes et sur la page kanfootballclub. Merci à notre partenaire miseojeu.

Laisse nous ton commentaire

commentaires