Le roi de la rumba congolaise Papa Wemba est éternel

Le roi de la rumba congolaise est mort dans la nuit de samedi à dimanche. Il avait 66 ans. Il s’est effondré sur scène en plein concert samedi soir. C’était à Abidjan en Côte d’Ivoire, pendant le Festival des musiques urbaines. À 66 ans, il laisse derrière lui une œuvre foisonnante, plus d’une cinquantaine d’albums réalisés entre 1970 et 2014, dont le plus récent “Maître d’école”.

“Il était 5h30 du matin, rapporte Anne Sylvestre-Treiner, correspondante de France 24 à Abidjan. La fête battait alors son plein à Anoumabo, le quartier populaire où a lieu le festival tous les ans. Papa Wemba, qui était l’artiste le plus attendu de la soirée, allait entamer sa quatrième chanson quand tout à coup le chanteur congolais s’est effondré sur scène. Immédiatement, les secours sont arrivés et il a été évacué vers l’hôpital le plus proche.”

À Abidjan, l’émotion est très forte, indique Anne Sylvestre-Treiner. “Les amateurs de musique que l’on rencontre depuis ce matin au Femua sont abattus. Mais l’onde de choc va aller bien au-delà des frontières ivoiriennes. Papa Wemba, nous dit-on, était un artiste irremplaçable, un homme pluriel qui a su transcender les générations et s’adapter à son temps. C’était un ambassadeur du Congo et de l’Afrique.”

Selon des sources proches du festival, le « père » de la rumba congolaise, de son vrai nom Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, a connu des ennuis de santé au cours des récentes années. Les raisons de sa mort demeurent toutefois inconnues pour l’instant.

Toujours tiré à quatre épingles, Papa Wemba était également reconnu comme l’un des initiateurs du mouvement SAPE, la Société des ambianceurs et des personnes élégantes (SAPE). Né au Zaïre durant les années 1970, ce mouvement se caractérise par les plus grandes audaces vestimentaires.

Souvent surnommé le «père» ou le «roi» de la rumba congolaise, il n’est pourtant pas le créateur du genre musical, né dans les années 1950. Papa Wemba a néanmoins largement contribué à faire reconnaître cette musique à l’international.

Reconnu comme l’une des plus grandes figures de la musique congolaise, Papa Wemba a découvert et influencé des générations entières de musiciens africains.

Laisse nous ton commentaire

commentaires