San Jose Earthquakes : Profil du premier adversaire de l’Impact de Montréal en 2017

Un long voyage vers la Californie emmènera l’Impact de Montréal au Avaya Stadium pour affronter les San Jose Earthquakes

Comme toutes équipes de la conférence Ouest, les San Jose Earthquakes vont croiser le fer une seule et unique fois contre l’Impact de Montréal en 2017, et ce sera dans le cadre de la première journée de championnat, samedi soir prochain à 22h au Avaya Stadium en Californie.

Mettons la table pour ce duel.

Historique des rencontres

  • 2012 : Montréal 3, San Jose 1
  • 2013 : San Jose 2, Montréal 2
  • 2014 : Montréal 2, San Jose 0
  • 2015 : San Jose 1, Montréal 1
  • 2016 : Montréal 3, San Jose 1

Le Bleu-Blanc-Noir a donc une fiche de 3 victoires et 2 matchs nuls face à San Jose

La saison 2016 à San Jose

La dernière saison est à oublier pour les Earthquakes. 8 victoires, 12 défaites et 14 nuls, bon pour une 9ème et avant-dernière position dans la conférence de l’Ouest. Ces mauvais résultats s’expliquent par une offensive en panne, avec le pire rendement offensif de la ligue (seulement 32 buts marqués en 34 rencontres).

Côté positif en MLS, San Jose ont seulement encaissé 40 buts, ce qui les place au 4ème rang défensivement parlant. En coupe (US Open Cup), ce fût tout aussi décevant pour la troupe de Dominic Kinnear, avec une défaite de 2-0 à Portland en 16ème de finale. Toutefois, comme après chaque mauvaise saison, l’optimisme renaît à l’aube de cette nouvelle campagne avec la venue de nouveaux joueurs qui redonnent espoir aux partisans des Earthquakes.

Ending preseason with a W. 👊 #ForwardAsOne

A post shared by San Jose Earthquakes (@sjearthquakes) on

Ils voudront essayer de reproduire leur parcours de la saison 2012, alors que le club Californien avait remporté le Supporters Shield en terminant premier au classement général de la MLS.

Joueurs à surveiller 

  1. Simon Dawkins

On n’entend pas souvent parler de ce joueur, mais il a tout de même 19 buts en 82 matchs en Major League Soccer depuis son arrivée chez les Quakes, après un passage à Derby County en deuxième division anglaise. À 29 ans, cette nouvelle saison est une opportunité pour lui (avec un Chris Wondolowski vieillissant) de briller et de peut-être recevoir la reconnaissance qu’il mérite.

2.  Florian Jungwirth

Ce joueur débarque en MLS avec un bagage d’expérience énorme. Signé par San Jose durant l’entre-saison, Jungwirth évoluait récemment à Darmstadt en Bundesliga allemande. Il joue principalement comme milieu défensif, mais il peut aussi évoluer en défense centrale. Plus jeune, il a notamment marqué 2 buts en 6 matchs avec la sélection nationale allemande U20.

3.  Marcos Urena

Lui aussi une nouvelle recrue du club, l’attaquant originaire du Costa Rica était précédemment au Brondby IF, en première division danoise. Son passage en Scandinavie n’a pas été des plus concluants et il va surement tenter de relancer sa carrière en MLS. À 26 ans, il lui reste encore le temps de briller.

Pré-saison 2017 

  • Kansas City 0, San Jose 1
  • Salt Lake 1, San Jose 1
  • Seattle 0, San Jose 1
  • Los Angeles 0, San Jose 1
  • Reno 1868 FC 0, San Jose 1
  • San Jose 4, Sacramento 1

Peu importe l’importance qu’on accorde à ces rencontres préparatoires, les Quakes ont demeurés invaincus en 6 matchs amicaux, soit 5 victoires et un match nul.


Et si on parlait foot ?

Prenez part au débat sur Twitter : @KanFootClub ou sur la page Facebook de la communauté du Kan Football Club. Contactez nous par courriel à kanfc@afrokanlife.com. Tous nos podcasts, chroniques et exclusivités sur le soccer montréalais sont disponibles sur Stitcher, Player FMGoogle Play Music, RZOiTunes et sur la page kanfootballclub. Merci à notre partenaire miseojeu.

Laisse nous ton commentaire

commentaires