Tout ce qu’il faut savoir sur DC United pour le match de barrage de l’Impact

L’Impact affrontera jeudi soir le DC United à Washington, au RFK Stadium, endroit où IMFC n’a jamais eu grand succès !

L’impact s’est lui même mît dans cet embarras et devra s’en sortir comme il le peut pour espérer poursuivre leur saison 2016. Mais on connaît assez bien nos onze Montréalais donc tournons-nous plutôt vers l’adversaire, le DC United !

L’essentiel à retenir

Nom complet de l’équipe : DC United 

Stade : RFK Stadium, 45 596 places

Établis depuis : 1995

Coach : Ben Olsen

Assistants : Davy Arnaud, Chad Ashton et Amos Magee

Fiche en 2016 : 11 victoires, 10 défaites,  13 nuls, 53 buts pour, 47 buts contre (9-4-4 à domicile, 2-6-9 à l’étranger)

Forme sur 5 derniers matchs : W-W-W-W-L

Meilleur buteur en 2016 : Lamar Neagle (9)

Capitaine : Bobby Boswell

Fiche face à IMFC cette saison : 1-1 au RFK Stadium et 1-1 au Stade Saputo

Fiche face à IMFC dans l’histoire : 5-3-3 (3-0-2 à domicile, 9-3 pour les buts)

Le onze partant

dcu_mtl

Les onze probables de DC United sont assez difficiles à établir en vue de jeudi, car certains postes sont incertains. Par contre, allons-y avec le XI type selon le nombre de matchs joués en ajoutant les joueurs qui se sont joints au club en cours de saison comme Sam et Mullins.

Sur le banc : Sam, Jeffrey, Vincent, Buscher, Igboanike, Saborio, Worra, Opare

L’état de forme

Il y a une incertitude au poste de défenseur latéral droit, car De Leon est celui qui a joué là en fin de saison pendant que l’équipe alignait les victoires et que Franklin était à l’écart, mais ce dernier est celui qui y joue d’habitude.  À l’attaque, Mullins a pris la place de Saborio en fin de saison pendant que Sam prenait un peu la place de Nyarko ou Neagle. Cela fait en sorte que le coach Olsen a des munitions intéressantes sur le banc avec les Saborio, Nyarko ou Sam ou Neagle, Buscher, Jeffrey, Vincent et Igboanike ! À noter que le MVP de 2015, Chris Rolfe, est blessé depuis un long moment suite à une commotion cérébrale.

Comment joue le DC United ?

En fait, il s’agit d’un jeu sobre et bien peu sexy mais souvent très efficace. Une bonne solidité défensive et des buts qui viennent de plusieurs joueurs variés. Ils ont du caractère et de l’expérience et sont bons dans les matchs serrés. Étant donné que plusieurs joueurs marquent les buts, cela fait que personne n’est vraiment un danger constant. Mullins a une fin de saison très intéressante depuis son arrivée à DC mais après lui, les buteurs le font de façon sporadique seulement.

Le scénario à éviter

L’Impact devra faire attention de ne pas être mené à la mi-temps, car cette saison, DC United a une fiche de 8-0-1 à domicile dans ces circonstances (La seule nulle fut contre l’Impact justement).

Et l’arbitre dans tout ça

L’officiel du match sera Jair Marrufo qui arbitre depuis 2002 en MLS. Il a arbitré les onze Montréalais une fois cet été et c’était contre le Toronto FC lors de l’avant-dernier match de la saison, il avait entre autres accordé un penalty contre Mancosu que Piatti avait compté.

Les Pointeurs du DC United cette saison (ceux encore là ayant au moins 8 points)

Lamar Neagle : 9 buts, 6 passes en 31 matchs (21 départs)

Patrick Mullins : 8 buts, 2 passes en 14 matchs (12 départs)

Alvaro Saborio : 6 buts, 3 passes en 19 matchs (9 départs)

Patrick Nyarko : 4 buts, 8 passes en 26 matchs (23 départs)

Luciano Acosta : 3 buts, 11 passes en 31 matchs (25 départs)

Lloyd Sam :  3 buts, 6 passes en 13 matchs (13 départs)

Ça se joue sur le terrain et on verra jeudi laquelle de ces statistiques parlera ! Bon match à tous !


Cet article a été rédigé par Borat Simoneau

Suivez-le sur Facebook : Petite page pour partager mes pensées et analyses du soccer, du hockey, de la musique et du cinema ! #IMFC #Habs : https://www.facebook.com/Borat-Simoneau/

Site web: http://nhlsimulation.com

Laisse nous ton commentaire

commentaires