Se soigner par la musique ou l’histoire de Bobby Hebb

Le 23 Novembre 1963, le lendemain de l’assassinat de John F. Kennedy, le frère de Bobby Hebb est poignardé mortellement lors d’un combat à l’extérieur d’un night club de Nashville.

Bobby Hebb est anéanti par les deux évènements et cherche le réconfort dans l’écriture. La chanson qu’il écrit est Sunny.

Quelques années plus tard le groupe Boney M en fera le remix version disco.

Sunny, yesterday my life was filled with rain.
Sunny, you smiled at me and really eased the pain.
The dark days are gone, and the bright days are here,
My Sunny one shines so sincere.
Sunny one so true, I love you.

Sunny, thank you for the sunshine bouquet.
Sunny, thank you for the love you brought my way.
You gave to me your all and all.
Now I feel ten feet tall.
Sunny one so true, I love you.

 

Laisse nous ton commentaire

commentaires

2 COMMENTS

  1. l'air de rien oui, la musique ça peut servir.elle est aussi thérapeutique
    !

Comments are closed.