Une Coupe du Monde au Rabais ? NON !

Costa Rica-Grèce au lieu de Italie-Côte d’Ivoire ou d’un Angleterre-Colombie… Belgique-Etats-Unis au lieu de Belgique-Portugal… Brésil-Chili au lieu de Brésil-Espagne… vous l’aurez compris cette Coupe du Monde nous a réservé d’énormes surprises. Est-ce que cela la rend moins intéressante ou au contraire plus passionnante ?

Autour de cette question nous voyons deux points de vue émerger : Le premier est économique venant des médias qui savent pertinemment que ces affiches sont moins fringantes que celles espérées au départ (tout du moins avant de voir que ces 1/8eme furent carrément incroyables et passionnants). L’autre point de vue est celui du terrain qui veut que le meilleur gagne quel que soit son effectif ou son palmarès. Nous parlons ici de la Colombie, du Mexique, du Costa Rica, du Chili. Nous parlons également de la beauté du sport qui nous donne des résultats étonnants (la Grèce qui se qualifie avec 2 buts au compteur et un pénalty à la 93e minute dans un match décisif contre la Côte d’Ivoire).

Mais cette Coupe du Monde nous montre que le football a évolué au même titre que la société moderne. Premièrement, aujourd’hui il n’y a plus de petites équipes comme il pouvait en exister dans les Coupes du Monde précédentes. On observe des équipes plus au point tactiquement, techniquement avec un état d’esprit irréprochable. L’autre phénomène, plus sociologique, montre qu’aujourd’hui le « métissage » est ultra bénéfique au football. En effet, plusieurs équipes nationales sont composées de joueurs originaires d’autres pays que celui pour lequel ils jouent. 

Voici quelques exemples : (la Suisse avec Shaqiri, Dzemali, Berhami, Inler), la Belgique (Kompany, Fellaini, Lukaku) Les États-Unis (Jones, Brooks, Johnson), l’Allemagne (Khedira, Ozil, Mustafi). Ce sont ces binationaux qui , entre autres, rendent ce sport encore plus beau et ont fait en sorte que certaines équipes se renforcent et puissent bouleverser la logique de ce sport. 

Pour conclure, je dirai d’un point de vue personnel que cette Coupe du Monde est bien plus passionnante que les précédentes. Pour moi, cette Coupe du Monde montre que le football est entré dans une nouvelle ère avec des équipes plus homogènes. Aujourd’hui, les cartes sont redistribuées à tel point qu’en 2014 personne ne serait surpris de voir gagner la Colombie ou la Belgique. 

Seul petit bémol les 1/8eme de finale mettent en lumière tout de même que le manque d’expérience de certaines « petites nations » se paye cash (Le Mexique contre les Pays-Bas, L’Algérie contre L’Allemagne ou encore les États-Unis face à la Belgique).

Et vous qu’en pensez-vous ? 

Laisse nous ton commentaire

commentaires