Le revenu de base en Afrique vers un nouveau droit humain ?

Selon l’organisation European Citizens’ Initiative for an Unconditional Basic Income, près de 250 000 citoyens européens seraient favorables à l’instauration d’un revenu de base garanti à vie.

Le revenu de base est un revenu versé par une communauté politique à tous ses membres, sur une base individuelle, sans conditions de ressources ni exigence de contrepartie. Plusieurs recherches de Thomas Paine, Maurice Allais, James Tobin, Andre Gore ou encore Yoland Bresson suggèrent qu’une telle initiative éradiquerait non seulement l’extrême pauvreté, mais encouragerait également les activités non marchandes : artistes, parents ou bénévoles. Mais c’est avant tout une mesure économique.

Une pétition a été mise en ligne par l’organisation citoyenne sur le site basicincome2013.eu afin de faire pression sur la Commission européenne. Cette courte vidéo explique la raison d’être de leur démarche ainsi que les moyens de financer la mise en place d’un revenu de base.

European Citizens’ Initiative for an Unconditional Basic Income affirme donc que le revenu de base est un droit universel, individuel, inconditionnel et suffisant pour assurer à chacun une vie digne et sa participation dans la société. Leur campagne n’a pas obtenu les 1 million de signatures nécessaire pour que l’Union européenne soit légalement obligée de se pencher sur la situation. Cependant avec 285 000 signataires et les quotas minimums atteints dans 6 pays, l’organisation compte sur ce momentum pour apporter une suite viable à son projet.

Le revenu de base en Afrique : Et si l’Union africaine avait l?

L’Union africaine a pour but d’œuvrer à la promotion de la démocratie, des droits de l’homme et du développement à travers l’Afrique, notamment par l’augmentation des investissements extérieurs par l’intermédiaire du programme du nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD). En effet, ce programme considère que la paix et la démocratie sont des préalables indispensables au développement durable.

Alors que l’Inde, le Brésil, la Chine et le Japon s’empressent d’investir en Afrique afin de profiter des matières premières du continent africain, il serait pertinent de considérer des mesures fiscales adéquates pour changer la vie des citoyens africains un village à la fois.

revenu de base en Afrique

Le gouvernement de Namibie affirmait alors qu’une allocation du revenu de base universelle créerait la paresse et la dépendance chez les pauvres de la Namibie. Cependant c’est sur son territoire que la plus grande expérimentation africaine a été menée en 2008, dans le secteur de Otjivero – Omitara (environ 1 000 personnes à 100 kilomètres de Windhoek). Elle consistait à distribuer chaque mois pendant deux ans (à partir du premier ) à chaque habitant enregistré 100 dollars Namibiens.

Au bout de quelques mois d’expérimentation, la criminalité a baissé, la sécurité alimentaire de la population a augmenté, l’absentéisme à l’école a diminué, et des micro-entreprises se sont mises en place qui revitalisent le tissu économique et social du village. Globalement les revenus des habitants du village ont augmenté de 29 %, soit plus que le revenu supplémentaire octroyé par le programme. Le chômage a également diminué dans le village.

Bien entendu la mise en place du revenu de base à l’échelle du continent pose des défis plus importants que ceux révélés par l’expérience de Otjivero – Omitara, néanmoins il est du mandat de l’Union Africaine de promouvoir la coopération et le développement dans tous les domaines de l’activité humaine en vue de relever le niveau de vie des peuples africains.

Pour aller plus loin :

Le Revenu de Base | Film version Française

http://www.youtube.com/watch?v=-cwdVDcm-Z0

Laisse nous ton commentaire

commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here