Trois mots, trois soupes

Si vous pouviez résumer votre semaine en trois mots sur les réseaux sociaux, ce serait lesquels? Pour ma part, la semaine dernière, ce fût  «découverte», «culinaire» et «amitiés» qui ont coloré mon dernier statut Facebook. J’aime voir mes amis, j’aime manger et surtout, j’aime redécouvrir constamment Montréal, ma ville natale.

Et par découverte, ce ne sont pas les endroits qui manquent à Montréal. Nous avons la chance de pouvoir y explorer des quartiers plus intéressants les uns que les autres. Pendant la saison hivernale, on pourrait facilement parler de cafés et de salons de  thés comme endroits de prédilection pour se réchauffer, après une bonne dose de plein-air. Mais vous savez, il n’y a pas que le chocolat chaud et le chaî en plein coeur de la ville. Il y a aussi… la soupe!

Nouveaux comme moins récents, voici donc ma petite liste de nouveaux endroits favoris découverts cette semaine:

Chez Lien (succursale du Plateau Mont-Royal)
1999, avenue du Mont-Royal Est
Montréal (Québec) H2H 1J4
(514) 528-1999


photo: pagesjaunes.ca

Je ne m’étais encore jamais arrêtée dans cette institution, bien que je sois passée devant à maintes reprises pendant des années. C’est la découverte la moins récente, au sens où ce restaurant est le plus ancien de la liste. Chez Lien, c’est un restaurant familial et chaleureux, où l’on sert de la savoureuse cuisine vietnamienne. C’est un classique du boulevard Mont-Royal Est, en plein coeur du Plateau, un peu plus loin du métro, en allant vers la rue Papineau. Une portion de sa soupe repas aux morceaux de poulet , carottes, nouilles et brocoli m’a seulement coûté 9$ et j’en fus ravie. Parfait pour le midi, à manger au bureau.

 Kampai Garden (Métro Guy-Concordia)
1628 Rue Sainte-Catherine Ouest
Montréal (QC) H3H 1L9
(514) 379-6161

 

Le téléphone ne cesse de sonner et les réservations sont complètes presque tous les soirs. Son fameux néon rappelant la célèbre chanteuse Édith Piaf inonde de photos les comptes Instagram. On n’a pas fini d’en entendre parler: Kampai, le nouveau restaurant du chef de renommée internationale Anthonio Park, a tout pour nous charmer.  Dès qu’on en franchit l’entrée, on a droit à une touche de magie et d’exotisme. Avide d’une clientèle urbaine dans la jeune vingtaine, les prix sont abordables, l’ambiance, décontractée et le service, impeccable. J’ai pu y déguster une variante de la soupe won-ton (ma soupe préférée!), soit les wontons frits servis dans une sauce rappelant celle que l’on ajoute à ce populaire repas asiatique.  En japonais, Kampai est une expression japonaise signifiant «trinquer», au même titre que l’on dit «santé» ou «tchin-tchin» par ici. On peut y jouer au billard après avoir siroté notre drink au bar se trouvant au beau milieu de l’endroit. Établi dans l’ancien faubourg Ste-Catherine (pour ceux qui ont vécu dans ce quartier durant les années 90, c’est là où l’on trouvait la fruiterie ;-)), nous attendons avec impatience l’ouverture de la terrasse aménagée cet été!
Ouvert du mardi au samedi, de 17h à 3h

https://www.kampaigarden.com/
https://www.instagram.com/kampaigarden/
https://www.facebook.com/kampai.garden/

SoupeSoup (Métro Mont-Royal)
844 avenue du Mont-Royal Est
Montréal (Qc) H2J 1X1
(514) 522-3535

J’avais déjà aperçu la succursale sur St-Laurent, mais ce fût une grande surprise lorsque j’ai découvert celle sur l’avenue Mont-Royal. Véritable institution depuis 2001, SoupeSoup regorge de plats réconfortants, servis dans une ambiance rustique et tranquille mais toujours chaleureuse. Je me suis laissée tentée par un délicieux potage de céleri et céleri rave et j’ai craqué pour leur grilled cheese au cheddar vieilli de l’Île aux Grues avec pommes.  Avec son mur de briques et ses bouteilles d’eau en verre mises directement sur la table avant en arrivée comme certains restaurants le font en Europe, on a l’impression là aussi, de voyager tout en restant au même endroit. D’être ailleurs dans le monde, tout comme chez notre grand-maman.
http://soupesoup.com/restaurants/

Bonne soupe et découvertes à tous!


Cet article a été rédigée par Geneviève Patterson, journaliste montréalaise passionnée de cuisine, d’action, d’histoire (et d’histoires!), de voyages et de culture en général.